ATP - Monte-Carlo : L'étonnant abandon de Bublik

ATP - Monte-Carlo : L'étonnant abandon de Bublik©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 14 avril 2022 à 11h58

Le joueur kazakh Alexander Bublik a abandonné mercredi au 2eme tour du Masters 1000 de Monte-Carlo alors qu'il ne semblait pas blessé.



Lors du premier jour du Masters 1000 de Monte-Carlo, le premier grand tournoi sur terre battue de la saison tennistique, Alexander Bublik avait déjà fait parler de lui. Lundi, le joueur du Kazakhstan avait éliminé Stan Wawrinka au premier tour en trois manches après avoir concédé la première au Suisse, de retour sur le circuit après de nombreux mois d'absence. Un succès 3-6, 7-5, 6-2 à l'issue duquel Bublik avait déclaré... détester jouer sur terre battue. Le 36eme joueur mondial avait ensuite tancé l'ATP en conférence de presse en accusant l'organisme de durcir les règles vis-à-vis des joueurs coupables de gestes ou paroles déplacés sur les courts. « C'est du sport, c'est censé procurer des émotions et ils essaient de nous mettre dans une sorte de cage dans laquelle nous ne pouvons pas parler », avait lâché le Kazakh.

Bublik passe à deux points de la victoire

Mercredi lors de la 3eme journée du tournoi, Alexander Bublik était de retour sur les courts du Monte-Carlo Country Club pour sa rencontre du 2eme tour. Le joueur fantasque de 24 ans, qui avait réalisé un smash avec le manche de sa raquette contre Casper Ruud à Miami, avait très bien entamé sa partie en empochant le premier set 6-4 face à un élément mieux classé, l'Espagnol Pablo Carreno Busta, 19eme mondial et tête de série numéro 13 de l'épreuve. En contrôle, Bublik est ensuite passé à deux points de la victoire dans la seconde manche qu'il a finalement concédée au tie-break, 7 points à 3. Puis à 3-3 dans le dernier set, le Kazakh a perdu sa mise en jeu sur une double faute et s'est dirigé tranquillement vers l'arbitre de chaise et Carreno Busta pour faire part de... son abandon !


Lourde amende à venir ?

Une énorme surprise pour les deux individus, les spectateurs, les téléspectateurs et les journalistes suivant la rencontre. Car Alexander Bublik ne semblait pas blessé. Il a alors rangé sa raquette dans son sac puis quitté le court monégasque sans afficher de gêne particulière. Était-il véritablement blessé ou alors a-t-il renoncé par frustration après sa double faute et une fin de match qui s'annonçait compliquée alors qu'il était passé tout près de la victoire ? Le Kazakh, 30eme mondial en février, pourrait s'exposer à une amende de la part de l'ATP. Une lourde amende même, car on n'abandonne pas comme ça...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.