ATP - Rolex Paris Masters : Exploit d'Ugo Humbert, quatre sur six pour les Bleus

ATP - Rolex Paris Masters : Exploit d'Ugo Humbert, quatre sur six pour les Bleus©Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mardi 03 novembre 2020 à 22h46

Sur les six Français engagés mardi au Rolex Paris Masters, Ugo Humbert, Richard Gasquet, Pierre-Hugues Herbert et Adrian Mannarino se sont qualifiés, Gilles Simon a été éliminé et Corentin Moutet, positif au coronavirus, a dû quitter le tournoi.

Ugo Humbert aurait sans doute rêvé de partager cet exploit avec 15 000 spectateurs, mais c'est dans une Accor Arena vide que le jeune Français a signé la plus belle victoire de sa carrière : un succès contre le n°6 mondial et tête de série n°2 du tournoi, Stefanos Tsitsipas. Après une bataille intense de 3h18, le 34eme joueur mondial a fini par faire plier le Grec, au terme d'un troisième tie-break ! Et s'il n'avait pas remporté ce jeu décisif, le Messin aurait pu avoir de gros regrets, car il a eu de nombreuses opportunités pour s'imposer plus tôt. Il l'emporte au final 7-6, 6-7, 7-6 et se qualifie pour les huitièmes de finale, son deuxième en Masters 1000 après celui disputé à Rome en septembre. On dit souvent que les meilleurs serveurs sont avantagés lors des jeux décisifs, mais cela ne s'est pas forcément vu ce mardi soir. Le Grec a servi plus d'aces (19 contre 10) et a eu un meilleur pourcentage de premières balles (71% contre 61%), mais n'a remporté qu'un seul tie-break sur trois. Tsitsipas a parfaitement entamé le match en menant 3-0, mais Humbert est revenu à 3-3 (en sauvant quatre balles de 4-2) et tout s'est joué au tie-break, où le Français n'a pas tremblé pour l'emporter 7-4.



Dans le deuxième set, aucun joueur n'a réussi à breaker, malgré deux occasions pour le Grec et quatre pour le Français. Et alors que Humbert pensait s'acheminer vers la victoire en menant 6-3 dans le jeu décisif, il a soudainement perdu ses moyens, commettant notamment une double-faute, et a concédé cinq points de suite, et donc le set ! Mais cela n'a assommé le Messin, qui a entamé le dernier set par un break d'entrée. Mais Tsitsipas a réussi à revenir à 3-3 et les deux joueurs ont ensuite facilement remporté leur mise en jeu, souhaitant visiblement s'expliquer une nouvelle fois au tie-break. Un jeu décisif où Humbert a mené 6-2, mais il n'a pas craqué cette fois, et s'est imposé sur sa deuxième balle de match, au bout de lui-même  ! Quel exploit ! Il y aura donc au moins un Français en huitièmes de finale (quatre autres vont disputer les seizièmes) jeudi à Bercy ! Ce sera contre Marin Cilic, mais il va falloir récupérer avant.

Richard Gasquet retrouve le sourire

Fin de série (noire) pour Richard Gasquet. Après trois éliminations de suite au premier tour, à Roland-Garros, Saint-Pétersbourg et à Anvers, dernière en date, le Biterrois, qui n'avait plus gagné un match depuis août dernier à l'US Open, a renoué avec la victoire, ce mardi pour ses débuts dans le tournoi. Sorti au deuxième tour par le futur vainqueur Jack Sock lors de sa dernière participation, il y a deux ans, Gasquet s'est refait la cerise (6-0, 3-6, 6-3, 137 de jeu) face à un autre Américain Taylor Fritz, 29eme au classement mondial. Rejoint au score après un départ canon qui s'était traduit par un 6-0 infligé à son adversaire, le 56eme mondial a retrouvé de sa superbe, notamment en revers, son coup préféré, dans le troisième et dernier set. D'entrée, Gasquet a bien eu deux balles de break à sauver - il en a parlé après-coup comme du tournant du match - mais il s'y est parfaitement employé avant prendre de nouveau le large face au Californien pour rejoindre Diego Schwartzman au 2eme tour. En trois confrontations entre les deux hommes, « Richie » n'a encore jamais perdu un set. Mais l'Argentin, entré depuis dans le Top 10 mondial, est en grande forme. Et il peut toujours aspirer à valider son billet pour le Masters.


