Coupe Davis : Norrie domine Rinderknech et élimine pratiquement les Bleus

Coupe Davis : Norrie domine Rinderknech et élimine pratiquement les Bleus©Media365

Aurélien CANOT, Media365, publié le samedi 27 novembre 2021 à 14h35

Vainqueur en deux manches (6-2, 7-6) d'Arthur Rinderknech, qui s'est pourtant procuré deux balles de deuxième set, Cameron Norrie a pratiquement renvoyé l'équipe de France à la maison. Il faudrait en effet un petit miracle aux Bleus désormais pour rester en vie.



Cette fois, ça sent vraiment la fin. Deux jours après avoir difficilement battu une équipe de République tchèque n'ayant pourtant rien de vraiment impressionnante sur le papier, l'équipe de France a enregistré sa première défaite de cette phase finale de Coupe Davis, face à la Grande-Bretagne pour la deuxième sortie des Bleus à Innsbruck tandis que les Britanniques faisaient, eux, leur entrée dans la compétition. Arthur Rinderknech, préféré à Richard Gasquet, effectuait lui aussi ses débuts, en Coupe Davis comme sous les couleurs tricolores. Malheureusement pour le Varois, il ne gardera pas un souvenir très heureux de sa première en bleu, puisqu'il s'est incliné en deux sets (6-2, 7-6) - et on sait combien il est important d'au moins gagner un set en cas de défaite dans cette nouvelle formule de l'épreuve - face à Cameron Norrie, six mois après avoir déjà perdu contre le Britannique, en quarts de finale à Lyon. Adrian Mannarino ayant lui aussi vécu un samedi noir avec sa défaite plus tôt dans la journée contre Daniel Evans, l'équipe de France est d'ores et déjà certaine de perdre cette rencontre face à la Grande-Bretagne. En revanche, elle n'est pas éliminée pour autant. En tout cas, pas mathématiquement. La France, grâce à sa victoire face aux Tchèques, peut en effet encore se qualifier en tant que meilleur deuxième, et ce en dépit de ces deux défaites du jour en simple en deux sets. Pour cela, il est impératif que Nicolas Mahut et Arthur Rinderknech, finalement aligné en double également (à la place de Pierre-Hugues Herbert) s'imposent en deux sets face à Salisbury et Skupski.

Rinderknech n'a pas à rougir

Si c'est le cas, il faudrait alors également peut-être compter sur une victoire des Tchèques face aux Britanniques dans la dernière rencontre. Ce qui aurait quand même tout d'un concours de circonstances assez incroyable, pour ne pas employer le mot miracle. En ce qui concerne le bizuth Rinderknech, il n'a pas à rougir de sa défaite contre Norrie. Après avoir eu besoin d'un set (nettement dominé par le Britannique) pour trouver ses repères dans cette salle autrichienne à huis clos en raison du confinement de nouveau en vigueur au pays, le 58eme au classement a ainsi mené la vie dure au 12eme mondial, contraint de courir en permanence après le score et son adversaire français, au jeu d'attaque parfaitement réglé. Rinderknech s'est même procuré deux balles pour égaliser à un set partout face au vainqueur d'Indian Wells. Abandonné au pire moment par sa première balle, le Varois n'est pas parvenu à profiter de ces deux opportunités et Norrie a sauté, lui, sur l'occasion pour mettre un terme à cette rencontre très accrochée dans la deuxième manche. Sa première victoire avec les Bleus, c'est donc finalement en double que la révélation française de la saison avec Benjamin Bonzi pourrait l'obtenir. Et ainsi permettre peut-être aux Français, qui n'ont plus leur destin entre les mains, de continuer d'y croire. Mais l'espoir s'amenuise sérieusement néanmoins.

Groupe C (à Innsbruck)
1- Grande-Bretagne : 1 victoire, 0 défaite, 4 sets gagnés, 0 set perdu

2- France : 1 victoire, 1 défaite, 4 sets gagnés, 8 sets perdus3- République tchèque : 0 victoire, 1 défaite, 4 sets gagnés, 4 sets perdus

Jeudi 25 novembre
France - République tchèque : 2-1
Machac (RTC) bat Gasquet (FRA) : 7-6 (3), 6-2
Mannarino (FRA) bat Vesely (RTC) : 6-7 (1), 6-4, 6-2
Rinderknech/Mahut (FRA) battent Machac /Lehecka (RTC) : 3-6, 6-4, 6-3

Samedi 27 novembre
France - Grande-Bretagne : 0-2 (en cours)
Evans (GBR) bat Mannarino (FRA) : 7-5, 6-4
Norrie (GBR) bat Rinderknech (FRA) : 6-2, 7-6 (8)
Herbert/Mahut (FRA) - Salisbury/Skupski (GBR)

Dimanche 28 novembre
10h00 : Grande-Bretagne - République tchèque

Vos réactions doivent respecter nos CGU.