Coupe Davis : Piqué explique pourquoi il a donné une invitation à la France

Coupe Davis : Piqué explique pourquoi il a donné une invitation à la France©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le mercredi 27 novembre 2019 à 10h20

Gerard Piqué revient dans les colonnes du quotidien espagnol AS sur les raisons qui ont valu à la France de bénéficier d'une wild-card pour la prochaine édition de la Coupe Davis.

Sortie d'entrée à Madrid la semaine dernière lors de la première phase finale de la nouvelle formule de la Coupe Davis, l'équipe de France aurait dû passer en 2020 par un tour préliminaire, avec au passage la possibilité le temps d'un match de retrouver le principe des rencontres à l'extérieur ou à domicile. Une perspective certes plaisante au demeurant pour les nostalgiques du schéma historique de la compétition mais pas des plus emballantes pour les Bleus, qui ont donc appris avec une grande satisfaction qu'ils n'auraient pas besoin de passer par ce premier tour pour pouvoir décrocher leur billet pour la phase finale, mais se rendraient directement à Madrid en fin d'année, comme cela a été le cas ce mois-ci, avec l'élimination prématurée à la clé que l'on sait. Gerard Piqué a en effet décidé d'attribuer une invitation à Sébastien Grosjean et ses hommes.

Piqué : « Je préfère que les Français s'adaptent  »

Une décision dont le défenseur central du FC Barcelone et fondateur du groupe Kosmos, nouveau propriétaire de la Coupe Davis, détaille longuement dans les colonnes du journal espagnol AS. Une justification qui peut surprendre mais qui se tient. « La France était le pays le plus opposé au changement. C'est très traditionnel et ils ont senti que la Coupe Davis leur ressemblait avec l'ancien format. Dès les premiers instants, tous les fans et la presse étaient très opposés. C'est pourquoi, il a été décidé d'accorder à la France une wild-card pour 2020 afin qu'ils se sentent impliqués dans ce concours, car le format continuera de la sorte. Ils (les Français) ont exprimé un malaise, mais la décision du changement a été prise pour 25 ans et je préfère qu'ils s'adaptent. C'est un pays très important et nous espérons, comme la France est un pays proche de l'Espagne, que beaucoup plus de gens viendront. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.