ATP - Rome : Djokovic "essaie de prendre l'énergie enfantine" de son fils

ATP - Rome : Djokovic "essaie de prendre l'énergie enfantine" de son fils©Panoramic, Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le dimanche 15 mai 2022 à 22h58

Si Novak Djokovic a pu redécouvrir les joies du tennis ces dernières semaines, après un début d'année pour le moins morose, c'est visiblement en grande partie grâce à son fils, qui découvre lui-même les joies de la petite balle jaune.



Après avoir déjà évoqué l'amour de son fils de sept ans pour le tennis, sur le court de Rome après son succès en finale du Masters 1000 devant Stefanos Tsitsipas (6-0, 7-6), le n°1 mondial en a parlé à nouveau en conférence de presse : "J'essaie de prendre son énergie enfantine et d'alimenter mon propre enfant intérieur, que j'ai tendance à oublier. Tout est si sérieux, c'est un travail et il faut être comme ci, comme ça... On prend parfois la vie trop au sérieux. Les enfants me rappellent cette connexion, cette énergie pure." Son étrange début de saison, où il a été privé de plusieurs tournois dont l'Open d'Australie - car il n'était pas vacciné contre le Covid -, a peut-être aussi été l'occasion pour le Serbe de se recentrer sur ce genre de notion.

"Il attirera beaucoup d'attention"

"Quand on parlait ensemble samedi soir, il me montrait des coups droits et des revers dans le vent, sans raquette, comment il allait se déplacer... C'était tellement drôle, moi aussi je faisais ça quand j'étais petit. J'ai vu en lui la joie, l'émotion pure et l'amour du jeu." Si le fiston Djokovic est aussi à fond, ce n'est pas pour soutenir son papa plus qu'à l'accoutumée, non... C'est parce que lui-même dispute, cette semaine à Rome, son premier tournoi !


L'homme aux 20 titres du Grand Chelem assure qu'il ne forcera pas son rejeton à poursuivre dans le monde du tennis : "Je ne lui ai jamais rien dit, pas un seul jour. C'est vraiment son propre souhait. J'en serais ravi, mais il est si jeune... S'il le fait, je suppose que je devrai m'embarquer aussi avec lui dans ce voyage. Il attirera beaucoup d'attention." C'est probable, en effet. Novak Djokovic pourrait éventuellement refaire un point familial dans neuf années, puisqu'il était passé professionnel à l'âge de seize ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.