ATP - Miami : Medvedev y est presque, Kyrgios pète encore un plomb, Cerundolo surprend, Tsitsipas sorti

ATP - Miami : Medvedev y est presque, Kyrgios pète encore un plomb, Cerundolo surprend, Tsitsipas sorti©panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 30 mars 2022 à 08h00

Daniil Medvedev, Alexander Zverev, Jannik Sinner, Casper Ruud et Hubert Hurkacz se sont qualifiés pour les quarts de finale du Masters 1000 de Miami. Nick Kyrgios a écopé d'un jeu de pénalité contre l'Italien, lors d'une rencontre où il n'a cessé de râler contre l'arbitre. Frances Tiafoe est également éliminé, tout comme Stefanos Tsitsipas et Taylor Fritz.

Il n'avait pas remporté le moindre match dans le tableau principal lors de ses premières venues à Miami, mais cette année, c'est une tout autre histoire pour Casper Ruud. Le Norvégien de 23 ans, 8eme joueur mondial, a parfaitement tenu son rang pour se hisser jusqu'en quarts de finale. Ce mardi, il était opposé à Cameron Norrie, vainqueur du Masters 1000 d'Indian Wells l'an passé, et il s'est imposé 6-3, 6-4 en 1h33, battant ainsi le Britannique pour la troisième fois en trois confrontations. Ruud, qui n'a toujours pas perdu de set depuis le début du tournoi, a servi 7 aces et n'a perdu qu'une seule fois son service, alors qu'il menait déjà 5-2 dans le deuxième set, mais il a bien réagi en remportant huit des dix points suivants, et donc le match. Dans le premier set, un seul break, à 2-1, lui avait permis de l'emporter. Ruud va donc disputer le septième quart de finale en Masters 1000 de sa carrière, contre Alexander Zverev (2-0 pour l'Allemand dans les confrontations). Le joueur allemand s'est en effet imposé 6-4, 6-4 en 1h31 contre Thanasi Kokkinakis (97eme), et s'assure donc de chiper la troisième place mondiale à Rafael Nadal lundi prochain. Zverev a servi 4 aces et 70% de premières balles et n'a pas eu la moindre balle de break à défendre. Il a pris le service de l'Australien à 2-2 dans chaque set, et le voici donc en quarts de finale à Miami pour la troisième fois de sa carrière, après 2017 et 2018.


Sinner imperturbable face à Kyrgios

Affronter Nick Kyrgios est toujours un gros test pour un joueur de tennis, quel que soit son niveau. Mais affronter un Nick Kyrgios qui passe son temps à protester contre tout et n'importe quoi est une épreuve encore plus difficile. Pourtant, Jannik Sinner a fait preuve d'un calme imperturbable face à l'Australien, pour s'imposer 7-6, 6-3 en 1h39. Les deux joueurs ont conservé leur mise en jeu pendant tout le premier set, malgré des balles de break de chaque côté, mais Kyrgios n'a cessé de s'en prendre à l'arbitre, qui a fini par lui infliger un point de pénalité dans le jeu décisif, finalement remporté 7-3 par le 11eme joueur mondial. L'Australien (102eme) ne s'est pas calmé, a cassé sa raquette après la perte du set et Carlos Bernardes a décidé de lui donner un jeu de pénalité pour commencer la deuxième manche, si bien qu'il s'est fait breaker d'entrée sans avoir servi la moindre balle ! Sinner a gardé son break d'avance jusqu'à la fin, et a même pris le service adverse une nouvelle fois à 5-3 pour se qualifier pour les quarts à Miami, lui qui avait disputé la finale l'année dernière. Kyrgios va certes retrouver le Top 100 lundi prochain, mais il a encore terni un peu plus sa réputation. En quarts de finale, Sinner sera opposé à Francisco Cerundolo (103eme) qui, après avoir battu Reilly Opelka et Gaël Monfils, s'est offert le 31eme mondial, Frances Tiafoe : 6-7, 7-6, 6-2 en 2h31 dans un match marqué par huit breaks. L'Américain a remporté le premier set 7-2 au tie-break puis a sauvé une balle de set à 5-4 dans le deuxième avant de le perdre au tie-break (7-3). Le troisième set ne s'est en revanche pas terminé sur un jeu décisif, puisque l'Argentin a rapidement mené 3-0 et s'est finalement imposé sur sa troisième balle de match. Il sera au pire 72eme mondial lundi !


