Coupe Davis (Finale) : Pari gagnant pour le Capitaine Noah

Coupe Davis (Finale) : Pari gagnant pour le Capitaine Noah©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 25 novembre 2017 à 17h18

Alignée comme annoncé depuis jeudi par Yannick Noah, la paire de double Gasquet-Herbert n'a pas déçu et apporte un point crucial à la France dans la finale de la Coupe Davis face à la Belgique.



Yannick Noah a tenté un pari qui aurait pu lui retomber sur les doigts mais l'emblématique capitaine de l'équipe de France a, finalement, eu raison. Richard Gasquet et Pierre-Hugues Herbert n'avaient pas le droit à l'erreur face à Ruben Bemelmans et Joris de Loore pour ne pas offrir une balle de match ce dimanche à David Goffin. Un double qui a commencé comme dans un rêve pour la paire tricolore inédite avec cinq jeux de suite pour faire la différence dans une première manche expéditive. C'est alors que les Belges ont hissé leur niveau de jeu, notamment Ruben Bemelmans qui a fait souffrir Pierre-Hugues Herbert sur son service pour faire le break dans le quatrième jeu mais, piqués au vif, les Tricolores ont réagi de suite avant... de voir Richard Gasquet s'effondrer sur son service et rendre la main aux joueurs d'outre-Quiévrain qui n'ont pas laissé passer l'occasion de revenir à hauteur sur leur première balle de set.

De Loore a surpris son monde

Surpris de ce regain de forme belge, les joueurs de l'équipe de France ont accusé le coup en début de troisième manche mais ont vite sauvé une première occasion de break pour la Belgique avant de craquer dans le septième jeu de cette troisième manche. Joris de Loore, invité de dernière minute après une opération du ménisque du genou gauche juste après l'US Open, a prouvé qu'il méritait la confiance de son entraîneur, qui l'a préféré à David Goffin pour ce double. Plus tranchant dans ses montées au filet et solide dans l'échange, il a aussi joué de malice avec des coups au corps parfois limites pour offrir à la Belgique le break. Mais, à cinq jeux à quatre, les Belges ont baissé de pied. Gasquet a alors forcé un Bemelmans dans le dur à jouer et l'a poussé à la faute. Un débreak qui a permis aux Bleus d'aller au jeu décisif, qui a été rondement mené par les troupes de Yannick Noah, qui n'ont cédé que deux points aux Belges.

Herbert s'est bien repris

Ragaillardis par cette manche arrachée et par une Marseillaise entonnée par le public du Stade Pierre-Mauroy plus présent que ce vendredi, les Bleus ont tenu la dragée haute aux Belges en début de quatrième manche avant de connaître une alerte rouge avec deux balles de break sur le service de Pierre-Hugues Herbert, au mental vacillant tout au long de ce match mais l'Alsacien s'est immédiatement repris pour revenir à hauteur et conserver sa mise en jeu avant de voir les Belges se déliter, notamment Bemelmans qui concède le break dans le septième jeu, qui s'est révélé décisif. Car les deux dernières mises en jeu tricolores, par Gasquet puis Herbert, ont été deux sans-faute et, sûr de son fait, ce dernier est venu conclure à la volée et offrir le point du double, crucial dans cette finale ! C'est désormais à Jo-Wilfried Tsonga de tenter sa chance face à David Goffin avant un cinquième match à l'affiche totalement incertaine, Richard Gasquet ayant confié au micro de beIN Sports qu'il était prêt à jouer ce dimanche.

TENNIS - COUPE DAVIS / FINALE
A Villeneuve d'Ascq (dur indoor) - Du vendredi 24 au dimanche 26 novembre 2017
FRANCE - BELGIQUE : 2-1

Vendredi 24 novembre 2017
David Goffin (BEL) bat Lucas Pouille (FRA) : 7-5, 6-3, 6-1
Jo-Wilfried Tsonga (FRA) bat Steve Darcis (BEL) : 6-3, 6-2, 6-1

Samedi 25 novembre 2017
Pierre-Hugues Herbert - Richard Gasquet (FRA) battent Ruben Bemelmans - Joris de Loore (BEL) : 6-1, 3-6, 7-6(2), 6-4

Dimanche 26 novembre 2017
A partir de 13h30 : Jo-Wilfried Tsonga (FRA) - David Goffin (BEL) >>> 4-2 dans les confrontations
Suivi de : Lucas Pouille (FRA) - Steve Darcis (BEL) >>> 0 confrontation

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU