ATP - Miami : Après sa défaite face à Musetti, Paire a manié l'ironie

ATP - Miami : Après sa défaite face à Musetti, Paire a manié l'ironie©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le dimanche 28 mars 2021 à 11h20

Au terme d'un match durant lequel son engagement n'aura pas été sans faille, Benoît Paire a quitté le Masters 1000 de Miami dès son entrée en lice. A la sortie du court, l'Avignonnais a réagi de manière ironique à sa performance dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe.



Une seule victoire, c'est le bilan de Benoît Paire depuis le début de la saison. Mis à part son succès face à Nicolas Jarry pour son entrée en lice dans le tournoi ATP de Cordoba pour son retour sur la terre battue, l'Avignonnais n'a connu que la défaite cette année. Pour son entrée en lice dans le premier Masters 1000 de la saison, à Miami, le 33eme mondial n'a pas dérogé à sa mauvaise habitude. Face à Lorenzo Musetti, le Français a brillé par son manque d'engagement au point de lever les bras après la balle de match en faveur de l'Italie. Une attitude désinvolte qui s'est poursuivie face à la presse, maniant à l'envi l'ironie dans des propos recueillis par le quotidien L'Equipe. « J'ai super-bien joué contre un très bon joueur, je sens très bien la balle. C'est très positif, je suis très content de mon niveau de jeu, et content de ce que j'ai produit sur le court, a ainsi déclaré Benoît Paire. Je vais m'appuyer sur ce match. J'étais très calme, avec une mentalité très bonne. Je me suis accroché jusqu'à la fin. » Mettant en avant un « manque de réussite » face au 93eme mondial, le joueur de 31 ans a tout de même fendu l'armure.

Paire insensible aux critiques

Assurant que « c'est ce qu'il faut dire pour que ce soit normal », Benoît Paire assure qu'il va désormais « dire ça à chaque fois » et ajouter que, « comme ils disent tous, on va retourner à l'entraînement, on va travailler les points qui n'ont pas marché aujourd'hui pour revenir plus fort pour la suite ». Plus sérieusement, l'Avignonnais a réagi aux critiques qui n'ont cessé de fuser à son encontre, assurant que ça ne l'« intéresse pas du tout » mis à part celles venant de Toni Nadal, qu'il assure respecter. « Chris Evert, elle peut faire ce qu'elle veut de sa vie. Je ne critique pas ce qu'elle a fait, ajoute Benoît Paire. C'était une autre époque, une autre vie. » Et, quand on lui fait remarquer que ces critiques viennent de personnes qui semblent s'inquiéter pour lui, le 33eme mondial répond du tac-au-tac. « Vous avez vraiment tort de vous inquiéter. Je vais rentrer chez moi, voir ma famille et mes amis, me balader avec mon chien, ajoute-t-il. Et je ne vais pas regarder un match de tennis, ça ne m'intéresse pas. » Une manière bien singulière de conclure la saison sur surface dure avant d'entamer celle sur terre battue.

Paire : « Qu'est-ce qu'on veut me suspendre ? »

Mais le comportement de Benoît Paire pourrait ne pas être du goût de l'ATP. A l'occasion du débat « Match Points » pour le site Tennis Majors, Marion Bartoli s'est montrée très dure avec l'Avignonnais, avec lequel elle a déjà eu maille à partir. « Son comportement nuit au tennis. Quand les jeunes voient que tu peux faire ça en toute impunité, ça me pose problème, a confié celle qui a remporté Wimbledon en 2013. L'ATP doit prendre ses responsabilités. » Une éventualité qui, cette fois, a fait sortir de ses gonds Benoît Paire. « Qu'est-ce qu'on veut me suspendre ? Parce que j'ai pas le droit d'être ici ? Je fais mon maximum, parfois mon maximum n'est pas très élevé. Je ne vois pas pourquoi j'aurais une suspension, s'étonne le Tricolore qui semble alors se tourner vers la suite de la saison. Allez, on se voit à Monte-Carlo, dans un beau tournoi. J'ai hâte d'en découdre. » La question est de savoir si son implication sur le court sera celle que Benoît Paire a pu démontrer par le passé ou si cette mauvaise passe va se prolonger.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.