ATP - Rolex Paris Masters : Quatre sur quatre pour les Bleus !

ATP - Rolex Paris Masters : Quatre sur quatre pour les Bleus !©Panoramic, Media365

Mathieu WARNIER, publié le lundi 28 octobre 2019 à 23h53

En trois manches face à Sam Querrey, également issu des qualifications, Jérémy Chardy s'est qualifié pour le deuxième tour du Masters 1000 de Paris-Bercy. Benoît Paire a fait de même en deux manches face à Damir Dzumhur quand Jo-Wilfried Tsonga a retourné la situation face à Andrey Rublev. Adrian Mannarino a conclu la journée en étant expéditif face à Casper Ruud.



Pour conclure la 1ère journée du Masters 1000 de Paris-Bercy, Adrian Mannarino n'a pas fait durer le suspense. Face à Casper Ruud, le Français n'a eu besoin que de deux manches et 1h13' pour s'imposer. Le 43eme joueur mondial a débuté pied au plancher en breakant dès le troisième jeu mais le Norvégien a eu du répondant en débreakant avant de manquer son jeu de service suivant, permettant au Français d'aller sceller le sort de la première manche. En difficulté dans ce premier set, Casper Ruud a cédé d'entrée dans le deuxième et n'a jamais pu mettre en difficulté son adversaire. Adrian Mannarino a parfaitement su utiliser cet ascendant pour aller chercher le double break avant de conclure à sa première balle de match (6-4, 6-2). Mais, au deuxième tour, c'est un adversaire d'un tout autre calibre qui sera sur le chemin du natif de Soisy-sous-Montmorency : la tête de série numéro 2 et futur numéro 1 mondial Rafael Nadal.

Tsonga s'est démené

Pas très bien embarqué, Jo-Wilfried Tsonga a su trouver les failles chez Andrey Rublev. Le Russe a pris le meilleur départ et, après avoir sauvé deux balles de break, a fait la course en tête dans la première manche mais, au moment de servir pour sceller le sort du set, le 22eme joueur mondial a complètement craqué. Le Manceau a alors débreaké sur un jeu blanc avant de céder lui-même son service et, donc la manche. Il a alors fallu tenir pour Jo-Wilfried Tsonga. Incapable de trouver des solutions sur le service de son adversaire, le Français a sauvé deux balles de break dans le quatrième jeu avant de trouver les solutions et de faire sortir Andrey Rublev du match. Le résultat a été un break puis, après avoir écarté une balle de débreak, l'égalisation à une manche partout. C'est alors que la nervosité a pris le dessus chez le Russe, qui a perdu sa mise en jeu dès le début du dernier set. Il a alors accéléré pour s'offrir à deux reprises deux balles pour égaliser mais, poussé par le public de l'AccorHotels Arena, Jo-Wilfried Tsonga a trouvé les ressources pour revenir et tenir jusqu'à conclure sur sa propre mise en jeu (4-6, 7-5, 6-4 en 2h25'). Le Manceau a désormais rendez-vous avec Matteo Berrettini au deuxième tour du Masters 1000 parisien.

Paire en contrôle

Les Bleus sont au rendez-vous de Paris-Bercy ! Repêché à l'issue des qualifications, Damir Dzumhur est tombé sur un Benoît Paire concerné à l'occasion du premier tour du Masters 1000 disputé dans la Capitale. L'Avignonnais a été le premier à breaker dès le troisième jeu mais le Bosnien a su faire son retour dès le sixième jeu avant d'obtenir trois balles pour faire la course en tête dans cette première manche. Le 91eme joueur mondial a eu deux nouvelles opportunités pour, cette fois, remporter le set avant de céder sa propre mise en jeu puis la manche. Comme en début de match, Benoît Paire a rapidement fait la différence, prenant le service du Bosnien dès le troisième jeu. Mais, cette fois, la solidité a été plus au rendez-vous. Après avoir manqué deux opportunités de double break, le Français a vu son adversaire tenter le tout pour le tout au moment de servir pour le match. Rapidement mené 0-40, le 23eme joueur mondial a su se reprendre avant de manquer une première balle de match. Deux balles de débreak sauvées plus tard, la deuxième opportunité a été la bonne (7-5, 6-4 en 1h26'). Une victoire qui ouvre à Benoît Paire les portes d'un duel franco-français face à Gaël Monfils au deuxième tour.

Chardy sur la lancée des qualifications

La semaine parisienne des joueurs tricolores démarre bien avec Jérémy Chardy ! Sorti des qualifications disputées ce week-end, le 65eme joueur mondial s'est sorti du piège tendu par un autre joueur qualifié, Sam Querrey. Les deux joueurs ont fait preuve d'une grande maîtrise sur leurs mises en jeu tout au long de la première manche mais un seul faux-pas au dernier moment du Français a fait le jeu de l'Américain. Dos au mur, Jérémy Chardy a haussé le ton et, après avoir mis en difficulté son adversaire à deux reprises, a su faire le break dans le cinquième jeu et, après avoir sauvé deux balles de débreak, a égalisé à une manche partout sur le service de Sam Querrey. La troisième manche a connu le même scenario que la première mais le dénouement a été inversé car c'est bien Jérémy Chardy qui a eu et converti la seule balle de break du set pour s'imposer (5-7, 6-3, 7-5 en 2h08'). Le Français retrouvera Daniil Medvedev, tête de série numéro 4, au deuxième tour.

Un sur deux pour les Croates

La Croatie aura un représentant au deuxième tour du Rolex Paris Masters. Opposé à Hubert Hurkacz ce lundi pour son entrée en lice, Marin Cilic s'est imposé en deux manches pour se hisser au prochain match (7-6, 6-4). Après un premier set accroché, remporté au jeu décisif, le 24eme joueur mondial a fait le break sur le dernier jeu de service de son adversaire dans le second pour remporter cette rencontre. Pour son compatriote Borna Coric, le scénario a été totalement différent. Le Croate pensait avoir fait le plus dur en prenant le premier acte face à Fernando Verdasco (6-3).  Seulement, l'Espagnol n'abdique jamais et il l'a une nouvelle fois prouvé en signant le seul break de la deuxième manche pour égaliser (6-4) avant de prendre le service de son adversaire à deux reprises dans le dernier set (6-3) pour se qualifier au deuxième tour. Marin Cilic affrontera Stan Wawrinka au prochain match alors que Fernando Verdasco sera opposé à Alexander Zverev. John Isner, pour sa part, connaît son adversaire au deuxième tour et retrouvera Christian Garin, tombeur de Pablo Cuevas (6-4, 6-3). Sortant de son succès à Vienne, Dominic Thiem débutera son parcours à Bercy face à Milos Raonic, vainqueur de Cameron Norrie (6-3, 6-2).

(Avec L.B.)

PARIS-BERCY (France, Masters 1000, dur indoor, 5 791 280€)
Tenant du titre : Karen Khachanov (RUS)

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Lajovic (SER) - Moutet (FRA, LL)
Edmund (GBR) - Berankis (LIT, Q)
Schwartzman (ARG, n°14) - Bye

Bautista Agut (ESP, n°9) - Bye
Djere (SER) - De Minaur (AUS)
Tiafoe (USA) - Fritz (USA)
Tsitsipas (GRE, n°7) - Bye

Medvedev (RUS, n°4) - Bye
Chardy (FRA, Q) bat Querrey (USA, Q) : 5-7, 6-3, 7-5
Garin (CHI) bat Cuevas (URU) : 6-4, 6-3
Isner (USA, n°15) - Bye

Goffin (BEL, n°12) - Bye
Dimitrov (BUL) - Humbert (FRA, WC)
Raonic (CAN) bat Norrie (GBR, Q) : 6-3, 6-2
Thiem (AUT, n°5) - Bye

A.Zverev (ALL, n°6) - Bye
Verdasco (ESP) bat Coric (CRO) : 3-6, 6-4, 6-3
Simon (FRA) - Shapovalov (CAN)
Fognini (ITA, n°11) - Bye

Monfils (FRA, n°13) - Bye
Paire (FRA) bat Dzumhur (BOS, LL) : 7-5, 6-4
Albot (MOL) bat Basilashvili (GEO) : 6-3, 6-2
Seppi (ITA, LL) - Bye

Khachanov (RUS, n°8) - Bye
Struff (ALL) bat Nishioka (JAP, Q) : 4-6, 7-5, 6-2
Tsonga (FRA, WC) bat Rublev (RUS) : 4-6, 7-5, 6-4
Berrettini (ITA, n°10) - Bye

Wawrinka (SUI, n°16) - Bye
Cilic (CRO) bat Hurkacz (POL) : 7-6 (5), 6-4
Mannarino (FRA, WC) bat Ruud (NOR, Q) : 6-4, 6-2
Nadal (ESP, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.