Coupe Davis : L'Espagne rejoint le Canada

Coupe Davis : L'Espagne rejoint le Canada©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le dimanche 24 novembre 2019 à 00h45

L'Espagne s'est qualifiée pour la finale de "sa" Coupe Davis en venant à bout de la Grande-Bretagne à l'issue du double remporté par Rafael Nadal et Feliciano Lopez en deux tie-breaks. La Roja défiera le Canada dimanche.



Gerard Piqué peut être soulagé, l'Espagne sera bien en finale de la nouvelle Coupe Davis disputée à Madrid ! Les Espagnols, emmenés par un immense Rafael Nadal toujours invaincu depuis 2004 dans l'épreuve, ont éliminé la Grande-Bretagne à l'issue du double décisif. Nadal, était accompagné de Feliciano Lopez, préféré à Marcel Granollers (touché au dos), et la paire s'est imposée 7-6, 7-6 à 2h16, à 00h30 passé, contre les spécialistes britanniques du double que sont Jamie Murray et Neal Skupski. Visiblement pas fatigués par leurs matchs de simple disputés un peu plut tôt, Rafael Nadal et Feliciano Lopez ont remporté le premier set 7-3 au tie-break, à l'issue d'une manche où chaque équipe n'a eu qu'une seule balle de break à défendre (à 2-1 pour les Espagnols et à 5-5 pour les Britanniques). Il n'y a pas eu de break non plus dans le deuxième set, où il y a en revanche eu cinq jeux blancs et où Nadal et Lopez ont sauvé deux balles de break, dont l'une était une balle de set. L'Espagne a finalement arraché son billet pour la finale à l'issue d'un tie-break intense, où elle a dû sauver trois balles de set, avant de s'imposer 10-8 sur sa deuxième balle de match. La Roja va donc tenter de décrocher dimanche devant son public son sixième Saladier d'Argent, face au Canada contre qui elle partira évidemment favorite.

Si vous avez manqué les deux simples :

Invaincu depuis quinze ans en Coupe Davis, Rafael Nadal a remis l'Espagne à égalité avec la Grande-Bretagne, en s'imposant 6-4, 6-0 en 1h25 contre Dan Evans dans le deuxième simple de la demi-finale à Madrid. Comme lors de l'unique confrontation entre les deux joueurs, en août dernier à Montréal, le Britannique a donné du fil à retordre à l'Espagnol dans le premier set. La plupart des jeux ont été longs, et Evans a sauvé deux balles de break à 1-2, avant de finalement céder sur son dernier jeu de service, permettant à Nadal d'empocher le premier set. Mais le Britannique avait visiblement tout donné, car dans la deuxième manche, il a totalement déjoué et commis de nombreuses erreurs dont le n°1 mondial a profité à plein. Si bien que Nadal a réussi à faire le break à 1-0, 3-0 et 5-0, tout en déroulant sur ses jeux de service, pour l'emporter 6-0. Grâce à ce deuxième set expéditif, le n°1 mondial a économisé ses forces en vue du double, qu'il va très certainement jouer aux côtés de Feliciano Lopez. Avec en jeu, une place en finale de la Coupe Davis !

Edmund avait donné l'avantage aux Britanniques

Les Britanniques, toujours sans Andy Murray, qui s'est jugé hors de forme (il aurait pris 8kg ces dernières semaines), menaient 1-0 contre l'Espagne, le pays-hôte, suite à la victoire 6-3, 7-6 en 1h22 de Kyle Edmund contre Feliciano Lopez. Le joueur de 38 ans a en effet dû remplacer à la dernière minute Pablo Carreno Busta, blessé à la jambe, qui remplaçait lui-même Roberto Bautista Agut, qui a quitté l'équipe jeudi suite au décès de son père. Lopez a mis énormément de temps à entrer dans la partie, encaissant un 3-0 en ne marquant qu'un seul point. Les jeux ont ensuite défilé des deux côtés et Evans a empoché le premier set en 27 minutes. L'Espagnol, plus à l'aise au fil des minutes et en réussite à la volée, son domaine de prédilection, a donné du fil à retordre à son adversaire, moins bien classé que lui (62eme contre 69eme), se procurant deux balles de set à 5-4 dans la deuxième manche. Mais Edmund les a sauvées et tout s'est finalement joué au tie-break, où il n'y a pas eu de suspense, le Britannique, soutenu par plusieurs centaines de supporters invités par la Fédération, l'emportant 7-3.

GRANDE-BRETAGNE - ESPAGNE : 1-2
Kyle Edmund (GBR) bat Feliciano Lopez (ESP) : 6-3, 7-6 (3)
Rafael Nadal (ESP) bat Dan Evans (GBR) : 6-4, 6-0
Feliciano Lopez/Rafael Nadal (ESP) battent Jamie Murray/Neal Skupski (GBR) : 7-6 (3), 7-6 (8)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.