Rome / Paire : " Je suis plutôt content "

Rome / Paire : " Je suis plutôt content "©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le lundi 14 septembre 2020 à 22h52

La nouvelle correction reçue lundi par l'Avignonnais, dès le 1er tour à Rome face à l'Italien Jannik Sinner (6-1, 6-2), n'empêchait pas ensuite Benoît Paire d'être plutôt satisfait de son retour à la compétition.

Benoît Paire est de plus en plus difficile à comprendre sur le court. Si cela continue, il sera également illisible hors-court. Ainsi, lundi, alors qu'il venait de prendre une fessée contre le jeune Italien Jannik Sinner (6-1, 6-2) au premier tour du tournoi de Rome, qui marquait le retour à la compétition pour le Français comme son premier match sur terre battue cette saison, Paire s'est empressé de se présenter devant les journalistes pour leur faire part de sa... satisfaction. « Je n'avais pas joué depuis dix jours. Pour moi, c'était un match d'entraînement. Je m'étais dit : "essaie de jouer une heure." J'ai joué une heure et quatre minutes. Je suis plutôt content. C'est bien pour la suite, je me prépare », a ainsi répondu le numéro 24 mondial aux journalistes alors qu'il venait une nouvelle fois de friser le ridicule contre son jeune adversaire beaucoup moins bien classé que lui. Paire s'est ainsi complètement désintéressé de la fin de match, au point de se permettre de servir à la cuillère à un jeu pour l'Italien d'en terminer avec notre représentant. Et pour réussir à dresser un bilan presque positif d'une sortie en tout point honteuse une fois de plus, le barbu n'hésite pas à mettre dans la balance ce match contre Coric à Cincinnati (au 1er tour là aussi) qu'il avait abandonné alors que le Croate menait 6-1 et 1-0. Une semaine plus tard, Paire allait alors être privé d'US Open suite à un test au Covid-19 qui s'était avéré positif.

Paire : « A Cincinnati, j'avais arrêté à 6-1, 1-0, donc... »



« A Cincinnati, j'avais arrêté à 6-1 1-0, donc c'est plutôt positif. J'ai donné ce que j'ai pu. Je relativise plutôt bien cette défaite. » « C'est encourageant pour la suite, je ne suis pas blessé (...) C'est dans la lignée de ce que je souhaite », va même jusqu'à dire le protégé de Morgan Bourbon, sans décolérer d'avoir été programmé lundi alors qu'il avait demandé aux organisateurs à débuter son tournoi mardi. En conférence de presse, il n'en a rien fait savoir. En revanche, sur le court contre Sinner, son agacement s'est senti dès les premiers points. Dans ce domaine aussi, le meilleur ennemi de Marion Bartoli a encore beaucoup de progrès à faire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.