Coupe Davis : Djokovic indécis sur la nouvelle formule, Federer ferme la porte

Coupe Davis : Djokovic indécis sur la nouvelle formule, Federer ferme la porte©Media365

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 11 octobre 2018 à 17h20

Alors que la Coupe Davis va vivre une révolution en 2019 avec une phase finale à Madrid pour 18 équipes, Novak Djokovic n'a pas caché sa réticence à participer à la compétition alors que Roger Federer a également mis en doute sa présence.

Si Alexander Zverev a récemment dit un non franc et massif à la nouvelle Coupe Davis, Novak Djokovic n'est pas tout à fait sur la même longueur d'onde. En marge du Masters 1000 de Shanghai, dont il disputera les quarts de finale ce vendredi face à Kevin Anderson, le Serbe n'a pas caché sa réticence à participer à la nouvelle Coupe Davis, voulue à coups de dollars par Gerard Piqué et qui sera organisée à Madrid sans doute fin novembre. « Ça dépend. Je ne suis pas sûr pour le moment, a déclaré l'ancien numéro 1 mondial face à la presse. J'ai le sentiment que la date de la Coupe Davis est vraiment mauvaise, notamment pour les meilleurs joueurs. » A compter de la saison 2020, deux compétitions par équipes nationales seront en concurrence avec la Coupe Davis organisée par l'ITF et le fonds Kosmos de Gerard Piqué ainsi que la World Team Cup ressuscitée par l'ATP avec la bénédiction de la Fédération australienne de tennis, pays dans lequel sera organisée la compétition à partir de janvier 2020 en préparation à l'Open d'Australie.

Djokovic prêt à privilégier la World Team Cup de l'ATP mais...


Entre les deux, et vu qu'il ne devrait y avoir que quelques semaines entre la phase finale de la Coupe Davis 2019 et la World Team Cup 2020, le cœur de Novak Djokovic a déjà balancé. « Entre les deux, je donnerai ma priorité à la World Team Cup car c'est une compétition estampillée ATP, ajoute le Serbe qui ouvre toutefois la porte à la discussion entre les différentes instances pour trouver un terrain d'entente et, pourquoi pas, organiser conjointement une seule compétition. Mais j'espère qu'il y aura une grande discussion entre les joueurs pour comprendre comment nous allons aborder ces deux compétitions ou alors nous pouvons espérer décider de créer une « Super Coupe du Monde », si vous voulez l'appeler comme ça, peu importe, car c'est la meilleure chose dans notre sport. » Une prise de position pas totalement tranchée qui pourrait relancer les discussions entre l'ITF et l'ATP pour trouver un semblant de consensus alors que Coupe Davis et World Team Cup pourraient se parasiter l'une l'autre, sans oublier la Laver Cup organisée par Roger Federer en septembre.

Federer pas enthousiasmé par la Coupe Davis


Le Suisse, justement, est également revenu sur ce sujet suite à sa victoire face à Roberto Bautista Agut en huitièmes de finale du Masters 1000 de Shanghai. Alors que son pays, tout comme la Serbie, devront en passer par un tour de qualification les 1er et 2 février 2019, respectivement face à la Russie et en Ouzbékistan, Roger Federer s'est montré réservé quant à sa participation. « J'en doute fortement bien sûr. Nous verrons ce qui se passe, a déclaré le numéro 2 mondial aux journalistes présents à Shanghai. Je ne pense pas que ça ait été conçu pour moi de toute façon. Cela a été davantage pensé pour la nouvelle génération de joueurs. » Une nouvelle génération qui pourrait toutefois, à l'image d'Alexander Zverev, bouder tout autant cette nouvelle Coupe Davis, ce qui n'arrangerait pas les affaires de l'ITF et de Kosmos.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.