Coupe Davis : Les Bleus déjà éliminés, Herbert et Mahut gagnent le double pour l'honneur

Coupe Davis : Les Bleus déjà éliminés, Herbert et Mahut gagnent le double pour l'honneur©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 21 novembre 2019 à 17h00

L'équipe de France de Coupe Davis a été éliminée dès la phase de poules de la Coupe Davis par la Serbie, suite aux défaites de Jo-Wilfried Tsonga et Benoit Paire en simple. Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ont gagné le double pour l'honneur.


Djokovic détruit Paire et éjecte les Bleus

Un miracle il fallait. De miracle, il n'y a pas eu. Condamné à l'exploit face à Novak Djokovic après la déconvenue deux heures plus tôt dans le premier match de Jo-Wilfried Tsonga face au numéro 2 serbe Filip Krajinovic, Benoît Paire n'a tenu que six jeux. Breaké à 4-3 par le numéro 2 mondial, diablement solide, l'Avignonnais n'a plus vu le jour ensuite (6-3, 6-3, 1h10 de jeu). Il faut dire que pour résister jusqu'à 3-3 à un Serbe visiblement parfaitement remis de sa douleur à un coude qui avait handicapé ses chances lors du Masters, le 24eme joueur mondial a dû jouer en surrégime. Et dès lors qu'il a relâché quelque peu la bride, « Djoko » l'a martyrisé. Dans le premier jeu du deuxième set, Paire a bien retardé l'échéance en écartant trois balles de break, mais son sort était déjà réglé quelque part, et le Serbe, réellement injouable sur quelques points et toujours aussi redoutable au retour, ne s'est pas fait prier pour mettre la main sur la victoire finale dès le jeu suivant.

Grosjean : « Novak a fait du Novak »

Le coup de massue de trop pour le Tricolore, mené dans la foulée 3-1 et encore surpris sur son service, quelques minutes plus tard, lors du dernier jeu de la partie alors qu'il se trouvait déjà en sursis depuis plusieurs jeux. « Novak a fait du Novak, ça a été très compliqué pour Benoît, pourtant il fait un bon match mais il l'oblige à jouer un coup de plus à chaque fois et à répéter les efforts », pestait Sébastien Grosjean sur beIN Sports dans une analyse ds plus lucides néanmoins. Pour la France, lauréate de l'épreuve en 2017, cette Coupe Davis, qui lui était si chère du temps où la Coupe Davis n'en avait pas que le nom, s'arrête donc dès le premier tour, avec désormais l'obligation pour y participer de nouveau de passer l'année prochaine par un tour préliminaire (à moins que les Bleus ne bénéficient d'une invitation au regard de leur passé dans la compétition), dont le tirage au sort aura lieu dimanche. L'avantage, c'est qu'ils retrouveraient le temps d'un match l'ancien format (le nombre de sets excepté). Mais nul doute qu'ils s'en seraient aisément passés...


Tsonga avait placé les Bleus au bord du gouffre

Le scénario redouté par Sébastien Grosjean est malheureusement sur le point de se produire. Sachant qu'il faudrait un exploit retentissant de Benoît Paire face à Novak Djokovic, le capitaine des Bleus misait tout sur une victoire dans le premier match de Jo-Wilfried Tsonga face à Filip Krajinovic avant un éventuel autre succès plus tard dans la journée de l'invincible double tricolore Pierre-Hugues Herbert-Nicolas Mahut. Un espoir logique mais vain, l'ancien leader des Bleus s'étant montré incapable de faire respecter la hiérarchie au classement mondial face au Serbe (7-5, 7-6 en 1h48), il est vrai beaucoup plus proche du joueur finaliste au Rolex Paris Masters il y a deux ans (défaite contre Jack Sock) que celui qui n'avait pas pesé lourd au premier tour du dernier US Open face au modeste Allemand Cedrik-Marcel Stebe. Mais depuis, le 40eme mondial a repris du poil de la bête, il a atteint les quarts de finale à Metz et Bâle, la finale à Stockholm. Et Krajinovic, en indoor, c'est de toute façon du costaud.



