ATP - Rome : Zverev sur sa lancée

ATP - Rome : Zverev sur sa lancée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le jeudi 12 mai 2022 à 13h42

Battu en finale à Madrid par Carlos Alcaraz et finaliste à Monte-Carlo le mois dernier, Alexander Zverev a confirmé sa montée en puissance ce jeudi au deuxième tour du Masters 1000 de Rome face à Alex De Minaur (6-3, 7-6). Cilic ou Garin attend maintenant le numéro 3 mondial.


A l'aube de Roland-Garros, Alexander Zverev avance progressivement ses pions. Sa désillusion de Munich mise à part (sur ses terres, l'Allemand s'était fait éliminer d'entrée par le petit prodige danoise Holger Rune), le numéro 3 mondial flambe depuis le début de la saison sur terre battue. En grande forme, le natif d'Hambourg monte en puissance au meilleur moment. Jeudi, au deuxième tour à Rome, il a encore confirmé ses progrès des dernières semaines en écartant de sa route Alex De Minaur. Une victoire en deux sets (6-3, 7-6, 1h50 de jeu) de celui qui avait disposé du jeune Argentin Sebastian Baez sur un score similaire (7-6, 6-3) lors de son premier match dans ce Masters 1000 de la capitale italienne. Zverev, corrigé (6-3, 6-1) en finale dimanche dernier à Madrid par la nouvelle star du tennis mondial Carlos Alcaraz (à sa décharge, l'Allemand avait terminé sa demi-finale la veille à une heure du matin) et demi-finaliste à Monte-Carlo le mois dernier (défaite contre Stefanos Tsitsipas), aurait même pu finir le travail plus vite encore ce jeudi face à l'Australien classé au 22eme rang mondial et victime lui aussi (en demi-finales) à Barcelone le mois dernier de l'ouragan Alcaraz.

Contre Garin en quarts



Après avoir dominé le premier set contre De Minaur, la tête de série numéro 2 au Foro Italico cette semaine a en effet servi pour le match à 6-5. Il est alors retombé dans ses travers et c'est finalement à l'issue d'un jeu décisif (7 points à 5) que celui qui complète toujours le podium à l'heure actuelle derrière Novak Djokovic et Daniil Medvedev a validé son billet pour les quarts de finale. Il affrontera le Chilien Cristian Garin, tombeur de Marin Cilic en trois sets (6-3, 4-6, 6-4 dans un match à 10 breaks et 35 balles de break !) Avant de peut-être croiser de nouveau la route de Tsitsipas en demi-finales. Pour ce qui est de De Minaur, il en est désormais à 18 défaites contre des joueurs du Top 5 en... 18 rencontres. Vous avez dit syndrome.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.