ATP - Monte-Carlo : Pouille revit, Djokovic et Nadal faciles

ATP - Monte-Carlo : Pouille revit, Djokovic et Nadal faciles©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 14 avril 2021 à 18h00

Vainqueur d'Alexei Popyrin, Lucas Pouille est le dernier Français en lice à Monte-Carlo, après l'élimination de Jérémy Chardy par Grigor Dimitrov. Rafael Nadal, David Goffin, Fabio Fognini, Alexander Zverev et Andrey Rublev se sont imposés en deux sets. Novak Djokovic a quant à lui remporté le choc du 2eme tour face à Jannik Sinner. Diego Schwartzman et Hubert Hurcacz ont été éliminés.



Deux victoires de suite dans le même tournoi ATP, Lucas Pouille n'avait plus connu ça depuis septembre 2019 et le tournoi de Tokyo, juste avant de se blesser gravement au coude. Ce mercredi, le Français de 27 ans, 86eme mondial et invité par les organisateurs, s'est qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo en dominant Alexei Popyrin, classé trois rangs au-dessus en trois sets et 2h02 de jeu : 7-5, 2-6, 6-3. Malgré un service irrégulier (7 aces, 6 doubles-fautes, quatre breaks concédés), le jeune papa a réussi à inverser une situation mal embarquée. Mené 3-1 dans le premier set, il a égalisé à 3-3 puis a signé le break décisif à 6-5. Mais dans le deuxième, il a connu un gros coup de mou, perdant son service à 1-1 et 4-2 et permettant au qualifié australien d'égaliser à une manche partout. Tout s'est donc joué dans le troisième set, où Popyrin a breaké pour mener 3-2 et pensait avoir fait le plus dur, mais le Français a gagné quatre jeux d'affilée pour remporter cette belle victoire, qui va lui permettre de grimper au minimum de quatorze places au prochain classement. Il affrontera au tour suivant pour la première fois de sa carrière l'Espagnol Alejandro Davidovich Fokina (21 ans, 58eme), déjà tombeur d'Alex De Minaur et Matteo Berrettini depuis le début de la semaine.

Chardy impuissant

Meilleur Français depuis le début de saison, Jérémy Chardy n'ira pas plus loin que les seizièmes de finale à Monte-Carlo. Le Palois, 53eme mondial, a subi la loi du n°17, Grigor Dimitrov, qui s'est imposé 7-6, 6-4 en 1h42. Sur une terre battue plus lourde que la veille, le Bulgare a fait parler sa puissance au service, avec 3 aces, 66% de premières balles et un seul break concédé. Il a rapidement mené 3-0 dans cette rencontre, mais Chardy s'est ensuite montré plus solide en retour, et a réussi à débreaker pour revenir à 5-5. Mais au tie-break, Dimitrov était le plus fort. A 3-3, il a enchaîné quatre points de suite pour empocher la première manche. Dans la deuxième, la tête de série n°14 a breaké à 2-2 et a réussi à tenir son service jusqu'au bout, malgré trous balles de 3-3 en faveur du Français, qui ne verra donc pas les huitièmes.

