Coupe Davis - Finale France-Belgique : Pour Van Herck toute la pression est sur les Français

Coupe Davis - Finale France-Belgique : Pour Van Herck toute la pression est sur les Français©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le lundi 20 novembre 2017 à 16h40

Avant la finale qui opposera la Belgique à l'équipe de France, le capitaine belge de Coupe Davis Johan Van Herck s'est exprimé dans L'Equipe en expliquant notamment les raisons de la réussite belge.

Dès vendredi, la France et la Belgique se retrouveront en finale de la Coupe Davis. Pour leur deuxième finale en trois ans, les Belges comptent sur leur capitaine Johan Van Herck pour décrocher la victoire. L'ancien tennisman s'est confié dans L'Equipe à moins d'une semaine de ce rendez-vous en expliquant notamment les atouts de son équipe pour arriver jusqu'à ce niveau de la compétition : « On est une vraie équipe. On s'entend très bien. On est très droits les uns avec les autres. Moi, avec le staff, j'essaie de créer un climat le plus professionnel possible parce qu'on n'a pas les moyens des Français, des Australiens ou d'autres. On a surtout, aussi, des joueurs qui savent jouer la Coupe Davis. Pour le moment on a toujours eu des joueurs qui se sont bien adaptés aux circonstances. Ils adorent la Coupe Davis. Hormis une fois, David Goffin a toujours été là. Steve aussi. Je n'ai rien à leur demander. Avec les coachs privés, on va tous dans la même direction. »
Van Herck : « On sera prêts »
Le capitaine belge pourra compter sur Steve Darcis qui reste sur cinq succès dans un cinquième match décisif : « On a plusieurs Monsieur Coupe Davis. David a gagné tous ses simples sauf contre Murray, Golubev et Troicki. On sait bien gérer l'enjeu et la pression. On sait qu'on a des atouts. On sait qu'on a quelqu'un qui sait très bien jouer à 2 partout. On sait que Steve va gérer cet événement. On est habitués à jouer des rencontres qui vont jusqu'au bout. Deux partout en finale, ça ne ressemble à rien d'autre. » Mais pour Johan Van Herck, la Belgique n'est pas favorite pour décrocher la victoire finale : « Toute la pression est sur les Français. Nous, on n'a rien à perdre. Personne ne nous avait vus gagner contre l'Allemagne, contre l'Australie. Pour les deux pays, c'est une occasion. Pour la France, c'est autre chose que contre la Suisse de Federer et Wawrinka. Et pour nous, ça n'a rien à voir avec les Britanniques avec Murray, où on sait que ça va être très dur. » Le capitaine de la Belgique s'est aussi exprimé sur les joueurs qui composent l'équipe de France : « Tu ne peux pas juger quelque chose si tu n'es pas dedans. La France a les joueurs qu'il faut pour gagner la Coupe Davis, c'est sûr. Ce dont je suis certain, c'est que nous, on sera prêts. Si on perd, c'est que la France aura mérité le Saladier. »

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU