Coupe Davis (finale) : Pas de polémique selon Giudicelli

Coupe Davis (finale) : Pas de polémique selon Giudicelli©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 25 novembre 2017 à 12h40

Au lendemain du tacle de Yannick Noah sur l'ambiance du stade Pierre Mauroy vendredi à Lille, le président de la FFT Bernard Giudicelli a voulu apaiser les choses, estimant que ce qu'il se passait sur le court lors du premier match n'incitait pas à enflammer le stade.

« On a eu 3-4 000 supporters français et 20 000 spectateurs. On s'y attendait. Pour être déçu, il faut espérer quelque chose, et on n'espère rien. » La petite phrase concernant l'ambiance de la finale de la Coupe Davis lâchée par Yannick Noah vendredi en conférence de presse à Lille a fait grand bruit, et le président de la Fédération française de tennis Bernard Giudicelli a tenu à éteindre tout début de polémique ce samedi, quelques dizaines de minutes avant le début du double décisif. « L'ambiance part du terrain, a déclaré le président. Dans le premier match, on a été dominé, du coup ça a enflammé nos amis belges. Et quand Jo a pris le lead, il a tout de suite enflammé le stade. On ne peut pas attendre aujourd'hui qu'un public supporte si nous-mêmes on ne donne pas cette impulsion. On va voir comment le double se passe. Le supporter, il faut aussi qu'il ait une occasion de supporter. Yannick a eu cette vision, mais tout le monde connait Yannick, il vous a bien utilisés (les journalistes, ndlr) pour faire passer le message (sourires) ». Le message est-il passé auprès des spectateurs ? Réponse dans l'après-midi.

Propos recueillis par A.S. à Villeneuve d'Ascq

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU