Rolex Paris Masters : Monfils n'a plus beaucoup de " gomme "

Rolex Paris Masters : Monfils n'a plus beaucoup de " gomme "©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le mercredi 03 novembre 2021 à 11h59

Tombeur difficile de Miomir Kecmanovic pour son entrée en matière au Rolex Paris Masters, Gaël Monfils avoue qu'il est fatigué et qu'il ne lui reste pas beaucoup d'énergie en cette fin de saison.



Que ce fut compliqué pour une entrée en matière devant son public. Mais justement, le fait d'évoluer à la maison l'a exhorté à passer ce premier tour. Gaël Monfils a tremblé mardi soir sur le court central du Rolex Paris Masters devant Miomir Kecmanovic qui l'a malmené. Mais le Français a réussi à emporter le morceau en s'arrachant. Au final, un succès en trois manches en 2 heures et 10 minutes de jeu (4-6, 7-5, 6-3).

Monfils : « A Paris, avec l'adrénaline, on oublie la fatigue et on passe au-dessus »

C'est toujours bon de franchir le premier tour à Paris, d'autant que le Français n'est pas dans une grande condition en cette fin de saison. « Je confirme, je suis fatigué. Mais à Paris, avec l'adrénaline, on oublie la fatigue et on passe au-dessus. Je pense que c'est ce que j'ai fait aujourd'hui (mardi). Et c'est ce que j'espère faire demain aussi », a indiqué le 22eme joueur mondial qui défiera son compatriote Adrian Mannarino mercredi après-midi (programmé en quatrième rotation).

Le soutien du public parisien lui a fait du bien au terme d'une longue saison. « Je suis forcément content de rejouer à Paris avec beaucoup de public. On a expérimenté (cela) pas mal ces derniers temps dans d'autres pays. De le faire ici à Paris, c'est vraiment cool, s'est réjoui Monfils. Je suis content d'avoir aussi pu gagner. Je savais qu'il jouait bien. Je suis content d'avoir pu trouver la solution pour le battre. Parce qu'à un moment, c'était quand même critique. Quand je dis critique, c'était très tendu, on va dire, de ma part. J'ai réussi à trouver la petite faille, et derrière, à m'engouffrer. »


Mannarino puis Djokovic en cas de succès

Le Français, tête de série numéro 15 de ce Rolex Paris Masters, va maintenant tenter de dominer Mannarino pour s'offrir un huitième de finale de gala. Le numéro 1 mondial Novak Djokovic, tombeur lui aussi en trois sets de son adversaire Marton Fucsovics (6-2, 4-6, 6-3) mardi, attend en effet le vainqueur au prochain tour. Mais Monfils n'a plus beaucoup d'essence dans le moteur en cette fin d'exercice. Lorsqu'on lui a demandé « combien de gomme » il lui restait pour la suite du tournoi, le Français n'a pas éludé la question. « Pas énorme, malheureusement, pas énorme », a-t-il répondu. L'assistance parisienne espère qu'il en a encore un peu pour au moins deux matchs...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.