Coupe Davis : Faut-il s'inquiéter à J-11 de France-Serbie ?

Coupe Davis : Faut-il s'inquiéter à J-11 de France-Serbie ?©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 04 septembre 2017 à 12h58

Le tennis français vit l'une de ses pires années sur le plan individuel sur la dernière décennie, mais paradoxalement, il n'a jamais été aussi prêt de renouer avec la victoire en Coupe Davis.

L'élimination de Lucas Pouille dès les huitièmes de finale de l'US Open dimanche signifie qu'un seul tricolore a disputé un quart de finale en Grand Chelem cet année : Jo-Wilfried Tsonga en Australie. Cela n'était plus arrivé depuis 2007 ! Conséquence au classement, aucun Bleu ne figurera dans le Top 15 lundi prochain, du jamais vu, là aussi, depuis mars 2007.
Les Français en gros manque de résultats...
Cet US Open est venu confirmer les craintes entrevues pendant tout l'été : contrairement à beaucoup de favoris et outsiders, les Français sont bien présents dans les tableaux, mais ils ne vont pas très loin. Jo-Wilfried Tsonga n'a pas existé au deuxième tour face à la révélation canadienne Denis Shapovalov. Lucas Pouille a manqué une énorme occasion, dans un tableau ouvert, de retourner en quarts, voire de découvrir le dernier carré. Gael Monfils était, une fois de plus, diminué physiquement et n'a pas pu aller au bout de son troisième tour. Richard Gasquet n'arrive pas à se remettre de son opération de l'appendicite qui a plombé sa saison. Et Gilles Simon n'est plus que l'ombre que lui-même. Alors que Yannick Noah doit annoncer ce mardi sa sélection pour la demi-finale France-Serbie (15-17 septembre) à Villeneuve d'Ascq, il va devoir se creuser la tête pour trouver des joueurs en état de marche. Appeler du sang frais, comme Adrian Mannarino, le meilleur Français de l'été, ou Benoit Paire, l'ancien banni, qui sera n°4 français lundi prochain, pourrait être la solution. Mais Noah ayant choisi de sélectionner d'office l'équipe de double Herbert-Mahut (éliminés au 1er tour de l'US Open après s'être imposés aux Masters 1000 de Montréal et Cincinnati), seules deux places restent à prendre pour les simples et Pouille et Tsonga, qui ne sont pas blessés, semblent partir avec une longueur d'avance.
... mais les Serbes aussi
La bonne nouvelle pour la bande à Noah, c'est que son adversaire, la Serbie, n'arrivera pas non plus dans le Nord en pleine confiance, loin de là. L'icône Novak Djokovic a mis un terme à sa saison depuis plusieurs semaines. Le n°2 serbe (52eme mondial) Viktor Troicki a renoncé également car il ne veut pas jouer sur terre battue en raison de soucis physiques, et le n°3 Janko Tipsarevic (67eme) ne fera pas le déplacement non plus. Reste donc Dusan Lajovic (85eme), Laslo Djere (98eme) et Filip Krajinovic (126eme), qui ont gagné respectivement trois, zéro et zéro match sur le circuit ATP depuis Wimbledon. En double, le capitaine-joueur Nenad Zimonjic (41eme), qui avait fait équipe avec Troicki lors des deux premiers tours, devra trouver un nouveau partenaire, sachant que le meilleur joueur de double des trois joueurs de simple est Dusan Lajovic, 212eme... Si l'inquiétude est donc de mise chez les Bleus, la situation semble encore plus désespérée chez les Serbes, et une élimination française ferait sacrément tache. D'autant qu'une éventuelle finale, contre la Belgique ou en Australie, se profile, et que, là aussi, les Français feront figure de favori. Pour soulever enfin ce Saladier d'Argent qu'ils attendent tous depuis 2001, quitte à connaitre une saison galère sur le plan individuel.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU