ATP - Indian Wells : Monfils va défier Medvedev, Bonzi domine Sonego, Nadal s'est fait très peur

ATP - Indian Wells : Monfils va défier Medvedev, Bonzi domine Sonego,  Nadal s'est fait très peur©Panoramic, Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le dimanche 13 mars 2022 à 08h50

Le n°1 mondial Daniil Medvedev a disposé du Tchèque Machac au deuxième tour du Masters 1000 d'Indian Wells et affrontera Gaël Monfils, tombeur de Filip Krajinovic. Rafael Nadal s'est de son côté qualifié après avoir été mené 5-2 dans le troisième set par Sebastian Korda. Qualification également de Carlos Alcaraz et Cameron Norrie. Benjamin Bonzi, quant à lui, a dominé Lorenzo Sonego et retrouvera Jannik Sinner.



Aucun problème pour Daniil Medvedev lors de son entrée en lice à Indian Wells. Le n°1 mondial n'a passé que 70 minutes sur le court, le temps d'éliminer Tomas Machac (158eme) sur le score de 6-3, 6-2. Auteur de 3 aces et 73% de premières balles, le Russe a sauvé la seule balle de break que s'est procuré le Tchèque (dans le tout premier jeu), et lui a pris son service à 3-2 dans le premier set et à 0-0 et 3-1 dans le deuxième, avant de s'imposer sur sa troisième balle de match. Au prochain tour, il affrontera Gaël Monfils et rappelons qu'il doit encore gagner deux matchs pour s'assurer de rester n°1 mondial à l'issue du tournoi. Novak Djokovic est en effet virtuellement sur le trône de l'ATP à ce jour.

Monfils renoue avec la victoire

Tête de série n°26 et donc exempté de premier tour, Gaël Monfils est bien entré dans son tournoi, lui qui reste sur une lourde défaite d'entrée à Montpellier et de multiples forfaits en raison d'un "pépin de santé sans doute lié au vaccin". Le quart de finaliste du dernier Open d'Australie s'est défait de Filip Krajinovic (40eme) sur le score de 6-3, 6-4 en 1h08 au terme d'un match solide. Auteur de 13 aces, le Français a sauvé la seule balle de break qu'a eu le Serbe, à 1-1 dans le premier set. Il l'a breaké à 2-1 dans la première manche et a 3-3 dans la deuxième pour aller décrocher cette victoire, qui lui permet de gagner provisoirement quatre places du classement. Mais il aura un énorme défi face à lui au tour suivant, contre un Medvedev qui l'a battu une fois en deux confrontations (en 2019 à Sofia, contre une défaite en 2019 à Rotterdam). Dans le même huitième de tableau, Carlos Alcaraz n'a pas connu non plus de difficultés particulières pour se qualifier. L'Espagnol a battu Mackenzie McDonald 6-3, 6-3 en 1h34, en remportant notamment les quatre derniers derniers jeux du match alors qu'il était mené 3-2, service à suivre pour l'Américain. Il affrontera son compatriote Roberto Bautista Agut (n°15), qui a galéré pendant 3h16 pour éliminer le qualifié américain Jeffrey Wolf (209eme) : 6-3, 6-7, 7-6. "RBA" a pourtant mené 6-3, 3-0, avant de perdre la deuxième manche 7-3 au tie-break, puis il a sauvé deux balles de match à 5-4 dans le troisième set, et s'est finalement imposé une nouvelle fois au jeu décisif (7-5).


Bonzi poursuit son parcours

Alors que son meilleur résultat dans un Masters 1000 restait un deuxième tour à Bercy en 2020, Benjamin Bonzi s'est assuré de faire mieux à Indian Wells. Le Français s'est, en effet, ouvert les portes du troisième tour en dominant la tête de série numéro 21 Lorenzo Sonego en deux manches. Une rencontre dont l'entame a vu les deux joueurs tenir fermement leur service et il a fallu attendre le huitième jeu pour voir la première balle de break... pour Benjamin Bonzi. Le 62eme mondial n'a pas tremblé au moment de la convertir et s'offrir l'opportunité de servir pour le gain de la première manche. Il lui a fallu deux balles de set pour atteindre son objectif et virer en tête dans cette rencontre. Un avantage que le Tricolore a confirmé dès l'entame du deuxième set et au terme d'un jeu marathon. Au bout de huit égalités et à sa cinquième occasion, Benjamin Bonzi a une nouvelle fois pris le service de Lorenzo Sonego. Dans la foulée, le Français aurait pour corser un peu plus l'addition mais l'Italien a écarté une balle de double break. Dos au mur, le 21eme mondial se devait de réagir et a profité d'un moment de flottement chez son adversaire pour recoller à trois jeux partout. Il n'en fallait pas moins pour relancer Benjamin Bonzi qui, augmentant la pression sur Lorenzo Sonego, l'a fait craquer et céder à nouveau son service. Solide sur son engagement, le Français a conclu le match à sa deuxième opportunité (6-3, 6-4 en 1h38'). Pour une place en huitièmes de finale, Benjamin Bonzi aura fort à faire contre la tête de série numéro 10 Jannik Sinner. L'Italien a peu tremblé face à Laslo Djere pour s'imposer en deux sets (6-3, 6-3 en 1h29').

