ATP - Rolex Paris Masters : Monfils bat Paire, Moutet a fait peur à Djokovic, Tsonga s'amuse

ATP - Rolex Paris Masters : Monfils bat Paire, Moutet a fait peur à Djokovic, Tsonga s'amuse©Media365

Mathieu WARNIER, publié le mercredi 30 octobre 2019 à 23h45

Gaël Monfils a remporté le derby français du deuxième tour du Masters 1000 de Paris-Bercy. En deux sets, le 13eme mondial rallie les huitièmes de finale en battant Benoit Paire . Jo-Wilfried Tsonga s'est offert un succès de prestige sur un joueur du Top 10 : Matteo Berrettini. Grigor Dimitrov et Alex De Minaur ont respectivement surpris David Goffin et Roberto Bautista-Agut. Corentin Moutet a longtemps fait jeu égal avec Novak Djokovic avant de céder.



Gaël Monfils a remporté le derby français du deuxième tour et se qualifie pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Paris. Le 13eme joueur mondial a fait plier Benoit Paire en 1h27. Plus fiable sur son service, il a fait parler son efficacité sur les balles de break. Il en a sauvé trois alors que dans le même temps, il en a eu besoin seulement de deux pour en convertir une. En s'adjugeant le seul break de la rencontre, le joueur de 33 ans se mettait dans de bonnes dispositions. D'autant plus que Monfils a pris le service de son adversaire au meilleur moment : quand il menait 5-4. Un moyen de punir Benoit Paire qui avait gâché l'occasion de prendre les devants en menant 40-0 sur le service adverse à 2-2. Et surtout de s'adjuger la première manche. Dans le deuxième set, les deux joueurs se sont rendus coups pour coups. Personne n'a cédé sa mise en jeu et les deux Français ont eu besoin de se départager au tie-break. Et alors que personne n'avait perdu son service pendant 13 jeux, le service a été beaucoup plus fluctuant lors de ce jeu décisif. C'est finalement Monfils qui s'est imposé sur sa deuxième balle de match. Plus régulier, il bat Benoit Paire pour la première fois de sa carrière sur le circuit ATP. Au prochain tour, il croisera la route de Radu Albot. Avec la possibilité toujours bien réelle de disputer le Masters.

Jo-Wilfried Tsonga, comme à la grande époque ! 

En cas de demi-finale à l'AccorHotels Arena, Gaël Monfils sera qualifié pour le Masters de Londres. Un scénario rendu possible par la victoire de son compatriote Tsonga sur Matteo Berrettini. Devant le public parisien, le Français semble avoir oublié les pépins qui ont jalonné ses dernières saisons pour s'offrir une victoire sur un top 10. Le Manceau a été plus solide qu'un Berrettini qui restait sur une demi-finale à Vienne. Dominateur dans tous les compartiments du jeu, le 35eme au classement ATP a bien débuté sa soirée en gagnant les trois premiers jeux du match. Et même s'il a été débreaké, Tsonga a su enlever le set sur le service de son adversaire. A 5-4, il est allé chercher quatre balles de set pour prendre les devants. Une avance qu'il a assumé dès le premier jeu de la seconde manche en sauvant une balle de break. Cinq jeu plus tard, c'est le Français qui s'est procuré une balle de break. Et il n'a pas manqué l'occasion de prendre le service de son adversaire pour se diriger vers une victoire de prestige et une qualification pour les huitièmes de finale du tournoi de Bercy.

Rafael Nadal était trop fort pour Adrian Mannarino

La night-session de mercredi a débuté avec un duel intéressant entre Adrian Mannario et Rafael Nadal. Le Français a longtemps accroché le vainqueur de Roland-Garros mais il a craqué dans les moments chauds. Le joueur qui a intégré le tableau de ce tournoi grâce à une wild-card s'est finalement incliné en 1h50. Avec 13 aces et 5 balles de break sauvées, Mannarino a tout donné pour assurer son service. Mais ça n'a pas été suffisant quand l'Espagnol a haussé le ton. Le numéro 2 mondial a su prendre le service de son adversaire à deux reprises dans le match. A 6-5 dans le premier set. A 5-4 dans le deuxième. Des breaks synonymes de manches remportées et donc de match victorieux. Un scénario rendu possible par un Nadal solide et appliqué qui a joué son plan de jeu à la perfection jusqu'à faire craquer son adversaire. Le joueur de 31 ans s'incline logiquement et sans avoir eu la moindre balle de break mais pas sans avoir tout donné pour embêter Rafa.

Corentin Moutet frôle l'exploit

97eme mondial, Corentin Moutet a réalisé un premier set incroyable face à Novak Djokovic. Le jeune Français a joué les yeux dans les yeux avec le leader du classement ATP. Pendant plus d'une heure, il a pu croire à l'exploit. Mais la logique du tennis de haut-niveau s'est brutalement rappelée à lui. Sa débauche d'énergie n'a pas été récompensée malgré un match qui était bien parti. Le joueur de 20 ans s'est offert le premier break du match à 3-3. Une avance qu'il a confirmé dans la foulée dans un jeu de service interminable qu'il a remporté en près de dix minutes après avoir sauvé quatre balles de débreak. En réussite, notamment sur sa première balle, et quasiment intouchable, le Français a confirmé son incroyable début de match à 5-3 sur le service du Serbe en se procurant deux balles de set. Mais ça n'a pas été suffisant. Le Français a calé face à un Serbe qui a haussé son niveau. Nole a miraculeusement sauvé les deux balles de set. Puis il a fait le débreak alors que le Français servait pour le gain de la première manche. Les deux joueurs sont alors allés dans un tie-break qui a été logiquement remporté par le numéro 1 mondial.

