ATP - Miami : Medvedev, Tsitsipas et Rublev n'ont pas tremblé, Schwartzman au tapis

ATP - Miami : Medvedev, Tsitsipas et Rublev n'ont pas tremblé, Schwartzman au tapis©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le mercredi 31 mars 2021 à 09h06

Qualifié pour ses premiers quarts de finale dans un Masters 1000, Jannik Sinner n'a laissé aucune chance au Finlandais Ruusuvuori, mardi en 8emes de finale. Roberto Bautista Agut s'est lui défait du coriace John Isner au bout du suspense et après avoir dû écarter une balle de match. Ça passe aussi pour Daniil Medvedev, Stefanos Tsitsipas et Andrey Rublev.



L'année dernière, Jannik Sinner, à seulement 19 ans, avait disputé face à Rafael Nadal (qu'il avait longtemps bousculé) à Roland-Garros son tout premier quart de finale dans un tournoi du Grand Chelem. Le petit prodige italien n'a toujours pas 20 ans, mais cela ne l'a pas empêché mardi à Miami de se qualifier cette fois pour son premier quart de finale en Masters 1000. Le tombeur d'Hugo Gaston et de Karen Khachanov sur sa route en Floride s'est montré expéditif face au jeune Finlandais Emil Ruusuvuori. Le 31eme mondial n'a laissé que cinq jeux (6-3, 6-2) à celui qui avait signé l'une des plus belles victoires de sa jeune carrière, au 2eme tour face à Alexander Zverev. Un exploit que le 83eme au classement, balayé par Sinner, s'est montré incapable de réitérer mardi face au nouveau chouchou des supporters italiens, qui affrontera pour une place dans le dernier carré le Kazakh Alexander Bublik, venu à bout en trois sets (6-7, 6-3, 6-4) de l'Américain Taylor Fritz, qui avait pourtant mieux entamé le match.

Bautista Agut s'est fait très peur contre Isner

L'aventure continue également pour Roberto Bautista Agut. Face à lui, l'Espagnol avait pourtant le redoutable serveur américain John Isner, un peu comme chez lui à Miami, où il s'était imposé en 2018 et avait atteint la finale en 2019. Cette fois, Isner n'ira pas au-delà des 8emes de finale. Il s'en est fallu d'un point, soit cette balle de match écartée dans le jeu décisif du dernier set par le numéro 12 mondial, qui n'a, lui, pas laissé passer l'occasion de plier cette rencontre, sur sa deuxième balle de match face au tombeur de Felix Auger-Aliassime au tour précédent. Mais que le finaliste du tournoi de Doha deux semaines plus tôt a souffert face à cet Isner toujours aussi redoutable sur ses jeux de service (23 aces). Le duel entre l'Espagnol et l'Américain titré en Floride en 2018 a donné lieu à un âpre combat (2h21 de jeu), les deux joueurs se rendant coup pour coup et Isner recollant à une manche partout avant cet ultime tie-break venu décider du vainqueur (6-3, 4-6, 7-6). A ce jeu, « RBA », pourtant mené 3-0 d'entrée dans ce jeu décisif, a eu le dernier mot.


Medvedev, Tsitsipas et Rublev solides

Après avoir dû batailler pendant trois sets face à Alexey Popyrin dimanche, finissant le match perclus de crampes, Daniil Medvedev a visiblement bien récupéré. Opposé à Frances Tiafoe, 58eme mondial, le Russe n'a eu besoin que de 1h29 pour s'en défaire 6-4, 6-3. Auteur de 11 aces et 63% de premières balles, le n°2 mondial a breaké à 5-4 sur sa deuxième occasion du set pour empocher la première manche. Dans la deuxième, il a perdu son service à 1-1 sur la première balle de break de l'Américain, mais il a débreaké dans la foulée. A 3-3, Medvedev a sauvé deux nouvelles balles de break, et c'est finalement lui qui a eu le dernier mot en breakant dans le jeu suivant (5-3) avant de l'emporter. A l'opposé du tableau, Stefanos Tsitsipas disputera lui aussi les quarts de finale, suite à son succès 6-2, 7-6 en 1h32 contre Lorenzo Sonego, le n°34 mondial. Le Grec, auteur de 3 aces et 66% de premières balles, n'a pas eu la moindre balle de break à défendre lors de cette partie, et a pris le service de l'Italien à 1-0 et 5-2 dans le premier set. Dans le deuxième, les deux joueurs ont aisément remporté leur service, et Tsitsipas s'est finalement imposé 7-2 au tie-break. Andrey Rublev, tête de série n°4, sera également au rendez-vous des quarts, après sa victoire 6-4, 6-4 en 1h21 contre Marin Cilic. Le Russe, auteur de 6 aces, n'a pas eu de balle de break à défendre, et a pris le service du Croate à 2-2 dans chaque set pour l'emporter.

Korda impressionne

La surprise de la nuit est venue de la qualification de Sebastian Korda, 87eme mondial, pour son premier quart de finale en Masters 1000. Le fils du vainqueur de l'Open d'Australie 1998, âgé de 20 ans, s'est offert le scalp du 9eme joueur mondial, Diego Schwartzman. Il s'est imposé 6-3, 4-6, 7-5 après un combat de 2h36, marqué par sept breaks. L'Argentin a perdu sa mise en jeu dès son premier jeu de service du match et n'a jamais pu débreaker dans le premier set. Mais il s'est bien repris dans le deuxième, en menant rapidement 4-1, et si l'Américain a réussi à revenir à 4-4, Schwartzman l'a breaké de nouveau pour égaliser à un set partout. Dans le troisième set, Korda a breaké d'entrée puis a mené 5-3, mais a raté une première balle de match à 5-4, avant de se faire débreaker. Mais à 5-5, l'Américain a finalement réussi le break décisif, puis s'est imposé sur un jeu blanc. Il défiera Andrey Rublev pour une place dans le dernier carré.



(Avec A.C.)

MIAMI (Etats-Unis, Masters 1000, dur extérieur, 3 598 69€)
Tenant du titre (en 2019) : Roger Federer (SUI)

Huitièmes de finale
Medvedev (RUS, n°1) bat Tiafoe (USA) : 6-4, 6-3
Bautista Agut (ESP, n°7) bat Isner (USA, n°18) : 6-3, 4-6, 7-6 (7)
Sinner (ITA, n°21) bat Ruusuvuori (FIN) : 6-3, 6-2
Bublik (KAZ, n°32) bat Fritz (USA, n°22) : 6-7 (5), 6-3, 6-4

Korda (USA) bat Schwartzman (ARG, n°5) : 6-3, 4-6, 7-5
Rublev (RUS, n°4) bat Cilic (CRO) : 6-4, 6-4
Hurkacz (POL, n°26) bat Raonic (CAN, n°12) : 4-6, 6-3, 7-6 (4)
Tsitsipas (GRE, n°2) bat Sonego (ITA, n°24) : 6-2, 7-6 (2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.