Le coéquipier de Novak Djokovic dans cette équipe serbe de Coupe Davis l'a une fois de plus prouvé jeudi lors de cette première rencontre en remportant d'abord logiquement le premier set aux dépens du Manceau, même s'il a dû attendre 5-5 pour réussir le premier break du match face à un Tsonga déjà au bord de la rupture. Le numéro 29 à l'ATP a retrouvé des couleurs dans la seconde manche. Mais encore incapable de faire trembler son adversaire sur la mise en jeu du Serbe (« Jo n'a pas assez bien relancé, surtout dans la première manche. Il n'a pas réussi à inquiéter sur ses jeux de service, mais il est monté en puissance », analysait ensuite Grosjean sur beIN Sports), le Manceau n'a eu d'autre choix que d'attendre le jeu décisif pour avoir une chance de relancer la rencontre. Le hic, c'est qu'il a de nouveau craqué lorsque Krajinovic a remis un coup de collier, à 3-3 dans ce tie-break. Sur la première balle de match en sa faveur, le Serbe a envoyé un coup droit terrible dans les pieds du Français, complètement scotché, avant de faire l'avion en direction de son clan. Il y avait alors déjà comme un goût de victoire dans le clan adverse. Lui aussi conscient qu'une victoire de Paire face à Djokovic constituait une sacrée cote.

Une douzième victoire de Herbert-Mahut pour l'honneur

Malgré l'élimination de la France, le double devait tout de même se disputer, et pas question d'abandonner ou de déclarer forfait pour Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut ou Janko Tipsarevic et Viktor Troicki, même si la rencontre n'avait aucun enjeu. Finalement, c'est la paire française qui s'est imposée 6-4, 6-4 en 1h14, et qui permet donc aux Bleus de ne s'incliner "que" 2-1 face à la Serbie, ce qui ne changera strictement rien à la suite. Herbert et Mahut ont breaké à 2-2 dans le premier set pour le remporter, puis sont parvenus à revenir de 1-3 à 3-3 dans le deuxième, avant de signer le break décisif à 4-4. C'est donc une douzième victoire d'affilée pour les vainqueurs de Bercy et du Masters. A défaut de Saladier d'Argent, place désormais aux vacances !

(Avec A.S.)

COUPE DAVIS / PHASE FINALE
Du 18 au 24 novembre à Madrid

PREMIER TOUR

Groupe A
1- Serbie : 2 victoires, 0 défaite, 5 matchs gagnés, 0 match perdu >>> QUALIFIEE
2- France : 1 victoire, 1 défaite, 3 matchs gagnés, 3 matchs perdus >>> ELIMINEE
3- Japon : 0 victoire, 1 défaite, 1 match gagné, 5 matchs perdus >>> ELIMINE

Mardi 19 novembre 2019FRANCE - JAPON : 2-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) bat Yasutaka Uchiyama (JAP) : 6-2, 6-1
Yoshito Nishioka (JAP) bat Gaël Monfils (FRA) : 7-5, 6-2
Pierre-Hugues Herbert/Nicolas Mahut (FRA) battent McLachlan/Uchiyama (JAP) 6-7 [4], 6-4, 7-5

Mercredi 20 novembre 2019
SERBIE - JAPON : 3-0
Filip Krajinovic (SER) bat Yuichi Sugita (JAP) : 6-2, 6-4
Novak Djokovic (SER) bat Yoshihito Nishioka (JAP) : 6-1, 6-2
Janko Tipsarevic/Viktor Troicki (SER) battent Ben McLachlan/Yasutaka Uchiyama (JAP) 7-6 (5), 7-6 (4)

Jeudi 21 novembre 2019
FRANCE - SERBIE : 1-2
Filip Krajinovic (SER) bat Jo-Wilfried Tsonga (FRA) : 7-5, 7-6 (5)
Novak Djokovic (SER) bat Benoît Paire (FRA) : 6-3, 6-3
Nicolas Mahut/Pierre-Hugues Herbert (FRA) battent Janko Tipsarevic/Viktor Troicki (SER) : 6-4, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.