Coupe Davis : Grosjean devrait devenir le nouveau capitaine des Bleus

Coupe Davis : Grosjean devrait devenir le nouveau capitaine des Bleus©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 13 décembre 2018 à 11h00

Sébastien Grosjean (40 ans) à la tête des Bleus, c'est presque fait. Grand favori pour prendre le relais d'Amélie Mauresmo dans le survêtement de capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis depuis le retrait de celle qui avait été nommée l'été dernier à la place de Yannick Noah, l'ancien numéro 1 français devrait être nommé très prochainement, annonce L'Equipe dans son édition de jeudi.

Aujourd'hui consultant télé (pour la chaîne beIN Sports), directeur des tournois ATP 250 de Montpellier et d'Anvers et également ambassadeur du Challenger d'Orléans après avoir pris un temps en main les carrières de l'Australien Nick Kyrgios et de Richard Gasquet une fois sa raquette remisée au placard, le Marseillais aurait convaincu la Fédération française de tennis. Celle-ci s'apprêterait donc à en faire très vite le premier coach des Bleus pour cette Coupe Davis nouveau format chère au groupe Kosmos et au footballeur espagnol du FC Barcelone Gérard Piqué dont la première édition se déroulera fin novembre prochain à Madrid. Le Directeur technique national Pierre Cherret devrait annoncer officiellement dans les prochains jours la nomination de Grosjean dans ce rôle qui aurait dû revenir à Mauresmo.

Serra avait présenté sa candidature, en vain...

Numéro quatre mondial du temps de sa splendeur, le Phocéen de naissance possède déjà une histoire avec la Coupe Davis, dans la mesure où il faisait partie de l'équipe qui avait remporté l'épreuve en Australie en 2001. "Seb" présente également l'avantage de connaître très bien les joueurs français pour avoir évolué en même temps que certains (NDLR : il a pris sa retraite en 2010) et donc surtout pour avoir été l'entraîneur de Richard Gasquet entre 2011 et 2016. Le vainqueur du tournoi de Bercy en 2001 et demi-finaliste à Roland Garros cette même année devrait donc suivre la même trajectoire que son ancien partenaire de double et Marseillais comme lui Arnaud Clément, et découvrir la nouvelle formule de la Coupe Davis avec les Bleus. Après que la FFF a rapidement écarté les pistes Michaël LLodra et Fabrice Santoro deux des noms qui revenaient le plus souvent après que le doublon de Mauresmo auprès de Pouille et de l'équipe de France l'oblige à renoncer aux Bleus, seuls Grosjean et Florent Serra restaient en course. Ce dernier, ex-numéro 36 mondial, avait lancé sa candidature sans trop y croire. Il avait bien raison.

Avec L.B

Vos réactions doivent respecter nos CGU.