Coupe Davis : Pouille sort le grand jeu, l'Espagne attend les Bleus

Coupe Davis : Pouille sort le grand jeu, l'Espagne attend les Bleus©Media365
A lire aussi

Matthieu Angosto, publié le dimanche 08 avril 2018 à 19h50

Lucas Pouille a dû s'employer pour se défaire de Fabio Fognini, dans le quatrième simple du quart de finale de la Coupe Davis. Mais le Français a su trouver les ressources pour se défaire de l'Italien (2-6, 6-1, 7-6, 6-3). L'équipe de France sera opposée à l'Espagne de Rafael Nadal pour une place en finale.

Le choc des numéros 1 était fort en enjeux, ce dimanche à Gênes, dans le quart de finale entre l'Italie et la France. D'un côté, Fabio Fognini, qui disputait son troisième match en trois jours, jouait pour permettre aux siens d'égaliser. De l'autre, Lucas Pouille, difficile vainqueur d'Andreas Seppi vendredi, entrait sur le court avec la volonté d'offrir le point décisif à la France, et ainsi d'éviter à Jérémy Chardy de jouer un cinquième match sous haute pression. Mais le Français est très mal rentré dans son match, en concédant ses trois premiers jeux de service. Face à un Fognini porté par son public, le 11eme joueur mondial peine à trouver des solutions, commet deux doubles-fautes et ne passe que 27 % de ses premières balles. Conséquence, l'Italien peut se montrer agressif sur ses jeux de retour, et remporte le premier set 6-2, en un peu plus d'une demi-heure.

Après ce début de match difficile, la réaction de Pouille va être cinglante. A 1-1, sur son service, le natif de Grande-Synthe sauve deux balles de break, avant de passer devant au score pour la première fois du match. Le déclic est fait, puisque le numéro 1 français ne va plus regarder en arrière dans cette seconde manche. S'il sauve encore une balle de break à 3-1 en sa faveur, Pouille tient bon et breake une seconde fois d'affilée son adversaire. Si son service est encore en chantier (54 % de premières balles passées), son jeu est lui mieux en place. Il ne commet que neuf fautes directes dans le deuxième set, contre le double pour Fognini. Lucas Pouille inflige un cinglant 6-1 à son adversaire, en remportant cinq jeux d'affilée, et égalise dans ce quatrième simple.

Pouille revient de loin

La troisième manche s'annonce décisive, mais elle commence à nouveau très mal pour Pouille. Le leader des Bleus laisse filer son service d'entrée de jeu, et se retrouve rapidement mené 3-0. Au changement de côté, Yannick Noah trouve les mots, et c'est un autre joueur qui reprend la partie. Sur les deux jeux qui suivent, Pouille ne laisse filer qu'un seul point, avant un jeu de service plus disputé, qu'il remporte malgré tout pour égaliser à 3-3. Malheureusement, c'est ensuite au tour de Fognini de reprendre le dessus dans ce bras de fer des têtes de file. L'Italien prend à nouveau le service de son adversaire, et sert pour le gain du troisième set. Mais Pouille ne lâche rien et débreake immédiatement. S'ensuit un long jeu de service du Français, sous haute tension, puisqu'il sauve trois balles de set pour finalement recoller au score pour la deuxième fois dans cette manche. C'est le tournant du match. Les deux joueurs se neutralisent ensuite jusqu'au tie-break, dans lequel Pouille prend définitivement le dessus sur Fognini. Le Français prend quatre fois le service de l'Italien, pour remporter le jeu décisif 7 à 3 et virer en tête.

Et maintenant l'Espagne

Fort de ce retournement de situation, le 11eme joueur mondial débute la quatrième manche sur les chapeaux de roue. Il breake d'entrée de jeu, et mène rapidement 3-0. Il gère ensuite son avantage, mais se fait une grosse frayeur, lorsqu'il perd à son tour son service, et voit le 20eme joueur mondial revenir à 4-3, service à suivre. Cependant, le Français se remobilise immédiatement, breake à nouveau, puis conclut sans trembler, dès sa première balle de match. Une victoire en quatre sets (2-6, 6-1, 7-6, 6-3), qui offre à la France sa qualification en demi-finales de la Coupe Davis. Les Bleus affronteront l'Espagne de Rafael Nadal. Contraints de passer par un cinquième match face à l'Allemagne d'Alexandre Zverev, les Espagnols ont dû leur salut à David Ferrer, venu à bout en cinq sets et près de cinq heures (7-6, 3-6, 7-6, 4-6, 7-5, 4h51) de Philipp Kohlschreiber après que Nadal a remis les siens à hauteur dans le match 4 en atomisant Zverev (6-1, 6-4, 6-4). Un retour gagnant dans la compétition pour le numéro 1 mondial, absent depuis l'Open d'Australie mais dont le come-back avec son équipe nationale a permis à la Roja de retrouver le dernier carré de la compétition pour la première fois depuis 2012.

Avec A.C

COUPE DAVIS – QUARTS DE FINALE

ITALIE – FRANCE : 1-3

(A Gênes, terre battue)

Vendredi 6 avril 2018

Lucas Pouille (FRA) bat Andreas Seppi : 6-3, 6-2, 4-6, 3-6, 6-1

Fabio Fognini (ITA) bat Jérémy Chardy (FRA) : 6-7 (6), 6-2, 6-2, 6-3

Samedi 7 avril 2018

Pierre-Hugues Herbert/Nicolas Mahut (FRA) battent Simone Bolelli/Paolo Lorenzi (ITA) 6-4, 6-3, 6-1

Dimanche 8 avril 2018

Lucas Pouille (FRA) bat Fabio Fognini (ITA) : 2-6, 6-1, 7-6 (3), 6-3

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.