ATP - Rome : Schwartzman élimine Nadal, Djokovic s'en sort face à Koepfer

ATP - Rome : Schwartzman élimine Nadal, Djokovic s'en sort face à Koepfer©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le samedi 19 septembre 2020 à 23h52

Alors que Novak Djokovic a lutté pour s'imposer face à Dominik Koepfer, Rafael Nadal s'est incliné en deux manches face à Diego Schwartzman. Denis Shapovalov et Casper Ruud seront aussi de la fête.

Rafael Nadal ne remportera pas une dixième fois le Masters 1000 de Rome cette année. Le Majorquin, au terme d'un match où il n'a pas forcément montré son meilleur niveau, a chuté face à Diego Schwartzman. Si les deux joueurs ont d'abord fait jeu égal, Rafael Nadal a manqué l'occasion de faire le break dans le quatrième jeu et c'est alors que l'Argentin a mis un coup d'accélérateur. Prenant deux fois le service du numéro 2 mondial, Diego Schwartzman a fait la différence pour remporter le premier set sans coup férir. Mais le numéro 15 mondial a eu de la suite dans les idées. Dès le premier jeu du deuxième set, ce dernier a obtenu deux balles de break qu'il n'est pas parvenu à convertir avant de voir Rafael Nadal faire de même. Après une deuxième balle de break manquée, l'Argentin est arrivé à ses fins dans le septième jeu mais, au moment de le confirmer, il a cédé. Les deux joueurs se sont alors lancés dans une série de cinq jeux durant lesquels ni l'un, ni l'autre n'a su tenir son service. C'est toutefois Diego Schwartzman qui a eu le dernier mot (6-2, 7-5 en 2h04') et rejoint Denis Shapovalov en demi-finale.

Djokovic a eu du mal face à un Koepfer sans complexes

Novak Djokovic verra bien le dernier carré du Masters 1000 de Rome. Mais, face à Dominik Koepfer, le Serbe n'a pas connu un match facile. Le numéro 1 mondial a démarré tambour battant, remportant les quatre premiers jeux avant que l'Allemand ne trouve une faille dans la cuirasse pour effacer ses deux breaks de retard. Néanmoins, Novak Djokovic a retrouvé ses esprits pour remporter le premier set puis breaker d'entrée dans le deuxième. Mais Dominik Koepfer, qui n'avait rien à perdre, ne s'est pas laissé abattre. Après avoir égalisé à trois jeux partout et sauvé trois balles de break, ce dernier a surpris son monde en égalisant à une manche partout sur le service de Novak Djokovic. Ce dernier, sans doute vexé, a augmenté la pression d'entrée et, après avoir manqué quatre balles de break dès le premier jeu, s'est emparé du service de l'Allemand sur un jeu blanc. Plus concerné, le Serbe n'a pas laissé la moindre chance à son adversaire pour sceller le sort du match sur un dernier break (6-3, 4-6, 6-3 en 2h12')

Berrettni a cédé face à Ruud

Et l'adversaire de Novak Djokovic pour une place en finale ne sera pas Italien mais Norvégien. Dernier représentant transalpin dans le tableau et tête de série numéro 4, Matteo Berrettini a cédé en trois manches face à Casper Ruud. Grâce à un break d'entrée, le numéro 8 mondial a pourtant entamé la rencontre de la meilleure des manières. Après avoir sauvé deux balles de débreak puis manqué l'opportunité de conclure le premier set sur le service du Norvégien, l'Italien a conclu au service après avoir écarté une dernière balle de débreak. La deuxième manche a connu un scenario inverse car c'est Casper Ruud qui a fait le break d'entrée et, solide au service, est revenu à hauteur sur un jeu blanc après avoir manqué une balle de set sur le service de Matteo Berrettini. Le 34eme mondial a confirmé son ascendant avec le break dès le premier jeu du dernier set avant de voir son adversaire vite revenir à hauteur pour l'emmener dans un jeu décisif indécis. Mais c'est bien Casper Ruud qui a eu le dernier mot à sa première balle de match (4-6, 6-3, 7-6 en 3h00). Novak Djokovic ou Dominik Koepfer sera son adversaire ce dimanche pour une place en finale.

Shapovalov prend le meilleur sur Dimitrov

Denis Shapovalov a fait respecter la hiérarchie face à Grigor Dimitrov. Le Canadien, tête de série numéro 12 du Masters 1000 de Rome, a démarré fort. Solide au service, n'ayant pas de balle de break contre lui, il a fait céder le Bulgare à deux reprises pour remporter sans coup férir la première manche à sa première balle de set. Mais il ne fallait pas compter sur Grigor Dimitrov pour abandonner. Le 22eme mondial a trouvé la faille dans le service de son adversaire dans le quatrième jeu du deuxième set... avant de céder lui-même son service. Toutefois, la tête de série numéro 15 du tournoi a une nouvelle fois fait la différence pour mener cinq jeux à trois et revenir à une manche partout à la deuxième occasion. Mais ce retour en forme de Grigor Dimitrov n'a pas duré. En effet, Denis Shapovalov a frappé du poing sur la table dès l'entame de la dernière manche breakant d'entrée avant de conclure de manière expéditive sur le service de son adversaire (6-2, 3-6, 6-2 en 1h53').

ROME (Italie, ATP Masters 1000, terre battue, 3 465 045€)
Tenant du titre : Rafael Nadal (ESP)

Demi-finales
Djokovic (SER, n°1) - Ruud (NOR)
Shapovalov (CAN, n°12) - Schwartzman (ARG, n°8)

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Koepfer (ALL, Q) : 6-3, 4-6, 6-3
Ruud (NOR) bat Berrettini (ITA, n°4) : 4-6, 6-3, 7-6 (5)
Shapovalov (CAN, n°12) bat Dimitrov (BUL, n°15) : 6-2, 3-6, 6-2
Schwartzman (ARG, n°8) bat Nadal (ESP, n°2) : 6-2, 7-5

Huitièmes de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Krajinovic (SER) : 7-6 (7), 6-3
Koepfer (ALL, Q) bat Musetti (ITA, Q) : 6-4, 6-0
Berrettini (ITA, n°4) bat Travaglia (ITA, WC) : 7-6 (5), 7-6 (1)
Ruud (NOR) bat Cilic (CRO) : 6-2, 7-6 (6)

Shapovalov (CAN, n°12) bat Humbert (FRA) : 6-7 (5), 6-1, 6-4
Dimitrov (BUL, n°15) bat Sinner (ITA, WC) : 4-6, 6-4, 6-4
Schwartzman (ARG, n°8) bat Hurkacz (POL) : 3-6, 6-2, 6-4
Nadal (ESP, n°2) bat Lajovic (SER) : 6-1, 6-3

Vos réactions doivent respecter nos CGU.