Cincinnati - Paire : "Tout le monde m'a pris pour une pipe"

Cincinnati - Paire : "Tout le monde m'a pris pour une pipe"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365, publié le jeudi 19 août 2021 à 23h37

Après sa qualification pour les quarts de finale du Masters 1000 de Cincinnati, Benoit Paire s'est montré guilleret face aux médias. Le Français, dont le moral est bien meilleur, est toujours aussi peu policé dans cet exercice.


Encore du Benoit Paire dans le texte, lorsque ce dernier s'est exprimé après sa remarquable victoire contre John Isner jeudi, en huitièmes de finale du Masters 1000 de Cincinnati. Le Français, victorieux en trois manches (7-6, 6-7, 6-1), a été invité à expliquer son incroyable total de 20 doubles fautes : "Je mouillais, tout simplement. Quand j'ai du stress, ça arrive." Implacable. Et quid de la tenue du jour ? "Je suis allé acheter cette chemisette Adidas à la boutique, tout simplement." C'est seulement son deuxième quart de finale en Masters 1000 depuis Rome en 2013. Assez incroyable, quand on repense aux derniers mois de galère totale pour celui qui avait réussi deux huitièmes de finale successifs à Roland-Garros puis Wimbledon en 2019...

Rublev : "On s'est affrontés il y a très longtemps"

Benoit Paire répète à l'envi, ces derniers jours, que le retour du public lui permet de retrouver l'envie de jouer et que ça se ressent directement sur ses performances. En fin de deuxième set, sur le point lui permettant de mener 6-5, il n'a pas hésité à partager une bonne tranche de rigolade avec Isner, qui venait de rater au filet un smash a priori évident. L'heure de savourer une petite revanche, aussi... "On dit souvent que je suis un joueur du dimanche, tout le monde m'a pris pour une pipe pendant un an et demi..." Malheureusement, Benoit Paire ne pourra pas poursuivre sa route à Cincinnati contre Gael Monfils, vaincu en deux jeux décisifs par Andrey Rublev.


Le Russe est avant tout content de ne pas retrouver Isner, qui l'a déjà battu deux fois en Masters 1000 cette année - dont la semaine dernière à Montréal. Ce sera en revanche son premier duel avec Benoit Paire sur le circuit ATP, comme il le rappelle (sur Eurosport) : "On s'est affrontés il y a très longtemps en Challenger, ce sera complètement différent. Il joue plein de confiance, il vient de gagner des matchs incroyables. On va voir, ce sera difficile."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.