Le choc pour Djokovic

C'était le choc de ce deuxième tour, et il a tenu toutes ses promesses au niveau du jeu, même si au final, le n°1 mondial Novak Djokovic n'a laissé que six jeux à Jannik Sinner, déjà 22eme à 19 ans. Pour son premier match depuis sa victoire à l'Open d'Australie le 21 février, le Serbe, qui vit à Monaco et s'entraîne depuis plusieurs semaines sur la terre de Monte-Carlo, s'est imposé 6-4, 6-2 en 1h35 face au jeune Italien. C'est Sinner qui a le mieux entamé le match avec un break à 1-1, mais Djokovic a répondu en gagnant quatre jeux de suite (5-2). Alors qu'il servait pour le set à 5-3, le n°1 mondial s'est fait débreaker, mais Sinner n'a pas réussi à confirmer et a perdu sa mise en jeu, et donc le set. La deuxième manche a été moins riche en rebondissements, avec un break du Serbe à 2-1 et à 5-2, et seulement une balle de break à sauver à 4-2, avant de l'emporter. C'est donc une dixième victoire en dix matchs cette année pour le n°1 mondial ! Novak Djokovic sera opposé en huitièmes de finale à Dan Evans (n°33), qui n'a fait qu'une bouchée du vainqueur du Masters 1000 de Miami, Hubert Hurkacz (n°16), qui a du mal à s'habituer à la surface. Le Britannique l'a emporté 6-4, 6-1 en 1h05, sans avoir la moindre balle de break à défendre et en prenant le service adverse à 4-4 dans le premier set et à 0-0, 2-0 et 5-1 dans le deuxième. Dans le même quart de tableau, David Goffin, tête de série n°11, s'est défait sans encombre de Marco Cecchinato, ancien demi-finaliste de Roland-Garros mais aujourd'hui 92eme : 6-4, 6-0 en 1h04. Le Belge a breaké à 1-1 et conservé son avance jusqu'à la fin du premier set, tout en sauvant deux balles de 5-5 lorsqu'il servait pour le gain de la manche. Dans la deuxième, il a breaké à 0-0, 2-0 et 4-0, en ne perdant qu'un point sur son service, pour l'emporter.


Nadal ne rate pas sa rentrée

Pour son premier match depuis son quart de finale perdu à l'Open d'Australie face à Stefanos Tsitsipas, Rafael Nafal n'a pas manqué sa reprise ! Blessé au dos en Australie, puis forfait à Rotterdam, Dubai et Miami, le n°3 mondial effectuait son retour à la compétition sur cette terre monégasque qu'il aime tant, et même si tout ne fut pas parfait, il s'est imposé 6-1, 6-2 en 1h21 face à Federico Delbonis, 87eme mondial, qui ne lui avait jamais pris un set lors de leurs quatre précédentes confrontations. Nadal, pas du tout rouillé par le manque de compétition, a débuté le match en menant 5-0, avant de laisser un jeu à l'Argentin puis remporter le set sur sa première occasion. Dans le deuxième, il a enchaîné en menant 3-0, mais Delbonis a réussi à le débreaker (il a converti une balle de break sur cinq lors de ce match), profitant d'un Nadal un peu moins mobile. L'Argentin a tenu jusqu'à 2-4, avant de perdre une nouvelle fois son service, puis le match un peu plus tard, même s'il a eu encore une balle de débreak. Nadal sera opposé à Grigor Dmitrov, contre qui il s'est imposé 13 fois sur 14.

Fognini et Rublev faciles

Vainqueur du tournoi en 2019, Fabio Fognini a 500 points à défendre cette semaine, et il sera bien au rendez-vous des huitièmes de finale, grâce à son succès 6-3, 6-3 en 1h21 sur Jordan Thompson, qu'il avait battu au tie-break du cinquième set à l'Open d'Australie 2020. L'Italien a entamé le match de la meilleure des façons en menant 4-0, puis l'Australien l'a débreaké à 5-2, mais Fognini lui a repris son service dans la foulée pour remporter le premier set. Dans le deuxième, un break à 2-1 a suffi au n°18 mondial pour s'imposer. Tête de série n°6 cette semaine, Andrey Rublev n'a pas connu de difficultés particulières pour passer le deuxième tour, avec une victoire 6-3, 6-2 en 1h08 contre Salvatore Caruso. Auteur de 4 aces et 63% de premières balles, le Russe a sauvé les quatre balles de break que s'est procuré l'Italien (à 1-0 et 5-2 dans le deuxième set) et l'a breaké à 1-0 dans la première manche et à 1-1 et 3-1 dans la deuxième pour l'emporter. Rublev sera opposé à Roberto Bautista Agut (3-2 pour l'Espagnol dans les confrontations), tête de série n°9, qui a tranquillement disposé de Tommy Paul (54eme) sur le score de 6-3, 6-4 en 1h30, après un premier set où il a déroulé (5-0 pour commencer) et un deuxième où il a réussi le break décisif à 4-4. Ça passe également pour Cristian Garin, tête de série n°16, qui a éliminé John Millman (6-1, 6-4 en 1h40) et qui sera opposé à Stefanos Tsitsipas.

Schwartzman au tapis

Joueur le mieux classé du quart de tableau du bas, Diego Schwartzman ne verra pas les huitièmes de finale. L'Argentin, n°9 mondial, est tombé de haut en s'inclinant face au n°27, Casper Ruud, qu'il avait pourtant battu quatre fois sur quatre auparavant. Le Norvégien s'est tranquillement imposé 6-3, 6-3 en 1h06. Il a breaké à 3-2 pour empocher le premier set et à 3-3 et 5-3 pour empocher le deuxième, tout en sauvant une balle de 2-0 en début de deuxième manche. Schwartzman va désormais jouer à Barcelone, Estoril, Madrid et Rome pour préparer Roland-Garros, dont il a disputé les demi-finales l'an passé. Pour Casper Ruud, la route des quarts de finale passera par un duel face à Pablo Carreño Busta. L'Espagnol, tête de série numéro 12 du tournoi, a rarement été inquiété par Karen Khachanov et s'impose en deux manches (6-2, 6-3 en 1h14'). Pour conclure cette journée, Alexander Zverev a fait respecter son statut de tête de série numéro 5. L'Allemand, pour ses débuts sur la terre battue monégasque, est logiquement venu à bout de Lorenzo Sonego en deux manches (6-3, 6-3 en 1h39') et rejoint ainsi David Goffin en huitièmes de finale.

MONTE-CARLO (Monaco, Masters 1000, terre battue, 2 069 230€)
Tenant du titre (en 2019) : Fabio Fognini (ITA)

Huitièmes de finale
Djokovic (SER, n°1) - Evans (GBR)
Goffin (BEL, n°11) - A.Zverev (ALL, n°5)
Tsitsipas (GRE, n°4) - Garin (CHI, n°16)
Pouille (FRA, WC) - Davidovich Fokina (ESP)

Rublev (RUS, n°6) - Bautista Agut (ESP, n°9)
Dimitrov (BUL, n°14) - Nadal (ESP, n°3)
Ruud (NOR) - Carreño Busta (ESP, n°12)
Fognini (ITA, n°15) - Krajinovic (SER)

2eme tour
Djokovic (SER, n°1) bat Sinner (ITA) : 6-4, 6-2
Evans (GBR) bat Hurkacz (POL, n°13) : 6-4, 6-1
Goffin (BEL, n°11) bat Cecchinato (ITA, Q) : 6-4, 6-0
A.Zverev (ALL, n°5) bat Sonego (ITA) : 6-3, 6-3

Tsitsipas (GRE, n°4) bat Karatsev (RUS) : 6-3, 6-4
Garin (CHI, n°16) bat Millman (AUS) : 6-1, 6-4
Pouille (FRA, WC) bat Popyrin (AUS, Q) : 7-5, 2-6, 6-3
Davidovich Fokina (ESP) bat Berrettini (ITA, n°8) : 7-5, 6-3

Rublev (RUS, n°6) bat Caruso (ITA, Q) : 6-3, 6-2
Bautista Agut (ESP, n°9) bat Paul (USA) : 6-3, 6-4
Dimitrov (BUL, n°14) bat Chardy (FRA) : 7-6 (3), 6-4
Nadal (ESP, n°3) bat Delbonis (ARG, Q) : 6-1, 6-2

Ruud (NOR) bat Schwartzman (ARG, n°7) : 6-3, 6-3
Carreño Busta (ESP, n°12) bat Khachanov (RUS) : 6-2, 6-3
Fognini (ITA, n°15) bat Thompson (AUS) : 6-3, 6-3
Krajinovic (SER) bat Londero (ARG, LL) : 6-0, 6-3

Vos réactions doivent respecter nos CGU.