ATP - Madrid : Nadal-Alcaraz, ça promet !

ATP - Madrid : Nadal-Alcaraz, ça promet !©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le vendredi 06 mai 2022 à 11h05

Déjà adversaires en demi-finales au Masters 1000 d'Indian Wells, Rafael Nadal et Carlos Alcaraz se retrouvent en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid, vendredi. Un nouveau choc de générations dont l'Espagne se délecte d'avance.



Depuis le tirage au sort, l'Espagne n'attendait que ça. Elle est désormais contentée. Elle va avoir droit à son choc entre Rafael Nadal et Carlos Alcaraz en quarts de finale du Masters 1000 de Madrid. Le choc de générations entre le numéro 4 mondial de 35 ans et le jeune loup aux dents longues de tout juste 19 ans (il les a fêtés jeudi), classé au 9eme rang de l'ATP, se déroulera vendredi après-midi en deuxième rotation (pas avant 16 heures) après la rencontre opposant Novak Djokovic à Hubert Hurkacz.

Nadal : « Je dois être prêt à accepter que demain ça risque de ne pas être facile »

Pour arriver jusqu'aux quarts, Nadal, qui débute seulement sa préparation sur terre battue après avoir été touché à une côte à Indian Wells, a dû batailler comme un beau diable face à David Goffin. Le Taureau de Manacor a écarté 4 balles de match dans le jeu décisif du 3eme set finalement arraché 11 points à 9. « Rafa » a joué 3h09 et cela pourrait peser face à son jeune compatriote. « À moyen terme, c'est une bonne victoire parce que j'ai tenu plusieurs heures sur le terrain. Mais pour le tournoi, ce n'est pas aussi positif, a relevé Nadal. On va voir comment je vais me réveiller demain (vendredi) après quasiment deux mois sans aucune préparation. Je dois être prêt à accepter que demain ça risque de ne pas être facile. Je l'ai dit dès le début en arrivant ici, il faut penser à moyen terme. »

Alcaraz : « Maintenant, je suis un joueur totalement différent »

Tombeur tard jeudi de Cameron Norrie en 3 manches (6-4, 6-7, 6-3), Carlos Alcaraz est, lui, « prêt pour ce défi » contre son aîné qui l'avait battu en demi-finales au Masters 1000 d'Indian Wells il y a plus d'un mois (6-4, 4-6, 6-3). « C'est un des meilleurs joueurs de l'histoire, et le meilleur de l'histoire sur terre battue. Même s'il dit qu'il n'est pas en forme, qu'il revient de blessure, avec tout ce qu'il a fait sur terre battue il est toujours le favori. Moi, je suis le petit nouveau. Je vais essayer de montrer la meilleure version de moi-même. Je rêve d'être le meilleur, et je me bats pour ça. Et pour l'être, il faut battre les meilleurs. Je crois que je suis prêt pour ce défi », a souligné Alcaraz, récent lauréat du tournoi de Barcelone, son 3eme titre de l'année après Rio de Janeiro et Miami.


Nadal mène 2-0 contre Alcaraz qu'il avait dominé pour la première fois l'année dernière à Madrid au 2eme tour (6-1, 6-2). « Ce match m'a aidé à voir combien j'étais loin sincèrement. Je me souviens être arrivé très nerveux, ne pas m'être senti bien sur le court, ne pas m'être trouvé, ne pas savoir contrôler les choses aussi bien mentalement que physiquement, et je l'ai payé, s'est remémoré le prodige espagnol. Je crois que maintenant, je suis un joueur totalement différent, capable de gérer mes émotions, de gérer les différents moments d'un match, et capable de voir ce qui ne va pas, et à partir de là, de l'améliorer. » L'Espagne mais aussi tous les amateurs de tennis du monde entier sont impatients d'être à vendredi après-midi. Ça va cogner sur le court Manolo-Santana !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.