Moutet battu par le... Covid-19

Le lucky loser italien pas beaucoup mieux classé que lui Salvatore Caruso n'avait pas eu raison du jeune Francilien. Le Covid-19, beaucoup plus coriace, s'est, lui, montré impitoyable en revanche. Testé positif, Corentin Moutet (21 ans) a dû quitter le tournoi sur le champ mardi et s'isoler au lendemain de sa victoire dans la douleur au premier tour aux dépens du Transalpin. « Après confirmation d'un test positif à la Covid-19 le 3 novembre, Corentin Moutet a été retiré du tableau et placé à l'isolement », indique l'ATP dans un communiqué. Testé lundi matin avant son match contre Caruso et dans l'attente depuis du résultat, le 75eme mondial n'aura même pas le plaisir de se présenter sur le court face à Marin Cilic, rencontre prévue ce mardi en session de nuit. Contraint de déclarer forfait, il permet au Croate de se qualifier sans jouer.


Paul renverse Simon

Serré sur le papier (59eme contre 55eme), le match entre Tommy Paul et Gilles Simon l'a également été sur le terrain, et c'est finalement l'Américain qui s'est imposé contre le Français, qui pourra avoir des regrets : 3-6, 6-3, 6-3. Globalement bon au service (5 aces, 0 double-faute, 67% de premières balles) mais mauvais sur les balles de break (0 sauvée sur 3), Tommy Paul a fini par renverser Gilles Simon après un match qui aura duré 2h01. L'Américain a perdu le premier set alors qu'il avait réussi le break en premier (2-0), concédant son service à 2-1 et 5-3, pour permettre au Français de prendre les commandes dans cette rencontre. Mais dans le deuxième, un seul break, réussi à 3-2 sur sa première occasion, a suffi à Paul pour égaliser à une manche partout. Le scénario a été totalement différent dans le troisième set, puisque Simon a mené 3-0 en ne perdant que deux points, puis s'est complètement effondré, concédant six jeux de suite, la plupart accrochés, et donc le match ! Quelle désillusion pour le vétéran tricolore ! C'est donc Tommy Paul qui affrontera Stan Wawrinka pour la première fois de sa carrière.

Mannarino pas perturbé 

Il y a deux jours, Adrian Mannarino s'inclinait en finale du tournoi de Noursoultan, au Kazakhstan, à 5500 kilomètres de Paris. Ce mardi, le 36eme joueur mondial était présent sur les courts de l'Accor Arena, et il s'est imposé au premier tour contre Dusan Lajovic, pourtant mieux classé (26eme), sur le score de 7-6, 6-3 en 1h28. Les cinq heures de décalage horaire ne l'ont visiblement pas dérangé, et il a livré un match solide pour s'imposer. Auteur de cinq aces, aucune double-faute et 63% de premières balles, le Français n'a pas eu la moindre balle de break à défendre pendant cette partie ! Il a eu une balle de 4-2 dans le premier set, sauvée par le Serbe, et tout s'est finalement joué au tie-break, gagné 7-5 par Mannarino. Le deuxième set a été plus facile pour le tricolore, avec un break réussi à 2-2 et un autre à 5-3 pour décrocher cette belle victoire, et un deuxième tour à sa portée contre le Japonais Nishioka. Une occasion de jouer un huitième de finale en Masters 1000 à ne pas manquer ! Quant à John Millman, qui avait battu Mannarino dimanche en finale (ce qui lui a permis de remporter son premier titre ATP), il a déjà disparu du Rolex Paris Masters, s'inclinant contre le Serbe Miomir Kecmanovic : 6-4, 6-2.

ROLEX PARIS MASTERS (Paris-Bercy, France, Masters 1000, dur indoor, 3 732 680€)
Tenant du titre : Novak Djokovic (SER)

2eme tour
Nadal (ESP n°1) - Lopez (ESP)
Thompson (AUS) - Coric (CRO, n°15)
Carreno Busta (ESP, n°9) bat Struff (ALL) : 7-6 (3), 6-2
Gombos (SLQ, Q) bat Goffin (BEL, n°8) : 6-4, 7-6 (6)

A.Zverev (ALL, n°4) - Kecmanovic (SER)
Nishioka (JAP) - Mannarino (FRA)
Wawrinka (SUI, n°12) - Paul (USA)
Albot (MDA, LL) - Rublev (RUS, n°5)

Schwartzman (ARG, n°6) - Gasquet (FRA)
Bonzi (FRA, WC) - Davidovich Fokina (ESP, Q)
De Minaur (AUS, n°16) - Sonego (ITA)
Anderson (AFS) - Medvedev (RUS, n°3)

Giron (USA, Q) bat Berrettini (ITA, n°7) : 7-6 (3), 6-7 (0), 7-5
Herbert (FRA, WC) - Raonic (CAN, n°10)
Cilic (CRO) bat Moutet (FRA, WC) : forfait
Humbert (FRA) bat Tsitsipas (GRE, n°2) : 7-6 (4), 6-7 (6), 7-6 (3)

1er tour
Nadal (ESP n°1) - Bye
Lopez (ESP) bat Krajinovic (SER) : 7-6 (11), 6-1
Thompson (AUS) bat Delbonis (ARG, Q) : 6-2, 6-3
Coric (CRO, n°15) bat Fucsovics (HUN, Q) : 7-6 (5), 6-1

Carreno Busta (ESP, n°9) bat Gaston (FRA, WC) : 6-3, 6-2
Struff (ALL) bat Basilashvili (GEO) : 6-4, 6-2
Gombos (SLQ, Q) bat Cecchinato (ITA, Q) : 6-2, 7-6 (2)
Goffin (BEL, n°8) - Bye

A.Zverev (ALL, n°4) - Bye
Kecmanovic (SER) bat Millman (AUS) : 6-4, 6-2
Nishioka (JAP) bat Andujar (ESP) : 5-7, 6-4, 6-2
Mannarino (FRA) bat Lajovic (SER) : 7-6 (5), 6-3

Wawrinka (SUI, n°12) bat Evans (GBR) : 6-3, 7-6 (3)
Paul (USA) bat Simon (FRA) : 3-6, 6-3, 6-3
Albot (MDA, LL) bat Hurkacz (POL) : 7-5, 6-7 (5), 6-4
Rublev (RUS, n°5) - Bye

Schwartzman (ARG, n°6) -  Bye
Gasquet (FRA) bat Fritz (USA) : 6-0, 3-6, 6-3
Bonzi (FRA, WC) bat Coria (ARG, LL) : 6-2, 6-1
Davidovich Fokina (ESP, Q) bat Khachanov (RUS, n°11) : 6-3, 2-6, 6-2

De Minaur (AUS, n°16) bat Travaglia (ITA, Q) : 6-4, 6-4
Sonego (ITA) bat Bublik (KAZ) : 6-1, 6-4
Anderson (AFS) bat Djere (SER, LL) : 5-2 abandon
Medvedev (RUS, n°3) - Bye

Berrettini (ITA, n°7) - Bye
Giron (USA, Q) bat Ramos-Vinolas (ESP) : 6-3, 4-6, 6-1
Herbert (FRA, WC) bat Sandgren (USA) : 2-6, 6-4, 7-6 (4)
Raonic (CAN, n°10) bat Bedene (SLO) : 6-3, 6-2

Cilic (CRO) bat Auger-Aliassime (CAN, n°14) : 6-0, 3-6, 6-3
Moutet (FRA, WC) bat Caruso (ITA, LL) : 3-6, 7-6 (2), 6-3
Humbert (FRA) bat Ruud (NOR) : 4-6, 6-2, 7-6 (1)
Tsitsipas (GRE, n°2) - Bye

Vos réactions doivent respecter nos CGU.