ATP - Rolex Paris Masters : Medvedev tombe d'entrée face à de Minaur, Auger-Aliassime passe difficilement

ATP - Rolex Paris Masters : Medvedev tombe d'entrée face à de Minaur, Auger-Aliassime passe difficilement©Panoramic, Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365, publié le mercredi 02 novembre 2022 à 16h45

Ce mercredi, pour son entrée en lice au Rolex Paris Masters, le Russe Daniil Medvedev s'est fait surprendre par l'Australien Alex de Minaur, vainqueur en trois sets et qualifié pour les 8emes de finale. Félix Auger-Aliassime, quant à lui, a dû se retrousser les manches pour venir à bout de Mikael Ymer.



Premier gros coup de tonnerre dans ce Rolex Paris Masters. Exempté de 1er tour car tête de série numéro 4 à Paris, Daniil Medvedev s'est raté ce mercredi lors de son entrée en lice dans ce Masters 1 000. A l'Accor Arena, le Russe a été sorti dès le 2eme tour par Alex de Minaur en trois sets (6-4, 2-6, 7-5) et 2h47 de jeu. Quelques jours seulement après son titre obtenu à Vienne face au Canadien Denis Shapovalov, le numéro trois mondial au classement ATP a parfois semblé très nerveux sur le court. En face, l'Australien a crânement joué sa chance et a été logiquement récompensé à l'arrivée. Lors d'une première manche assez équilibré, c'est bien ce dernier qui a su faire la différence au meilleur des moments en breakant, à 5-4 en sa faveur, lui qui avait déjà eu l'occasion de prendre le service de Medvedev à 1-0. Touché, mais pas coulé, le Russe a alors rapidement réagi par la suite et n'a laissé que des miettes à de Minaur. Après un break d'entrée, à 0-0, le natif de Moscou a en effet remis ça à 4-2, avant de conclure derrière pour revenir à un set partout.

Medvedev, un raté qui fait tache

Dans la continuité, le vainqueur de l'US Open en 2021 a une nouvelle fois pris le service du 25eme mondial et on le pensait alors filer tranquillement vers la victoire. C'était sans compter sur la force de réaction de l'Australien, qui a refait son retard à 1-2, et sur un Medvedev pas au mieux et très crispé. Après s'être procuré deux premières balles de match à 5-4, de Minaur a fini par venir à bout de son adversaire sur sa quatrième opportunité. Battu à la surprise générale, le Russe pouvait alors exprimer toute sa rage après cette sortie par la petite porte du Rolex Paris Masters. Dans quelques jours, ce dernier tentera de se reprendre lors du Masters à Turin, histoire de finir l'année 2022 sur une meilleure note. De son côté, après avoir éliminé Sebastian Korda, l'Australien trace sa route et verra les 8emes de finale à Paris, où l'Américain Frances Tiafoe l'attendait. Le dernier affrontement entre les deux joueurs avait tourné à l'avantage de de Minaur, c'était en demi-finale du Masters Next Gen en 2019 à Milan.

Auger-Aliassime a frisé la correctionnelle

Restant sur trois titres en trois semaines, c'est plein de confiance que Félix Auger-Aliassime a début son parcours dans le Rolex Paris Masters face à Mikael Ymer. Une rencontre qui a failli se transformer en piège pour le numéro 8 mondial. En effet, le Canadien n'a pas été serein sur sa mis en jeu mais a su écarter les cinq balles de break contre lui réparties sur ses trois premiers jeux de service. « FAA » n'a pas eu plus de réussite que le Suédois quand, dans le dixième jeu, il a eu l'opportunité de conclure ce premier set sur le service de son adversaire. Un jeu décisif est alors venu départager les deux joueurs, durant lequel ils ont longtemps été au coude-à-coure. Néanmoins, à la deuxième occasion, c'est Mikael Ymer qui a empoché cette première manche. La situation de Félix Auger-Aliassime s'est aggravée quand le 74eme mondial est allé chercher de haute lutte le premier break du match pour mener quatre jeux à un, se rapprochant d'une énorme surprise. Toutefois, « FAA » s'est comme réveillé et a retrouvé le niveau de jeu qui l'a rendu intraitable ces dernières semaines. S'il a dû écarter quatre balles de break en chemin, le Canadien a remporté cinq jeux de suite pour égaliser à une manche partout. Sur sa lancée, Félix Auger-Aliassime a pris d'entrée le service de Mikael Ymer et a récidivé quand ce dernier avait su recoller. Néanmoins, le 74eme mondial a fini par égaliser à quatre jeux partout puis à emmener la tête de série numéro 8 dans un nouveau tiebreak. A nouveau, les deux joueurs se sont rendu coup pour coup mais, cette fois, c'est bien « FAA » qui a eu le dernier mot et se qualifie (6-7, 6-3, 7-6 en 3h32'). Taylor Fritz ou Gilles Simon sera sur son chemin en huitièmes de finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.