Monte-Carlo : Djokovic était malade

Monte-Carlo : Djokovic était malade©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le jeudi 14 avril 2022 à 21h50

Eliminé prématurément lors de son entrée en lice au tournoi de Monte-Carlo ce mardi, Novak Djokovic était malade d'après son entraîneur, Goran Ivasinevic.



Bien qu'il n'avait plus joué depuis plus d'un mois, Novak Djokovic avait créé malgré lui un séisme sur la planète tennis en quittant le Masters 1000 de Monte-Carlo dès son entrée en lice ce mardi. Face à l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, le "Joker" avait pioché sur le plan physique. Inutile toutefois de tirer la sonnette d'alarme selon le numéro un mondial dont le plan est tout tracé jusqu'à Roland-Garros. Tenant du titre du tournoi du Grand Chelem de la Porte d'Auteuil, le Serbe compte monter en puissance jusqu'à cette échéance, cochée dans son calendrier.

Le jour-même de son élimination précoce sur le Rocher, "Nole" avait rassuré tout le monde en annonçant qu'il "fera tout pour être au pic de sa forme à Roland-Garros" dont c'est le grand objectif cette saison sur terre battue. Une sérénité corroborée par ses prestations traditionnellement décevantes depuis de nombreuses années à Monte-Carlo où il n'a plus atteint les quarts depuis 2016. Cependant, cette année Novak Djokovic avait une bonne raison pour justifier son revers surprise face à Alejandro Davidovich Fokina même si il n'a pas voulu se cacher derrière. Selon son entraîneur Goran Ivasinevic, il était purement et simplement malade avant de rallier la principauté monégasque.

"il a commencé à bien jouer à Rome où il est arrivé en finale, puis il a remporté Roland"

Dans une interview accordée à nos confrères transalpins Ubitennis, le Croate qui a pris sous son aile le numéro un mondial a expliqué que son poulain "ne se sentait pas bien avant de venir à Monte-Carlo, il était malade". Pas du tout inquiet quant à la méforme de "Nole", l'ex-tennisman a poursuivi: "Pour être honnête, je ne m'attendais pas à quelque chose de spectaculaire sur ce tournoi. Mais il ira à Roland-Garros dans cinq-six semaines (la quinzaine du 22 mai au 5 juin, ndlr), il a encore quelques tournois et il sera prêt. L'année dernière, il a plutôt mal commencé ici, en perdant contre Evans au deuxième tour. Mais il a commencé à bien jouer à Rome où il est arrivé en finale, puis il a remporté Roland." Un scénario sur lequel le duo Djokovic-Ivasinevic mise une nouvelle fois cette année.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.