La chance de Corentin Moutet était passée. L'efficacité de Djokovic était de retour. Dans le deuxième set, le Serbe a évité de se faire une nouvelle frayeur en réalisant un double break précoce. Une condition nécessaire pour s'imposer face au Français qui, poussé par le public de l'AccorHotels Arena, n'a jamais abdiqué. Bien au contraire. Moutet est allé chercher un premier débreak mais n'a jamais réussi à accrocher le second qui aurait totalement relancé la partie. Accroché, Novak Djokovic s'est employé pour réussir son entrée au Masters 1000 de Paris et se qualifie pour le deuxième tour où il défiera Kyle Edmund. Le Britannique a pris le meilleur sur Diego Schwartzman en 1h18. Le 75eme mondial a fait la différence en réalisant un break par set face à la tête de série numéro 14.

Thiem vainqueur d'un bras de fer face à Raonic

Une affiche entre Milos Raonic et Dominic Thiem promettait d'être indécise et intense, ce match du deuxième tour du Masters 1000 de Paris-Bercy l'a été. La première manche a vu les deux joueurs tenir leurs mises en jeu, le Canadien obtenant toutefois cinq balles de break sans jamais les convertir. C'est dans un jeu décisif qu'il a dominé que l'Autrichien est allé chercher cette première manche où il a été ballotté. Milos Raonic n'a pas dévié de sa trajectoire en début de deuxième manche, manquant ses trois balles de break avant que Dominic Thiem ne fasse de même. C'est au dernier moment que le Canadien a fait la différence pour arracher une troisième manche sur le service de son adversaire. Le 32eme joueur mondial a eu une chance de faire le break dans le dernier set mais cet échec lui a coûté cher car le numéro 5 au classement ATP s'est montré chirurgical. Sa seule balle de break a été la bonne avant de conclure sur un jeu blanc (7-6, 5-7, 6-4 en 2h40'). Grigor Dimitrov sera sur la route de l'Autrichien en huitièmes de finale. Malgré son statut de tête de série, David Goffin n'a pas trouvé la solution. Comme souvent face au Bulgare qui mène désormais 8-1 dans leurs confrontations. Le Belge avait pourtant pris le meilleur départ en réalisant un jeu blanc sur le service de son adversaire à 1-1. En vain. Le 27eme mondial est revenu au score en débreakant à 2-3. Et c'est finalement avec un jeu blanc à 6-5 que le joueur de 28 ans a fait la différence pour remporter le premier set. Un break aux lourdes conséquences. Goffin n'a pas réussi à revenir dans le match, devant notamment lutter dès son premier jeu de service de la deuxième manche pour repousser cinq balles de break. Il a finalement craqué quatre jeux plus tard. De quoi laisser un boulevard vers les huitièmes de finale à Dimitrov qui a conclu la rencontre en 1h27 sur sa première balle de match.

Tsitsipas a été le plus costaud 

Stefanos Tsitsipas sera bien au rendez-vous des huitièmes de finale à Bercy. Le Grec, tête de série numéro 7 du dernier Masters 1000 de la saison, a su prendre le meilleur sur un accrocheur Taylor Fritz. La première manche a vu les deux joueurs être imperméables au service. Avec aucune balle de break à signaler, c'est au jeu décisif que ça s'est joué. Vainqueur des trois premiers points avant une autre série de trois points inscrits, Stefanos Tsitsipas n'a pas laissé le doute s'installer pour remporter ce premier set. Au total, il n'y a eu que deux balles de break dans ce match, les deux pour le 7eme joueur mondial dans le quatrième jeu de cette deuxième manche. La deuxième a permis au Grec de faire le seul break de cette rencontre puis, toujours aussi impérial au service, d'aller chercher la victoire après 1h16' d'échanges (7-6, 6-3). Stefanos Tsitsipas retrouvera Alex de Minaur pour une place en quarts de finale. Le jeune Australien a surpris Roberto Bautista-Agut grâce à deux jeux décisifs. Après une première manche où personne n'a perdu son service, le 18eme mondial a remporté sept des neuf derniers points. Au terme d'une deuxième manche où chaque joueur a été breaké à deux reprises, De Minaur a utilisé le même schéma en gagnant un tie-break à sens unique et s'offrir le 10eme mondial en 2h22. Avec cette défaite, l'Espagnol voit ses derniers espoirs de participer au Masters s'envoler.

