Coupe Davis : Loth croise les doigts pour Noah

Coupe Davis : Loth croise les doigts pour Noah©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 27 novembre 2017 à 21h12

Pour Jean-Paul Loth, invité lundi sur Yahoo ! Sport, il n'y a pas de raison que Noah ne prolonge pas l'aventure. D'ailleurs, l'ancien capitaine des Tricolores fait partie de ceux qui aimerait que le Franco-Camerounais reste. Mais sans détenir toutes les données pour autant.

« Je souhaiterais qu'il reste, puisque chaque fois qu'il est en finale, il gagne », avoue l'Alsacien, s'adressant ensuite directement à celui qui n'a toujours pas perdu une finale de Coupe Davis depuis qu'il a pris la destinée de son pays en main. Une sorte de cri du cœur. « Il n'y a pas de raison pour que la Fédération française ne renouvelle pas sa demande te concernant et pas de raison non plus que tu ne la refuses. Si ce n'est que ta vie personnelle, à laquelle tu tiens beaucoup et cette famille avec laquelle tu passes beaucoup de temps, te demande de d'écarter du tennis pour un certain temps. Ce qui serait dommage car on peut encore en gagner d'autres (de trophées, vu que Noah est aussi le capitaine de l'équipe de France de Fed cup ) ». Le message est passé, reste à savoir si Noah, très chaud pour rester dimanche après la victoire, ne reverra pas sa position à froid.
Loth : « Pas de raison pour que tu refuses »
« Quand on vit des moments comme ça, on a envie que ça recommence. Parfois, c'est aussi dur. J'ai envie de revivre des choses comme ça. Je suis motivé, motivé pour continuer à jouer pour les gens que j'aime et continuer à jouer parce qu'il y a encore beaucoup de gens à décevoir ». A chaud dimanche soir, Yannick Noah a donné le sentiment de vouloir rester le capitaine des Bleus. Mais avec du recul, l'ancien vainqueur de Roland-Garros sait qu'il devra englober dans sa réflexion l'avis de sa femme et, plus largement, de sa famille. « Il n'y a pas que moi qui compte dans la décision, il y a ma femme. C'est un mode de vie, un investissement, une visibilité. Il y a des moments où j'aspire à être un peu peinard. Tout ça j'aime beaucoup mais mon kif, ce n'est pas de passer à la télé. Je suis passé par tous les états depuis des mois et même lors de la dernière semaine, même pendant les matches je vais voir. Tout se décidera entre nous. Quand on m'a proposé d'être capitaine, j'ai dit que j'étais très honoré mais que j'allais parler aux joueurs, je leur ai parlé ils m'ont dit de venir. L'an dernier, ça a été la même chose et cette année, on va refaire la même chose. » Avec le même capitaine à bord du navire ? Tout le laisse penser, mais...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU