ATP - Rolex Paris Masters : Monfils se rapproche du Masters, Nadal rejoint Tsonga, Djokovic passe également

ATP - Rolex Paris Masters : Monfils se rapproche du Masters, Nadal rejoint Tsonga, Djokovic passe également©Media365

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 31 octobre 2019 à 23h41

Alexander Zverev s'est fait surprendre, en trois manches, par Denis Shapovalov, qui retrouvera Gaël Monfils, qui, lui, s'est sorti du piège Radu Albot en trois manches. Jo-Wilfried Tsonga, qui s'est défait en trois manches de Jan-Lennard Struff, retrouvera Rafael Nadal, tombeur de Stan Wawrinka, pour une place dans le dernier carré.



Il s'arrête donc là. Jérémy Chardy s'est incliné en huitième de finale du Rolex Paris Masters ce jeudi face au Chilien Christian Garin (6-7, 6-4, 7-6). Une défaite en trois sets difficile à avaler pour le Palois qui pensait avoir fait le plus dur en prenant la première manche au jeu décisif après avoir comblé un break de retard. Seulement, le numéro 42 mondial ne comptait pas se laisser faire devant le public tricolore de l'AccorHotels Arena venu pour soutenir l'un de ses représentants. Après un début de deuxième manche aussi serré que dans le set précédent, Garin a finalement réussi à faire le break et conserver son avance jusqu'au bout. Poussé au troisième acte pour la troisième fois du tournoi, le Français avait les cartes en main pour bien négocier sa qualification. Malgré un manque de fraîcheur par rapport à son adversaire (Garin n'avait disputé que quatre sets sur ses deux premiers matchs), Chardy a sauvé quatre balles de break en fin de manche pour aller au jeu décisif et se lancer vers le succès. A 6-3 en sa faveur, le joueur tricolore a eu trois balles de match pour obtenir sa qualification en quarts de finale mais il n'est pas parvenu à les convertir alors que Garin n'a pas tremblé sur sa première occasion. Cruelle élimination pour le Français qui s'arrête ici après avoir réalisé un beau parcours avec notamment une victoire contre Daniil Medvedev.

Dimitrov ne fait qu'une bouchée de Thiem

C'est un quart de finale inattendu. Le Chilien Christian Garin affrontera le Bulgare Grigor Dimitrov au tour suivant, tombeur un peu plus tard ce jeudi de la tête de série numéro cinq du tournoi parisien Dominic Thiem (6-3, 6-2). Inspiré depuis le début de la semaine, le 27eme mondial n'a pas mis longtemps pour entrer dans sa rencontre en faisant le break dès le quatrième jeu. Cette avance a été suffisante pour aller jusqu'au bout et faire un premier pas vers les quarts sur sa deuxième balle de set. Une fois le premier acte négocié, le Bulgare s'est tourné vers le second avec la même motivation pour venir à bout de son adversaire. S'il a perdu le premier jeu de la deuxième manche, Dimitrov s'est rattrapé en gagnant les cinq suivants avec notamment deux breaks pour mener 5-1 puis conclure sur son service un peu plus tard. Thiem connaît une nouvelle déception à Bercy mais participera tout de même au Masters de fin de saison après quelques jours de repos.

Tsitsipas sans forcer

Il n'a pas eu à forcer son talent. Ce jeudi, en huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, sur dur indoor, le Grec Stefanos Tsitsipas, 7eme joueur mondial et tête de série n°7, s'est tranquillement défait de l'Australien Alex De Minaur, 18eme joueur mondial, en deux petits sets (6-3, 6-4) et 1h10 de jeu. Dans la première manche, le Grec a pris le premier service de son adverse, à 0-1, avant de continuer à faire la course en tête. C'est ensuite tout naturellement qu'il a conclu sur son service, sur sa première balle de set (6-3). Tsitsipas a entamé la deuxième manche, comme il avait entamé la première, par un break. Toutefois, cette fois, il a eu besoin de non pas une mais bien deux balles de break pour avoir le dernier mot. Mais cette fois, il a lui-même cédé son propre service, à 3-4. Cependant, dans la foulée, il a réussi à reprendre celui de son adversaire, une nouvelle fois. Ensuite, le mieux classé des deux a conclu, sur un jeu blanc (6-4). Stefanos Tsitsipas, qui n'avait jamais fait mieux qu'un deuxième tour dans ce même tournoi, continue son beau parcours. Le voici désormais en quarts de finale où il affrontera le Serbe Novak Djokovic, tête de sériez n°1.

Djokovic en deux temps

Il y a eu deux matchs en un. Ce jeudi, le Serbe Novak Djokovic, numéro un mondial et tête de série n°1, s'en est finalement sorti, en huitième de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, sur dur indoor, contre le Britannique Kyle Edmund, 75eme joueur mondial, en deux manches (7-6 (7), 6-1) et 1h23 de jeu. Dans la première manche, les deux hommes se sont rendu coup pour coup. A 6-5, alors que le Britannique servait pour égaliser, le Serbe s'est procuré deux balles de break, synonymes donc de balles de set. Dans l'incapacité de conclure, Djokovic a donc dû en passer par un tie-break. Un jeu décisif que le numéro un mondial pensait avoir gagné, et assez facilement, puisqu'il a rapidement mené 6-3, se procurant alors trois nouvelles possibilités de conclure. Mais, en face, Edmund n'avait pas l'intention de lâcher ce set aussi rapidement. Dans ce tie-break, le 75eme joueur mondial a même sauvé quatre nouvelles balles de set, avant de finir par rendre les armes (7-6 (7)). La physionomie de la seconde manche a ensuite été bien différente de celle de la première. Si Kyle Edmund a bien remporté sa première mise en jeu, menant alors 0-1, ensuite il a totalement lâché la rencontre. C'est simple, la tête de série n°1 a remporté les six derniers jeux de ce match. Trois breaks, dont deux blanc, lui ont donc suffi pour rafler cette seconde manche (6-1), et donc le match.

A.Zverev est tombé contre Shapovalov

Il s'est montré bien trop irrégulier. Ce jeudi, en huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, l'Allemand Alexander Zverev, 6eme joueur mondial et tête de série n°6, a été battu en trois manches (2-6, 7-5, 2-6) et 2h11 de jeu par le Canadien Denis Shapovalov, 28eme joueur mondial. L'Allemand a bien mal entamé sa rencontre. Rapidement double-breaké, Zverev avait déjà eu cinq balles de break à son encontre et subi deux breaks, pour se retrouver rapidement mené 1-5. Au moment où son adversaire servait pour le match, à 2-5, le mieux classé des deux n'a pourtant pas réussi à conclure, malgré une première balle de break, et le Canadien a alors conclu à sa première opportunité (2-6). La deuxième manche fut bien plus accrochée. Dès le premier jeu, le sixième joueur mondial a dû s'arracher pour sauver quatre nouvelles balles de break. Finalement, Shapovalov a craqué, à 3-2, avant de débreaker dans la foulée. Après deux nouvelles balles de break, à 4-3, l'Allemand a fini par conclure, sur le service de son adversaire, mais au bout de sa cinquième balle de set (7-5). Le visage montré par Zverev dans l'ultime manche a été très proche de celui montré en première manche. Après un service perdu d'entrée, le sixième joueur mondial a été breaké une seconde fois à 2-4. Alors qu'il servait pour le match, son adversaire a sauvé trois balles de break, avant de conclure sur sa seconde tentative (2-6). Son prochain adversaire sera le Français Gaël Monfils, tête de série n°13.

Monfils n'est plus qu'à une marche du Masters

Le Français s'est fait très peur, mais il rejoint bien les quarts de finale, après avoir pourtant été mené 6-4, 4-3 service à suivre pour son adversaire. Ce jeudi soir, en clôture des huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, sur dur intérieur, Gaël Monfils, 13eme joueur mondial et tête de série n°13, a fini par avoir le dernier mot contre le Moldave Radu Albot, 50eme joueur mondial, en trois manches (4-6, 6-4, 6-1) et 1h48 de jeu. Tout avait donc bien mal débuté pour le Français. Dans la première manche, au service d'entrée, il a dû s'employer pour sauver quatre premières balles de break. Mais ce sursis était de courte durée, car sur sa mise en jeu suivante, Monfils a cédé, sur un jeu blanc. Dès lors, le Moldave n'en demandait pas tant et il a fini par conclure sur sa première balle de set (4-6). Dans la deuxième manche, malgré une balle de break à 2-1 en sa faveur, le 13eme joueur mondial n'y était toujours pas. Après avoir sauvé deux nouvelles balles de break à 2-2, il a ensuite cédé son service suivant. Toutefois, le Tricolore a trouvé les ressources nécessaires pour débreaker son adversaire, dans la foulée, avant de lui prendre une nouvelle fois son service pour égaliser à une manche partout (6-4). La troisième et dernière manche fut finalement à sens unique. Le Français a pris deux fois la mise en jeu de son adversaire, sur ses trois nouvelles balles de break obtenues, avant de conclure sur son service, au bout de sa deuxième balle de match (6-1). S'il s'est fait très peur, Gaël Monfils est toujours en course dans ce Masters 1000, mais également dans la course au Masters de fin d'année. Une victoire en quarts de finale et il assurera définitivement son précieux sésame.

Tsonga a fini par avoir le dernier mot

Un sacré combat ! Ce jeudi, en huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris-Bercy, le Français Jo-Wilfried Tsonga, 35eme joueur mondial, est venu à bout de l'Allemand Jan-Lennard Struff, 36eme joueur mondial, en trois manches (2-6, 6-4, 7-6 (6)) et 2h19 de jeu. Le Français a bien mal entamé sa rencontre, avec un break subi d'entrée, et deux nouvelles balles de break sauvées à 3-0. Toutefois, Tsonga n'a pas résisté et offert le premier set à son adversaire, de nouveau sur son propre service (6-2). Dès le début de la deuxième manche, le 35eme joueur mondial s'est bien repris, breakant son adversaire à 1-1. Et malgré deux nouvelles balles de break sauvées à 2-3, cela n'a pas empêché le Tricolore d'égaliser à une manche partout (6-4). Dans l'ultime manche, les deux hommes se sont rendu coup pour coup et c'est donc tout naturellement qu'ils se sont retrouvés au tie-break. L'Allemand a été le premier à prendre les devants. Alors que le Français a ensuite mené 3-4, Struff a alors enchaîné trois points consécutifs, pour se procurer deux balles de match. Jo-Wilfried Tsonga n'avait visiblement pas l'intention de laisser échapper cette rencontre, sauvant alors ces deux balles de match, avant de s'en procurer lui-même une, pour finir par conclure (7-6 (6)). Le Français sera donc bien en quarts de finale d'un tournoi qu'il a remporté en 2008. Un stade de la compétition en Masters 1000 qu'il n'avait plus atteint depuis 2016, c'était déjà à Paris. Cette année, son prochain adversaire sera l'Espagnol Rafael Nadal, tête de série n°2.

Nadal ne s'est pas employé

Il s'agissait certainement de l'affiche de ces huitièmes de finale, et pourtant, elle a vite tourné court. Ce jeudi, au Masters 1000 de Paris-Bercy, sur dur indoor, l'Espagnol Rafael Nadal, 2eme joueur mondial et tête de série n°2, a eu le dernier mot contre le Suisse Stan Wawrinka, 16eme joueur mondial et tête de série n°16, en deux manches (6-4, 6-4) et 1h28 de jeu. Dans la première manche, le Suisse a obtenu une première balle de break d'entrée, sans pour autant réussir à avoir le dernier mot. Derrière, Wawrinka n'a pas réussi à remporter sa mise en jeu, et s'est donc retrouvé breaké. Son adversaire a continué à faire la course en tête, jusqu'à sauver une deuxième balle de break, à 3-4. Au moment de servir pour cette première manche, l'Espagnol a eu besoin de deux balles pour finir par prendre la tête dans cette rencontre (6-4). Dans la seconde manche, les deux hommes se sont rendu coup pour coup, sans réellement se livrer. Finalement, au moment de servir à 4-4, Stan Wawrinka a totalement perdu ses moyens, se retrouvant alors rapidement mené 0-40 sur son service. Malgré un sursis et une première balle sauvée, il a fini par se faire breaker, au plus mauvais des moments. Car derrière, Rafael Nadal ne s'est ensuite pas fait prier pour conclure, sur un jeu blanc (6-4).

  PARIS-BERCY (France, Masters 1000, dur indoor, 5 791 280€)
Tenant du titre : Karen Khachanov (RUS)

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) - Tsitsipas (GRE, n°7)
Garin (CHI) - Dimitrov (BUL)
Shapovalov (CAN) - Monfils (FRA, n°13)
Tsonga (FRA, WC) - Nadal (ESP, n°2)

Huitièmes de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Edmund (GBR) : 7-6 (7), 6-1
Tsitsipas (GRE, n°7) bat De Minaur (AUS) : 6-3, 6-4
Garin (CHI) bat Chardy (FRA, Q) : 6-7 (4), 6-4, 7-6 (6)
Dimitrov (BUL) bat Thiem (AUT, n°5) : 6-3, 6-2

Shapovalov (CAN) bat A.Zverev (ALL, n°6) : 6-2, 5-7, 6-2
Monfils (FRA, n°13) bat Albot (MOL) : 4-6, 6-4, 6-1
Tsonga (FRA, WC) bat Struff (ALL) : 2-6, 6-4, 7-6 (6)
Nadal (ESP, n°2) bat Wawrinka (SUI, n°16) : 6-4, 6-4

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Moutet (FRA, LL) : 7-6 (2), 6-4
Edmund (GBR) bat Schwartzman (ARG, n°14) : 7-5, 6-3
De Minaur (AUS) bat Bautista Agut (ESP, n°9) : 7-6 (2), 7-6 (1)
Tsitsipas (GRE, n°7) bat Fritz (USA) : 7-6 (3), 6-3

Chardy (FRA, Q) bat Medvedev (RUS, n°4) : 4-6, 6-2, 6-4
Garin (CHI) bat Isner (USA, n°15) : 7-6 (5), 7-6 (5)
Dimitrov (BUL) bat Goffin (BEL, n°12) : 7-5, 6-3
Thiem (AUT, n°5) bat Raonic (CAN) : 7-6 (5), 5-7, 6-4

A.Zverev (ALL, n°6) bat Verdasco (ESP) : 6-1, 6-3
Shapovalov (CAN) bat Fognini (ITA, n°11) : 3-6, 6-3, 6-3
Monfils (FRA, n°13) bat Paire (FRA) : 6-4, 7-6 (4)
Albot (MOL) bat Seppi (ITA, LL) : 7-6 (5), 7-6 (6)

Struff (ALL) bat Khachanov (RUS, n°8) : 7-6 (5), 3-6, 7-5
Tsonga (FRA, WC) bat Berrettini (ITA, n°10) : 6-4, 6-3
Wawrinka (SUI, n°16) bat Cilic (CRO) : 7-6 (3), 7-6 (5)
Nadal (ESP, n°2) bat Mannarino (FRA, WC) : 7-5, 6-4

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Moutet (FRA, LL) bat Lajovic (SER) : 6-4, 1-6, 6-3
Edmund (GBR) bat Berankis (LIT, Q) : 6-4, 6-3
Schwartzman (ARG, n°14) - Bye

Bautista Agut (ESP, n°9) - Bye
De Minaur (AUS) bat Djere (SER) : 6-1, 6-4
Fritz (USA) bat Tiafoe (USA) : 7-6 (6), 3-6, 6-4
Tsitsipas (GRE, n°7) - Bye

Medvedev (RUS, n°4) - Bye
Chardy (FRA, Q) bat Querrey (USA, Q) : 5-7, 6-3, 7-5
Garin (CHI) bat Cuevas (URU) : 6-4, 6-3
Isner (USA, n°15) - Bye

Goffin (BEL, n°12) - Bye
Dimitrov (BUL) bat Humbert (FRA, WC) : 4-6, 6-1, 6-2
Raonic (CAN) bat Norrie (GBR, Q) : 6-3, 6-2
Thiem (AUT, n°5) - Bye

A.Zverev (ALL, n°6) - Bye
Verdasco (ESP) bat Coric (CRO) : 3-6, 6-4, 6-3
Shapovalov (CAN) bat Simon (FRA) : 2-2, abandon
Fognini (ITA, n°11) - Bye

Monfils (FRA, n°13) - Bye
Paire (FRA) bat Dzumhur (BOS, LL) : 7-5, 6-4
Albot (MOL) bat Basilashvili (GEO) : 6-3, 6-2
Seppi (ITA, LL) - Bye

Khachanov (RUS, n°8) - Bye
Struff (ALL) bat Nishioka (JAP, Q) : 4-6, 7-5, 6-2
Tsonga (FRA, WC) bat Rublev (RUS) : 4-6, 7-5, 6-4
Berrettini (ITA, n°10) - Bye

Wawrinka (SUI, n°16) - Bye
Cilic (CRO) bat Hurkacz (POL) : 7-6 (5), 6-4
Mannarino (FRA, WC) bat Ruud (NOR, Q) : 6-4, 6-2
Nadal (ESP, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.