Medvedev à une victoire du trône

Daniil Medvedev se rapproche de plus en plus de Novak Djokovic ! En se qualifiant pour les quarts de finale aux dépens de Jenson Brooksby, le Russe n'est plus qu'à une victoire de retrouver la place de n°1 mondial. Ce sera en cas de succès contre Hubert Hurkacz jeudi. Opposé pour la première fois de sa carrière au jeune Américain de 21 ans, Medvedev est mal entré dans son match, se faisant breaker dès son premier jeu de service. Mais au moment de servir pour le gain du set à 5-4, le Californien s'est tendu, et il a finalement perdu quatre jeux de suite, face à un Medvedev on ne peut plus efficace sur les balles de break. Il en a en effet converti deux sur deux lors de cette fin de première manche, puis deux sur deux dans la deuxième, où il a déroulé son tennis en breakant à 1-0 et 4-1, tout en ne perdant que trois points sur sa mise en jeu.


Hurkacz continue la défense de son titre

Tenant du titre, Hubert Hurkacz verra les quarts. Le Polonais, 10eme joueur mondial et tête de série n°8, a sorti le Sud-Africain Lloyd Harris, 44eme joueur mondial, en deux manches (7-6 (3), 6-2) et 1h31 de jeu. Dans la première manche, les deux hommes ont fait jeu égal. A 3-3, le Sud-Africain s'est procuré deux balles de break, mais sans parvenir à en convertir une seule. C'est donc tout naturellement que les deux hommes se sont retrouvés au tie-break. Un jeu décisif remporté assez aisément par le Polonais, à sa première tentative (7-6 (3)). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, après une première balle de break sauvée d'entrée, Lloyd Harris s'y est à deux fois mais il a bel et bien breaké son adversaire d'entrée, pour mener 2-0. Mais, incapable de confirmer, le moins bien classé des deux a cédé les six derniers jeux, dont ses trois derniers services. Surtout, Hubert Hurkacz a remporté les quinze derniers points de cette rencontre (6-2) !

Alcaraz, nouvelle bête noire de Tsitsipas ?

Décidément, Carlos Alcaraz est un adversaire qui ne convient pas à Stefanos Tsitsipas, 5eme joueur mondial et tête de série n°3. Lors du troisième tour du dernier US Open, le Grec était alors déjà tombé contre l'Espagnol. Cette fois, ce dernier, 16eme joueur mondial et tête de série n°14, l'a battu en huitièmes de finale à Miami, en deux manches (7-5, 6-3) et 1h52 de jeu. Dans la première manche, le Grec a pourtant obtenu trois balles de break d'entrée, mais sans parvenir à en convertir une seule. A force d'insister, Stefanos Tsitsipas a eu une nouvelle opportunité à 3-2, avant de parvenir à faire le break. Dans la foulée, le sauvetage de quatre balles de débreak a permis au mieux classé des deux de mener 5-2. Mais, incapable de confirmer, alors que le 5eme joueur mondial a même servi pour le gain de ce set, à 5-3, il a fini par craquer, cédant les cinq derniers jeux, dont ses deux derniers services. L'Espagnol n'avait plus qu'à conclure, sur un ultime jeu blanc (7-5). Enfin, dans la deuxième et dernière manche, la tête de série n°3 s'est fait breaker d'entrée, tout en loupant ses deux balles de débreak à 1-2. Après une balle de double-break sauvée à 2-3, le Grec a cédé un nouveau service au pire des moments. Un double-break qui a permis à Carlos Alcaraz de conclure cette rencontre, même s'il s'y est repris à quatre fois pour cela (6-3). En quarts de finale, le 16eme joueur mondial affrontera le Serbe Miomir Kecmanovic, 48eme joueur mondial, tombeur du vainqueur, il y a dix jours, d'Indian Wells, l'Américain Taylor Fritz, 13eme joueur mondial et tête de série n°11, en trois sets (3-6, 6-1, 6-4) et 2h07 de jeu.

MIAMI (Etats-Unis, Masters 1000, dur extérieur, 7 792 680 €)
Tenant du titre : Hubert Hurkacz (POL)

Quarts de finale
Medvedev (RUS, n°1) - Hurkacz (POL, n°8)
Alcaraz (ESP, n°14) - Kecmanovic (SER)
Sinner (ITA, n°9) - F.Cerundolo (ARG)
Ruud (NOR, n°6) - A.Zverev (ALL, n°2)

8emes de finale
Medvedev (RUS, n°1) bat Brooksby (USA) : 7-5, 6-1
Hurkacz (POL, n°8) bat Harris (AFS) : 7-6 (3), 6-2
Alcaraz (ESP, n°14) bat Tsitsipas (GRE, n°3) : 7-5, 6-3
Kecmanovic (SER) bat Fritz (USA, n°11) : 3-6, 6-1, 6-4

Sinner (ITA, n°9) bat Kyrgios (AUS, WC) : 7-6 (6), 6-3
F.Cerundolo (ARG) bat Tiafoe (USA, n°28) : 6-7 (2), 7-6 (3), 6-2
Ruud (NOR, n°6) bat Norrie (GBR, n°10) : 6-3, 6-4
A.Zverev (ALL, n°2) bat Kokkinakis (AUS, Q) : 6-4, 6-4

Vos réactions doivent respecter nos CGU.