ATP - Rome : Medvedev perd son titre contre Paul, Tsitsipas et Hurkacz tracent leur route

A lire aussi

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le mardi 14 mai 2024 à 20h10

Tenant du titre à Rome, Daniil Medvedev a été éliminé en huitièmes de finale par Tommy Paul en deux sets. L'Américain sera opposé pour une place dans le dernier carré à Hubert Hurkacz. Stefanos Tsitspas s'est également qualifié, très facilement contre Alex De Minaur.

L'année dernière, il avait remporté à Rome son tout premier tournoi sur terre battue, après 19 trophées soulevés sur les autres surfaces. Cela ne l'avait pas empêché de se faire éliminer dès le premier tour à Roland-Garros par Thiago Seyboth Wild. Cette année, Daniil Medvedev n'arrivera pas favori Porte d'Auteuil. Le Russe, qui n'a d'ailleurs pas gagné le moindre tournoi depuis Rome 2023, a été éliminé dès les huitièmes de finale dans la capitale italienne par Tommy Paul, qui va disputer son tout premier quart de finale dans un Masters 1000 sur terre battue, la semaine de ses 27 ans. Le n°16 mondial a battu le n°4 sur le score de 6-1, 6-4 en 1h13, alors qu'il avait perdu ses trois premiers matchs face au Russe. Breaké d'entrée de match, l'Américain a répondu de façon brutale, en remportant les six jeux suivants face à un Medvedev dépassé, qui n'a sauvé aucune balle de break. Dans le deuxième set, le Russe a mené 2-0 mais Paul a immédiatement réagi en gagnant quatre jeux d'affilée. Il a conclu à 5-4 sur sa première balle de match et rallie donc les quarts de finale. Suite à cette élimination de Daniil Medvedev, Alexander Zverev est désormais le joueur le mieux classé du tournoi (5eme).

Hurkacz à l'aise sur terre

Le prochain adversaire de Tommy Paul se nomme Hubert Hurkacz. Le Polonais n'avait jamais dépassé le stade des huitièmes de finale à Rome en quatre participations, c'est désormais chose faite ! Après Rafael Nadal et Tomas Etcheverry, il s'est offert un autre spécialiste de la terre battue, Sebastian Baez. Le n°9 mondial s'est imposé 5-7, 7-6, 6-4 en 2h39 face au n°19, qu'il affrontait pour la toute première fois. Une fois de plus, le joueur de 1,96m a pu s'appuyer sur un excellent service, avec 17 aces au compteur, même si cela ne l'a pas empêché de se faire breaker à trois reprises. Breaké d'entrée de match, il est parvenu à revenir à 4-4, mais a de nouveau perdu son service à 5-5, ce qui a permis à l'Argentin d'empocher le premier set. La deuxième manche a commencé de la même façon, avec un break de Baez à 0-0 et une égalisation de Hurkacz à 3-3. Le Polonais a ensuite manqué une balle de set à 5-4, mais a finalement eu gain de cause au tie-break, remporté 7-4. Il a donc fallu disputer un troisième set, que le n°9 mondial a bien maîtrisé en breakant à 2-2 et en ne perdant que six points sur son service. Assuré de dépasser Grigor Dimitrov au classement, il va désormais tenter de rallier une sixième demi-finale en Masters 1000, face à un Tommy Paul qu'il n'a encore jamais affronté sur terre.

Tsitsipas déroule

La dernière rencontre au programme du tableau masculin ce mardi opposait Stefanos Tsitsipas à Alex De Minaur. Le Grec avait remporté ses dix premiers matchs face à l'Australien, avant de perdre à Acapulco début mars. Mais il a remis les pendules à l'heure en battant de nouveau le n°11 mondial, sur le score sans appel de 6-1, 6-2 en une heure de jeu. Le finaliste de l'édition 2022, bien plus à l'aise sur terre battue que son adversaire, a donné une véritable leçon de tennis. Il a remporté le premier set en breakant à 1-0 et 4-1, puis le deuxième en breakant à 1-1, 3-1 et 4-2 dans un match à sens unique. Prochain adversaire : Nicolas Jarry, le tombeur d'Alexandre Müller.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.