Cincinnati - Medvedev : "Je lui ai dit qu'il ferait mieux d'éduquer son fils"

Cincinnati - Medvedev : "Je lui ai dit qu'il ferait mieux d'éduquer son fils"©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 15 août 2022 à 22h14

Daniil Medvedev a révélé la teneur de sa conversation animée avec deux spectateurs, la semaine passée à Montréal après sa défaite face à Nick Kyrgios. Le Russe en fait un principe et ne regrette pas, assurant qu'il recommencerait si besoin.



Daniil Medvedev a été interpellé à Montréal par deux personnes, un enfant et son père qui ont qualifié le Russe de "loser" au sortir de son revers devant Nick Kyrgios (6-7, 6-4, 6-2). Le n°1 mondial s'en est expliqué, en marge de son entrée à venir au Masters 1000 de Cincinnati : "C'était après le match, donc j'étais un peu déçu et mon adrénaline était élevée. En général, ça n'a pas d'importance. La seule chose qui me préoccupait, c'est que le père me disait aussi quelque chose... Si j'ai des enfants, désolé, mais je ne vais pas leur apprendre à dire de mauvaises choses à quelqu'un. Quand je suis arrivé, le père a commencé à me dire des trucs. Je lui ai dit qu'il ferait mieux d'éduquer son fils. Mais peu importe qui et peu importe où, je ne vais pas laisser les gens continuer à faire ça..."

Dans l'Ohio, Daniil Medvedev sera opposé mercredi à Botic van de Zandschulp, le 26eme joueur mondial qui a été éliminé deux fois par Rafael Nadal à Roland-Garros (troisième tour) puis à Wimbledon (huitièmes de finale). Et à l'Open d'Australie, le Néerlandais était tombé au troisième tour sur... Daniil Medvedev (6-4, 6-4, 6-2). Quelques mois auparavant, les deux hommes s'étaient déjà retrouvés à l'US Open pour le même résultat, une victoire du Russe mais en quatre manches (6-3, 6-0, 4-6, 7-5) et cette fois au stade des quarts de finale. Bref, ce sera donc un nouveau test d'envergure pour le vainqueur de cet US Open 2021, qui doit atteindre les quarts à Cincinnati pour être certain de conserver sa place de n°1 à l'ATP à New York, lors de l'ultime tournoi du Grand Chelem de la saison. Sinon, une victoire de Rafael Nadal dans l'Ohio permettrait à l'Espagnol de le doubler.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.