Coupe Davis (finale) : Une leçon pour Pouille face à Goffin pour démarrer

Coupe Davis (finale) : Une leçon pour Pouille face à Goffin pour démarrer©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le vendredi 24 novembre 2017 à 16h12

Chargé d'ouvrir le bal à Lille lors de cette finale de Coupe Davis entre la France et la Belgique, Lucas Pouille a sombré face à un David Goffin impressionnant pendant les deux heures à peine (1h59 très précisément) qu'ont durées ce match d'ouverture.

Injouable sur ses jeux de service (aucun break) et très performant en retours, le numéro 7 mondial n'a fait qu'une bouchée (7-5, 6-3, 6-1)  du jeune Français, qui s'est complètement désagrégé à partir de son break concédé à 5-5 dans le premier set. « J'étais un peu tendu en début de rencontre et le fait de gagner le premier set m'a complètement libéré », reconnaissait ensuite le Belge, dont la qualité de jeu a frôlé la perfection dès lors qu'il a remporté ce fameux onzième jeu de la première manche en breakant Pouille pour la première fois de la partie. Un plaisir que n'a pas eu le Nordiste, auteur d'un nombre énorme de fautes directes et incapable ne serait-ce que de se procurer une opportunité de breaker sur les jeux de service du récent finaliste du Masters, redoutable vendredi dans ce domaine. « Je me sens bien, les conditions me conviennent bien, j'ai senti dès le début du match que j'avais de bonnes sensations. J'ai fait un super match, notamment au service », analysait fièrement le bourreau de Pouille au micro de beIN Sports après avoir battu pour la première fois de sa carrière celui avec qui il partira en vacances une fois cette finale terminée.

Des vacances qui pourraient avoir un goût très amer pour « La Pouille », déjà hors-sujet en demi-finale face à la Serbie et encore beaucoup trop juste lors de cet acte I (que de déchet !) pour gêner un Goffin tombeur il y a quinze jours coup sur coup de Rafael Nadal et Roger Federer. Sur la lancée de ses dernières prestations, le Liégeois, poussé par des supporters belges comme chez eux à Lille (et cela s'est entendu), a montré la voie aux Diables Rouges avant de peut-être venir se charger samedi de terminer le travail lui-même (à condition que Steve Darcis batte Jo-Wilfried Tsonga lui aussi). Goffin a en effet laissé entendre après son récital face à Lucas Pouille qu'il pourrait disputer le double. « Je suis frais, je suis très en jambes et j'ai gagné en trois sets, donc pourquoi pas. » Avant que ne débute cette finale, le spectre d'un Goffin, bien présent lui sur la route des Français au contraire de Nishikori (Japon), Murray (Grande-Bretagne) et Djokovic (Serbie), et signant à lui seul les trois points de la victoire belge face aux Bleus, s'était dessiné dans l'air lillois un soir de grisaille. L'équipe de France ne voulait évidemment pas y croire. Mais la copie parfaite rendu par le numéro 1 adverse dès le premier match ne dit vraiment rien de bon.

Pour revivre le match Pouille-Goffin dans les conditions du direct, cliquez ici

TENNIS - COUPE DAVIS / FINALE
A Villeneuve d'Ascq (dur indoor) - Du vendredi 24 au dimanche 26 novembre 2017
FRANCE - BELGIQUE : 0-1

Vendredi 24 novembre 2017
David Goffin (BEL) bat Lucas Pouille (FRA) : 7-5, 6-3, 6-1
Suivi de : Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - Steve Darcis (BEL) >>> 0 confrontation

Samedi 25 novembre 2017
A partir de 14h00 : Pierre-Hugues Herbert - Richard Gasquet (FRA) - Ruben Bemelmans - Joris de Loore (BEL) >>> 0 confrontation

Dimanche 26 novembre 2017
A partir de 13h30 : Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - David Goffin (BEL) >>> 4-2 dans les confrontations
Suivi de : Lucas Pouille (FRA) - Steve Darcis (BEL) >>> 0 confrontation

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
10 commentaires - Coupe Davis (finale) : Une leçon pour Pouille face à Goffin pour démarrer
  • quel flair ce capitaine noha ! il a réussi à sélectionner le moins en forme du moment, ce pauvre pouille, et( encore plus fort il va faire jouer en double deux joueurs qui n'ont jamais été associés...trop fort saga africa !

    Et ton commentaire est à l'eau.................GUIGNOL , ,NOAH est plus grand que toi comme son père à Sedan et son fils aux USA en basket , et toi qui es tu "illustre" inconnu ?????
    et "saga africa" te dit bien des choses !

  • quel flair ce capitaine noha ! il a réussi à sélectionner le moins en forme du moment, ce pauvre pouille, et( encore plus fort il va faire jouer en double deux joueurs qui n'ont jamais été associés...trop fort saga africa !

  • “Les deux heures qu’ont durées le match.”
    J’en connais un qui ferait mieux de retourner à l’école primaire au lieu d’étaler son illettrisme.

  • Pour avoir écarté Mahut et Benneteau vu leur âge et peut-être leur dernière coupe Davis c'est honteux de la part de Noha alors que Gasquet n'a rien fait cette année ! Alors pour clouer le bec de Noha je serais contente de voir le double perdre !

  • S'ils ne gagnent pas cette fois, ce sera fini pour cette équipe de "Mousquetaires". Lucas POUILLE va devoir travailler pour pouvoir rivaliser avec les joueurs du top niveau. Il a un peu cru qu'il était déjà arrivé au plus haut niveau. Il va faire comme Gilles SIMON. Au bout d'un moment, tous les autres joueurs vont s'adapter à son jeu et, avec la baisse physique, il ne pourra plus rivaliser avec les joueurs moyens, comme les français. Il est dommage que tous les français ne supportent pas leur équipe nationale et, souhaitent la victoire de la Belgique, qui le mériterait, notamment, David GOFFIN, qui lui, à force de travail, a réussi à rivaliser avec les grands joueurs. Même si, lors du Masters, il a bénéficié de la baisse physique de Nadal et Roger Federer. Mais, il a fait deux très belles rencontres.