ATP - Shanghai : Après Alcaraz, Marozsan s'offre Ruud !

ATP - Shanghai : Après Alcaraz, Marozsan s'offre Ruud !©Panoramic, Media365

Aurélien Canot, Media365, publié le mardi 10 octobre 2023 à 12h40

Tombeur de Carlos Alcaraz à Rome en mai dernier, Fabian Marozsan a de nouveau créé la sensation, ce mardi à Shanghai en ajoutant cette fois Casper Ruud à son tableau de chasse. Le Hongrois s'est imposé en trois sets (7-6, 3-6, 6-4) face au 9eme mondial. Le voici en quarts de finale d'un Masters 1000 pour la première fois de sa vie.


Fabian Marozsan a remis ça ! En mai dernier, le Hongrois, alors inconnu, avait signé l'un des exploits de l'année en faisant chuter en 16emes de finale sur la terre battue de Rome Carlos Alcaraz, immense favori du tournoi et alors encore numéro 1 mondial. Sorti au tour suivant par Borna Coric, il avait de nouveau disparu des radars si l'on excepte son succès dans le tournoi Challenger de Pérouse. Marozsan a rejailli de sa boîte en Chine, où il dispute cette semaine le Masters 1000 de Shanghai. Depuis le début de la semaine, le 91eme mondial avait fait chuter tour à tour des joueurs bien mieux classés que lui, dont Arthur Rinderknech (68eme). Le bourreau d'Alcaraz à Rome s'était surtout signalé en éliminant Alex De Minaur, 11eme mondial. Les spectateurs chinois n'avaient encore rien vu. Mardi, l'étonnant joueur hongrois de 24 ans a en effet créé de nouveau l'une des sensations en faisant la poussière à un autre membre du Top 10. Casper Ruud, comme Alcaraz, De Minaur ou encore Dusan Lajovic, également éjecté cette semaine par Marozsan, a en effet fait les frais de celui qui ne devrait pas terminer bien loin du prix de la révélation de l'année lorsque seront remises les distinctions pour 2023 en fin de saison.

Premier Hongrois en quarts de finale d'un Masters 1000

D'autant que pour la première fois de sa vie, voici le natif de Budapest en quarts de finale dans un Masters 1000. Il est également le premier représentant de son pays à pouvoir se vanter de cet exploit. En recollant à un set partout, de surcroît assez aisément, mardi à Shanghai dans ce huitième de finale, Ruud pensait pouvoir éviter de rejoindre Alcaraz et De Minaur sur la liste des plus jolis coups réussis par le Hongrois d'ores et déjà assuré de grimper au pire à la 65eme place du classement à l'issue du tournoi (il sera 46eme s'il bat le vainqueur du match entre Hurkacz et Zhang). Malheureusement pour le Norvégien, son adversaire, vainqueur de la première manche au jeu décisif, a repris son entreprise de démolition dans le dernier set. Et son break alors que les deux joueurs se trouvaient à 4-4 a suffi pour lui permettre deux jeux plus tard de célébrer une nouvelle performance de haut rang. Avant peut-être un nouvel exploit, cette fois pour une place dans le dernier carré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.