Wawrinka repousse Cilic

Stan Wawrinka a pris le même chemin qu'Alex De Minaur pour rejoindre les huitièmes de finale. Le Suisse s'est imposé en deux sets remportés au tie-break. Le 16eme du classement ATP a battu Marin Cilic en un peu moins de deux heures. Il s'est appuyé sur un meilleur pourcentage sur son premier service pour sauver sept des huit balles de break qu'il a concédé. Dans le premier set, il a pris le service de son adversaire à deux reprises pour enlever le tie-break et le gain du set. Stan The Man a su revenir pour s'imposer à l'usure dans la deuxième manche. Breaké à 3-3, il est revenu pour égaliser à 5-5 après avoir sauver deux balles de set. Dominateur dans le jeu décisif, il a eu besoin de cinq balles de match pour prendre rendez-vous avec Rafael Nadal. La première affiche connue de ce troisième tour du tournoi parisien opposera Alexander Zverev à Denis Shapovalov. Le Canadien a dominé la tête de série numéro 11 Fabio Fognini en trois manches (3-6, 6-3, 6-3 en 1h44'). Jérémy Chardy, pour sa part, n'affrontera pas une tête de série pour une place en quarts. Christian Garin a, en effet, pris le meilleur sur John Isner, 15eme dans la hiérarchie en deux jeux décisifs (7-6, 7-6 en 1h35').

PARIS-BERCY (France, Masters 1000, dur indoor, 5 791 280€)
Tenant du titre : Karen Khachanov (RUS)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Moutet (FRA, LL) : 7-6 (2), 6-4
Edmund (GBR) bat Schwartzman (ARG, n°14) : 7-5, 6-3
De Minaur (AUS) bat Bautista Agut (ESP, n°9) : 7-6 (2), 7-6 (1)
Tsitsipas (GRE, n°7) bat Fritz (USA) : 7-6 (3), 6-3

Chardy (FRA, Q) bat Medvedev (RUS, n°4) : 4-6, 6-2, 6-4
Garin (CHI) bat Isner (USA, n°15) : 7-6 (5), 7-6 (5)
Dimitrov (BUL) bat Goffin (BEL, n°12) : 7-5, 6-3
Thiem (AUT, n°5) bat Raonic (CAN) : 7-6 (5), 5-7, 6-4

A.Zverev (ALL, n°6) bat Verdasco (ESP) : 6-1, 6-3
Shapovalov (CAN) bat Fognini (ITA, n°11) : 3-6, 6-3, 6-3
Monfils (FRA, n°13) bat Paire (FRA) : 6-4, 7-6 (4)
Albot (MOL) bat Seppi (ITA, LL) : 7-6 (5), 7-6 (6)

Struff (ALL) bat Khachanov (RUS, n°8) : 7-6 (5), 3-6, 7-5
Tsonga (FRA, WC) bat Berrettini (ITA, n°10) : 6-4, 6-3
Wawrinka (SUI, n°16) bat Cilic (CRO) : 7-6 (3), 7-6 (5)
Nadal (ESP, n°2) bat Mannarino (FRA, WC) : 7-5, 6-4

1er tour
Djokovic (SER, n°1) - Bye
Moutet (FRA, LL) bat Lajovic (SER) : 6-4, 1-6, 6-3
Edmund (GBR) bat Berankis (LIT, Q) : 6-4, 6-3
Schwartzman (ARG, n°14) - Bye

Bautista Agut (ESP, n°9) - Bye
De Minaur (AUS) bat Djere (SER) : 6-1, 6-4
Fritz (USA) bat Tiafoe (USA) : 7-6 (6), 3-6, 6-4
Tsitsipas (GRE, n°7) - Bye

Medvedev (RUS, n°4) - Bye
Chardy (FRA, Q) bat Querrey (USA, Q) : 5-7, 6-3, 7-5
Garin (CHI) bat Cuevas (URU) : 6-4, 6-3
Isner (USA, n°15) - Bye

Goffin (BEL, n°12) - Bye
Dimitrov (BUL) bat Humbert (FRA, WC) : 4-6, 6-1, 6-2
Raonic (CAN) bat Norrie (GBR, Q) : 6-3, 6-2
Thiem (AUT, n°5) - Bye

A.Zverev (ALL, n°6) - Bye
Verdasco (ESP) bat Coric (CRO) : 3-6, 6-4, 6-3
Shapovalov (CAN) bat Simon (FRA) : 2-2, abandon
Fognini (ITA, n°11) - Bye

Monfils (FRA, n°13) - Bye
Paire (FRA) bat Dzumhur (BOS, LL) : 7-5, 6-4
Albot (MOL) bat Basilashvili (GEO) : 6-3, 6-2
Seppi (ITA, LL) - Bye

Khachanov (RUS, n°8) - Bye
Struff (ALL) bat Nishioka (JAP, Q) : 4-6, 7-5, 6-2
Tsonga (FRA, WC) bat Rublev (RUS) : 4-6, 7-5, 6-4
Berrettini (ITA, n°10) - Bye

Wawrinka (SUI, n°16) - Bye
Cilic (CRO) bat Hurkacz (POL) : 7-6 (5), 6-4
Mannarino (FRA, WC) bat Ruud (NOR, Q) : 6-4, 6-2
Nadal (ESP, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.