ATP - Indian Wells : Norrie, qualifié pour une finale surprise, s'habitue "aux grands moments"

ATP - Indian Wells : Norrie, qualifié pour une finale surprise, s'habitue "aux grands moments"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le dimanche 17 octobre 2021 à 13h56

Tombeur de Grigor Dimitrov, Cameron Norrie va disputer au Masters 1000 d'Indian Wells sa première grande finale sur le circuit. Le Britannique en sera le favori.



Comme dans le tableau féminin, ils seront deux invités surprise en finale du tournoi messieurs. Le Masters 1000 d'Indian Wells reviendra cette année à Cameron Norrie ou Nikoloz Basilashvili. La conclusion au terme d'un tournoi fou et une affiche totalement inouïe entre deux hommes qui ne font pas (encore) partie du Top 25. Norrie (26eme) y sera lors de la prochaine publication du classement ATP puisqu'il est assuré d'être 17eme dans la hiérarchie mondiale après avoir atteint la finale.

Norrie : « La plus grosse victoire de ma carrière »

Dans la forme de sa vie, le Britannique va disputer sa sixième finale de l'année après Estoril, Lyon, le Queen's, Los Cabos et San Diego - record de la saison avec Novak Djokovic - et tentera de glaner un second titre après Los Cabos. Le gaucher qui exécute ses revers à deux mains sur des coups plats gêne considérablement ses adversaires. Tombeur de Roberto Bautista Agut (19eme) au troisième tour, Norrie a surclassé Diego Schwartzman (15eme) en quarts (6-0, 6-2) avant de confirmer devant Grigor Dimitrov (6-2, 6-4).


« Je suis sorti exactement de la même manière, vraiment physique, beaucoup de balles sur le terrain et j'ai pu dicter le jeu avec mon coup droit et le coincer du côté du revers, a confié Norrie après sa victoire face au Bulgare. Je suis de plus en plus à l'aise à Indian Wells. Certainement la plus grosse victoire de ma carrière. Il a rendu les choses difficiles dans le deuxième set, il sliçait beaucoup et m'éloignait un peu les jambes aussi, mais j'ai réussi à bien servir dans ce match et je pense que cela l'a un peu frustré, donc je pense que j'avais un très bon plan de jeu. J'espère que je pourrai amener le même niveau demain (dimanche) et je vais me reposer et profiter de la victoire de ce soir ».

1-0 pour Norrie contre Basilashvili

Aux portes d'une première grande finale, Cameron Norrie avait la pression, mais il a géré avec maestria. « C'était le plus gros match de ma carrière, après hier (vendredi), qui était le plus gros match. Il y avait encore plus de pression aujourd'hui, a reconnu le Britannique. Je suis sorti et j'ai joué très physique. Grigor était peut-être un peu fatigué des autres matchs, mais il s'est battu avec acharnement et l'a rendu physique au début du deuxième set, ce qui n'était pas facile. J'ai joué beaucoup de gros matchs cette année, ce qui m'a aidé. J'ai l'impression d'être habitué aux grands moments et aux grands matchs. Je me sens de plus en plus à l'aise et j'ai l'impression de jouer selon mes conditions dans les moments clés ».


Désormais 11eme à la Race, le joueur de 26 ans peut caresser l'espoir de se qualifier au Masters de Turin en fin de saison. Norrie peut également devenir le premier Britannique à remporter ce tournoi d'Indian Wells après les divers échecs en finale de Greg Rusedski, Tim Henman et Andy Murray. Avant l'ultime rencontre de l'épreuve, il aura les faveurs des pronostics puisqu'il s'est adjugé l'unique confrontation passée contre Basilashvili (36eme), vainqueur de Taylor Fritz en demies en Californie. C'était en début d'année à Rotterdam au premier tour. Norrie avait écrasé le Géorgien (6-0, 6-3).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.