ATP - Rome : Rinderknech et Barrère passent l'obstacle du premier tour

ATP - Rome : Rinderknech et Barrère passent l'obstacle du premier tour©Panoramic, Media365

Mathieu Warnier, Media365, publié le mercredi 10 mai 2023 à 23h30

Arthur RInderknech a pris le meilleur sur Flavio Cobolli et se qualifie pour le deuxième tour du Masters 1000 de Rome. Grégoire Barrère a fait de même en s'imposant contre Brandon Nakashima.



Arthur Rinderknech ne manquera pas le deuxième tour du Masters 1000 de Rome. Le 89eme joueur mondial a validé son billet grâce à un succès en deux manches face à Flavio Cobolli. Si les deux joueurs ont démarré le match avec confiance, c'est bien le Tricolore qui a vite pris l'ascendant mais, au moment de le matérialiser au score, il n'a pas été en mesure de convertir ses deux balles de break. L'Italien, devant son public, a également été dans l'incapacité de prendre le service de son adversaire quand l'occasion s'est présentée lors du septième jeu. La décision s'est faite au tout dernier moment. Alors que Flavio Cobolli servait pour rester dans le set, Arthur Rinderknech est allé la chercher à la deuxième opportunité. Un scenario quasiment identique s'est écrit tout au long de la deuxième manche. En effet, alors que le Français a tout d'abord manqué la bagatelle de quatre balles de break, c'est l'Italien qui a vu deux lui échapper. Dans la foulée, Arthur Rinderknech est parvenu à faire la différence avant de conclure à sa première balle de match sur son service (6-4, 6-3 en 1h30'). Il devra affronter Casper Ruud, tête de série numéro 4 au deuxième tour.

Barrère surprend Nakashima

Grégoire Barrère, quant à lui, a fait mentir la hiérarchie. Opposé à Brandon Nakashima, le 63eme joueur mondial a su valider son billet grâce à un succès en deux sets. Dès le premier jeu, le Tricolore a eu une occasion de prendre le service de l'Américain mais n'a pas su s'en saisir. Toutefois, jamais inquiété sur sa mise en jeu, Grégoire Barrère a pu trouver des failles dans celle du 47eme mondial. Le septième jeu a été le point de bascule avec un break pour le Tricolore, qui a alors enchaîné avec un deuxième pour empocher un premier set conclu par une série de quatre jeux remportés consécutivement. L'entame de la deuxième manche a vu les deux joueurs être très solides au service mais il a suffi d'une seule balle de break pour que tout change. A l'issue du sixième jeu, Grégoire Barrère est allé chercher le service de Brandon Nakashima et a ensuite pu contrôler les événements. La première balle de match a été la bonne pour le Tricolore (6-3, 6-3 en 1h08'), qui aura la tête de série numéro 11 Karen Khachanov sur sa route.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.