Coupe Davis : Quelle composition pour le double ?

Coupe Davis : Quelle composition pour le double ?©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 25 novembre 2017 à 08h45

Match toujours décisif dans une rencontre de Coupe Davis, le double de samedi entre la France et la Belgique s'annonce plus indécis que jamais, sur le terrain, mais surtout dans sa composition.

De notre envoyée spéciale à Villeneuve d'Ascq,

Depuis 2001, année du dernier sacre de l'équipe de France de Coupe Davis, la paire qui a remporté le double le samedi a ensuite soulevé le Saladier d'Argent à dix reprises sur quinze finales (les paires françaises Escudé-Santoro en 2002 et Clément-Llodra en 2010 étant notamment les exceptions qui confirment la règle). Autant dire que les Bleus de Noah ont tout intérêt à s'imposer ce samedi. Mais pour la première fois depuis longtemps, il est impossible de deviner le nom des quatre joueurs qui entreront sur le court samedi. Si Yannick Noah avait choisi au tout début de son mandat d'aligner Jo-Wilfried Tsonga et Richard Gasquet en double (victoire en mars 2016 contre le Canada), il avait ensuite décidé de miser sur une équipe évoluant ensemble toute l'année. Et quelle équipe ! La paire Mahut-Herbert, double vainqueur de Grand Chelem, qui a ensuite remporté trois de ses quatre matchs de Coupe Davis. Mais Yannick Noah a surpris tout le monde jeudi en écartant son pilier de double Nicolas Mahut de sa liste définitive. Officiellement, ce sont donc Pierre-Hugues Herbert et Richard Gasquet qui doivent être alignés. Mais on a du mal à y croire. Les deux hommes n'ont jamais évolué ensemble, même pas dans un petit tournoi ATP 250. Le Biterrois n'a d'ailleurs disputé que deux doubles cette saison (à Halle et Bercy) avec... Lucas Pouille. Aligner un duo Gasquet - Pouille ou Herbert - Pouille alors ? Cela semble improbable, le Nordiste n'ayant jamais fait part de la possibilité de jouer le double après sa lourde défaite contre David Goffin. Aligner Herbert aux côtés de Tsonga ? Là encore, ce serait une grande première. Serait-ce le bon moment,  pour un double crucial en finale de Coupe Davis ? Pas sûr...

Tsonga - Gasquet du côté français ?
En revanche, refaire confiance à la paire Gasquet-Tsonga pourrait bien être l'idée qui trotte dans la tête du capitaine. Les deux hommes sont invaincus en Coupe Davis (victoires contre Guccione-Hewitt, Berdych-Stepanek et Bester-Pospisil). Tsonga reste le joueur français le plus solide et ne s'est pas beaucoup fatigué vendredi contre Steve Darcis. Quant à Gasquet, qui n'a pourtant pas effectué une grande saison (31eme mondial), il a effectué un excellent stage de préparation, ce qui lui a permis de passer le cut de la sélection. « On est tous capable d'enchaîner les matchs et de faire de belles performances. On verra ce soir avec les gars, mais s'il faut y aller, je suis prêt à y aller », déclarait Tsonga après sa victoire vendredi. « On a des options. Certains qui ont joué ensemble, d'autres qui n'ont jamais joué ensemble... » renchérissait Noah qui, en cas de défaite, va essuyer de grosse critiques, peu de gens ayant compris son choix d'écarter Mahut.

Goffin - Bemelmans pour les Belges ?
Côté belge, la situation est exactement la même... sauf que le capitaine n'avait pas dans son effectif une paire venant de disputer son troisième Masters... Officiellement, ce sont Ruben Bemelmans et Joris de Loore, qui doivent jouer ce samedi. Les deux hommes ont gagné deux matchs de Coupe Davis (contre les frères Zverev et les Brésiliens Melo-Soares) mais semblent un cran en-dessous de la France, quelle que soit la paire bleue alignée. Tout laisse donc à penser que David Goffin sera titularisé, aux côtés de Bemelmans, le « mieux » classé en double (274eme). Comme Tsonga, il s'est économisé vendredi. Comme Tsonga, il n'a joué que trois doubles cette année sur le circuit. Et comme Tsonga, il est l'homme fort de son équipe et semble en mesure de rapporter trois points en un week-end. « On s'attend à ce qu'il joue depuis un moment. C'est le n°1 de l'équipe belge, c'est une finale. On s'est toujours préparé à jouer contre lui en double », prédisait Noah vendredi. Une fois la composition des équipes connue, il sera tout de même très difficile de livrer un pronostic, puisque quelles que soient les paires alignées, elles ne se seront jamais affrontées sur le circuit. Ce double semble plus indécis que jamais, et il devrait nous offrir bien plus de suspense que vendredi.

 
0 commentaire - Coupe Davis : Quelle composition pour le double ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]