Rolex Paris Masters : La " fierté " de Gaston

Rolex Paris Masters : La " fierté " de Gaston©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le samedi 06 novembre 2021 à 11h04

Bien que battu par le numéro 2 mondial Daniil Medvedev en quarts de finale, Hugo Gaston a quitté le Rolex Paris Masters avec les honneurs.



Samedi, les demi-finales se disputeront sans lui mais il aura encore enflammé Paris. Hugo Gaston, classé 103eme à l'ATP, n'a pas signé de nouvel exploit en quarts de finale du Rolex Paris Masters après s'être offert les Espagnols Pablo Carreno Busta (17eme mondial) et Carlos Alcaraz (35eme) dans les précédents tours. Dominé par le numéro 2 mondial Daniil Medvedev en deux manches (7-6, 6-4), le Français est sorti avec les honneurs. Même s'il a perdu, Gaston a enthousiasmé une nouvelle fois le public parisien qui l'avait découvert l'année passée à Roland-Garros.

Gaston : « La moindre erreur se paie cash contre les meilleurs »

Dans le Grand Chelem français, le jeune Toulousain avait rallié les huitièmes de finale et fait souffrir Dominic Thiem. Avec ses innombrables amorties, Gaston avait marqué les esprits. Il en a encore distillé contre Medvedev qu'il a un temps perturbé. Le dernier vainqueur de l'US Open est passé trois fois à un point de concéder le premier set quand le Français a mené 5-4, 40-0 sur sa mise en jeu. Mais le jeune élément tricolore a flanché et le Russe a fait parler son expérience supérieure. Medvedev a arraché le jeu décisif 9 points à 7 avant de faire parler sa maitrise dans la seconde manche.

Hugo Gaston avait quelques regrets après son quart de finale. Ces trois balles de set, évidemment. « Oui, c'est le seul moment où je peux avoir des regrets. J'aurais forcément dû mieux faire. La moindre erreur se paie cash contre les meilleurs. Mais je ne vais pas retenir que ça de ce tournoi. Car je suis heureux de ce que j'ai fait », retenait le Français qui s'est étonné sur la « gestion » de ses matchs. « J'ai bien su gérer les moments clefs et je suis content de mon état physique. J'ai eu beaucoup de matches longs et j'ai répondu présent. »


« Beaucoup de fierté »

Dans une ambiance de corrida, Gaston aura marqué la semaine de la salle parisienne contre Alcaraz en fin de programme jeudi. « Le public qui m'a poussé. C'était incroyable d'entendre son nom comme ça. C'est dans des ambiances comme ça que j'aime jouer. Ce n'est jamais simple de jouer dans des stades plein comme ça mais j'ai su gérer les moments importants. Il y a beaucoup de fierté derrière tout ça », savourait le Toulousain qui a rallié un de ses objectifs principaux. « Le premier objectif, c'était de rentrer dans le top 100. C'était très important pour moi. Avec mon coach, on est très ambitieux, on ne se fixe pas de limites, mais comme d'habitude, on va le faire étape par étape », soulignait Gaston qui intégrera le Top 70 lors de la nouvelle publication du classement ATP, lundi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.