Simon : "Demain je sais que je ne pourrai plus marcher"

Simon : "Demain je sais que je ne pourrai plus marcher"©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 02 novembre 2022 à 22h59

Auteur d'un bel exploit ce mercredi au Rolex Paris Masters, Gilles Simon n'en regrette pas moins de prendre sa retraite cette année. Le Niçois de 37 ans concède ses limites physiques.



On le sait, Gilles Simon dispute ses derniers instants de tennisman professionnel. Engagé au Rolex Paris Masters, le Français de 37 ans prolonge le plaisir devant un public acquis à sa cause. Fort d'un succès contre l'Ecossais Andy Murray ce lundi, "Gillou" a renouvelé une grande prestation devant l'Américain Taylor Fritz ce mercredi. "Il a quand même une bonne opportunité même s'il sait aussi que ça va être dur et que le public sera prêt à lui gueuler dessus dès qu'il va rater. C'est logique qu'il soit tendu comme ça en début de match. En même temps, derrière il a eu une attitude incroyable, il n'a pas dit un mot, il s'est battu jusqu'au bout" a soufflé le Niçois à nos confrères de L'Equipe en zone mixte dans les travées de l'Accor Arena.


Certes l'Américain a tout donné. Néanmoins, cela n'a pas suffi. "Mais on est là pour faire du mieux possible, c'est tout le respect qu'on se doit et on s'est fait une grosse, grosse bataille. Au troisième set, je ne pense qu'à tenir le score et finalement je vois que lui aussi commence à fatiguer. Je donne tout ce qui reste et c'est passé" s'est réjoui Gilles Simon, tout heureux d'avoir accroché à son tableau de chasse un pensionnaire du top 10 mondial (classé 9eme à l'ATP). Et ce jeudi en huitième de finale, le triple vainqueur du tournoi de Metz sera opposé à un autre sacré client: Félix Auger-Aliassime. Le Canadien, 8eme joueur mondial, qui baigne dans l'euphorie après avoir validé son billet pour les Masters à Turin. Le dernier tournoi de l'année réunissant la crème de la crème.

"Ça a été ma vie ces deux-trois dernières années, c'est pour ça que j'ai décidé d'arrêter"



Alignant les bonnes performances en peu de temps, on est en mesure de se demander pourquoi Gilles Simon stoppe sa carrière alors qu'il est capable de réaliser encore de belles choses. "Mais vous ne vous rendez pas compte de ce que ça demande comme effort de pouvoir juste faire deux matches alors que demain je sais que je ne pourrai plus marcher" a-t-il confessé dans un premier temps. "Le tennis ce n'est pas ça, c'est enchaîner les tournois pendant 52 semaines or je sais qu'à l'issue de ce Bercy je ne pourrai pas jouer pendant quatre ou cinq semaines. Ça a été ma vie ces deux-trois dernières années, c'est pour ça que j'ai décidé d'arrêter" a expliqué le futur retraité des courts. Il n'en demeure pas moins que son baroud d'honneur devant le public parisien lui laissera un souvenir impérissable.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.