Nadal a souffert

Et de seize victoires de suite en 2022 pour Rafael Nadal ! Mais celle-là a été l'une des plus difficiles à aller chercher. L'Espagnol a eu besoin de trois sets et 2h30 pour se défaire de Sebastian Korda (38eme) : 6-2, 1-6, 7-6. Après un excellent début de match, l'homme aux 21 tournois du Grand Chelem s'est retrouvé impuissant face à l'Américain, qui visait surtout son revers et lui a pris deux fois son service. Et Korda a enchaîné dans le troisième en menant 5-2. Mais conclure un match face à une légende du tennis est une tâche difficile, et l'Américain a perdu ses moyens, laissant Nadal arracher le tie-break grâce à deux breaks à 40-15 puis 40-30. Korda a ensuite tenu jusqu'à 3-3 dans le jeu décisif, avant de le perdre 7-3. Il est passé tout près d'un énorme coup, mais c'est bien Nadal qui défiera Dan Evans (n°27), vainqueur 6-2, 6-0 de Federico Coria, en perdant une seule fois son service. Dans le même huitième de tableau, Reilly Opeka s'est quant à lui défait de Lorenzo Musetti 6-1, 6-4 en servant 9 aces et sans avoir de balles de break à défendre.

Tsitsipas, Norrie et Ruud au rendez-vous

Tête de série numéro 5, Stefanos Tsitsipas a dû s'employer pour venir à bout de Jack Sock. Poussé en trois manches, c'est au jeu décisif que le Grec a fait la décision (7-6, 3-6, 7-6 en 2h37'). Son prochain adversaire sera Jenson Brooksby, qui est venu à bout de la tête de série numéro 25 Karen Khachanov (6-0, 6-3 en 1h19'). Tenant du titre après sa victoire surprise à l'automne dernier, Cameron Norrie n'a pas ressenti la pression pour ses débuts et le Britannique, tête de série n°12, l'a emporté 6-3, 6-3 en 1h29 contre Pedro Martinez. Il a été mené 3-1 dans le premier set mais a réussi à renverser la vapeur, puis a accéléré en fin de match en remportant les trois derniers jeux. Il croisera le fer au troisième tour avec Nikoloz Basilashvili, qui a profité du forfait de Fabio Fognini. Ça passe aussi pour le n°8 mondial Casper Ruud, tombeur de Christopher Eubanks sur le score de 7-6, 6-2 sans avoir la moindre balle de break à défendre. Le Norvégien retrouvera Nick Kyrgios au troisième tour. L'Australien n'a pas eu à forcer son talent pour dominer l'Argentin Federico Delbonis, tête de série numéro 32 (6-2, 6-2 en 1h06').

INDIAN WELLS (Etats-Unis, Masters 1000, dur extérieur, 7 841 344€)
Tenant du titre : Cameron Norrie (GBR)

2eme tour
Medvedev (RUS, n°1) bat Machac (RTC, Q) : 6-3, 6-2
Monfils (FRA, n°26) bat Krajinovic (SER) : 6-3, 6-4
Alcaraz (ESP, n°19) bat McDonald (USA) : 6-3, 6-3
Bautista Agut (ESP, n°15) bat Wolf (USA, Q) : 6-3, 6-7 (3), 7-6 (5)

Norrie (GBR, n°12) bat Martinez (ESP) : 6-3, 6-3
Basilashvili (GEO, n°18) bat Fognini (ITA) par forfait
Brooksby (USA) bat Khachanov (RUS, n°25) : 6-0, 6-3
Tsitsipas (GRE, n°5) bat Sock (USA, WC) : 7-6 (5), 3-6, 7-6 (5)

Nadal (ESP, n°4) bat Korda (USA) : 6-2, 1-6, 7-6 (3)
Evans (GBR, n°27) bat Coria (ARG) : 6-2, 6-0
Opelka (USA, n°17) bat Musetti (ITA) : 6-1, 6-4
Shapovalov (CAN, n°13) bat Davidovich Fokina (ESP) : 4-6, 6-4, 6-2

Sinner (ITA, n°10) bat Djere (SER) : 6-3, 6-3
Bonzi (FRA) bat Sonego (ITA, n°21) : 6-3, 6-4
Kyrgios (AUS, WC) bat Delbonis (ARG, n°32) : 6-2, 6-2
Ruud (NOR, n°8) bat Eubanks (USA, Q) : 7-6 (5), 6-2

Berrettini (ITA, n°6) - Rune (DAN, Q)
Bagnis (ARG) - Harris (AFS, n°30)
Cilic (CRO, n°24) - Kecmanovic (SER)
Van de Zandschulp (PBS) - Auger-Aliassime (CAN, n°9)

Carreno Busta (ESP, n°16) - Munar (ESP, Q)
Majchrzak (POL) - Fritz (USA, n°20)
De Minaur (AUS, n°29) - Millman (AUS, LL)
Paul (USA) - Zverev (ALL, n°3)

Rublev (RUS, n°7) - Koepfer (ALL)
Nakashima (USA) - Tiafoe (USA, n°28)
Karatsev (RUS, n°22) - Johnson (USA, WC)
Otte (ALL) - Hurkacz (POL, n°11)

Schwartzman (ARG, n°14) - Ruusuvuori (FIN)
Querrey (USA, WC) - Isner (USA, n°23)
Bublik (KAZ, n°31) - Murray (GBR, WC)
Thompson (AUS) - Dimitrov (BUL, n°33)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.