Coupe Davis : Malgré l'élimination, Grosjean tire du positif

Coupe Davis : Malgré l'élimination, Grosjean tire du positif©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 28 novembre 2021 à 21h55

Alors que l'équipe de France a été éliminée de la Coupe Davis dès la phase de groupes, Sébastien Grosjean a assuré qu'il y avait du positif à retenir du parcours tricolore, notamment concernant l'intégration de jeunes éléments à l'équipe.

Les Bleus ne s’éterniseront pas à Innsbruck. Après leur succès laborieux face à la République tchèque, les Tricolores ont chuté face à la Grande-Bretagne et devaient attendre les résultats de la dernière journée pour connaître leur sort. Mais, comme à Madrid en 2019, l’équipe de France n’a pas su s’extraire de la phase de groupes de la Coupe Davis. Un parcours en demi-teinte que le staff tricolore a rapidement analysé. « On a fait un petit débrief avec les joueurs. Hier (samedi) soir, on l’avait fait avec le staff pour voir un petit peu comment j’avais ressenti ces dix jours, a déclaré Sébastien Grosjean dans une vidéo publiée par la Fédération Française de tennis. Cette semaine ici en Autriche plus les quelques jours qu’on avait passés à Paris. Un petit résumé par rapport à l’ambiance, l’état d’esprit qu’il y avait dans le groupe. » Un bilan qui avait également pour objectif d’identifier les secteurs dans lesquels les Bleus peuvent « s’améliorer, pour être meilleurs dans les années à venir ».


« Beaucoup de fraîcheur » apportée par Rinderknech et Gaston

Cette édition 2021 de la phase finale de la Coupe Davis a également été l’occasion d’ouvrir la porte à la jeune génération. Alors que Gaël Monfils a renoncé à participer, le capitaine des Bleus a fait confiance à Arthur Rinderknech et intégré au groupe Hugo Gaston. Deux joueurs qui, selon Sébastien Grosjean, « ont apporté beaucoup de fraîcheur dans cette équipe de France ». « Ça a fait vraiment du bien à l’ambiance, au staff, a ajouté le capitaine tricolore. On sentait vraiment de la fierté de pouvoir représenter l’équipe de France en Coupe Davis. Ça a fait du bien. » Des jeunes joueurs qui ont fait « un bon mélange avec l’expérience des joueurs comme Nicolas Mahut, Pierre-Hugues Herbert, Richard Gasquet et Adrian Mannarino ». S’il admet que les Bleus n’ont « pas eu le résultat souhaité », Sébastien Grosjean a assuré que « cette équipe de France a un bel avenir ». Ils devront sans doute le montrer lors des qualifications pour la phase finale 2022, prévues au printemps prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.