ATP : Pas de Gaël Monfils à Rome

ATP : Pas de Gaël Monfils à Rome©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le jeudi 05 mai 2022 à 21h26

A la veille du tirage au sort du tournoi, les organisateurs du Masters 1000 de Rome ont annoncé le forfait de Gaël Monfils en raison d'une douleur à un pied.



Gaël Monfils ne va pas aborder Roland-Garros dans les meilleures dispositions. Après avoir réussi son entrée en lice dans le Masters 1000 de Madrid face à Carlos Gimeno Valero, le Parisien a subi sa 18eme défaite en autant de rencontres face à Novak Djokovic au deuxième tour. Le 21eme joueur mondial n'aura pas l'occasion de parfaire sa préparation sur terre battue à l'occasion du Masters 1000 de Rome. En effet, le Tricolore a décidé de renoncer à faire le déplacement dans la capitale italienne, qui accueillera du 8 au 15 mai prochain le dernier tournoi d'importance sur la route des Internationaux de France, dont le coup d'envoi sera donné sur les courts de la Porte d'Auteuil le 22 mai. Dans une déclaration transmise ce jeudi à l'AFP, les organisateurs du Masters 1000 de Rome ont indiqué que Gaël Monfils a justifié son forfait par une blessure « persistante » à un pied.

Monfils à nouveau gêné à un pied

Plus précisément, les officiels romains ont mis en avant la « persistance d'une blessure au talon » qui empêche le Parisien de participer au tournoi. Une nouvelle qui est loin d'être réjouissante pour la suite de la saison sur terre battue du numéro 1 français. En effet, Gaël Monfils a déjà dû renoncer au Masters 1000 de Monte-Carlo en raison d'une blessure au pied droit et n'a pas pu se présenter par la suite à Barcelone. Alors qu'il n'a que les deux matchs disputés à Madrid comme préparation en vue de Roland-Garros, Gaël Monfils pourrait revoir son programme afin d'avoir plus de sensations sur terre battue en amont des Internationaux de France. En effet, dans la semaine précédant le tournoi de la Porte d'Auteuil, le circuit ATP fera étape à Genève et, surtout, à Lyon du 15 au 21 mai prochain. La balle est désormais dans le camp du Parisien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.