ATP - Cincinnati : Le coup de gueule de Fritz

ATP - Cincinnati : Le coup de gueule de Fritz©Panoramic, Media365

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le jeudi 18 août 2022 à 18h54

Taylor Fritz n'aime pas du tout un test effectué actuellement sur le circuit ATP. L'Américain n'a ainsi pas mâché ses mots.



Tout va bien pour Taylor Fritz au Masters 1000 de Cincinnati. Sur le dernier gros tournoi sur ciment avant l'US Open, le jeune Américain a rallié les huitièmes de finale suite à deux victoires très aisées. D'abord tombeur de Sebastian Baez (6-1, 6-1) dès son entrée en lice, le 13eme joueur mondial, qui fera partie des éléments à suivre lors du dernier Grand Chelem de l'année à domicile, s'est adjugé le choc contre Nick Kyrgios . Face au récent finaliste de Wimbledon, Fritz a fait très rapide et efficace. Bilan : un succès en 50 minutes et deux manches (6-3, 6-2). Pour une place en quarts, il défiera Andrey Rublev, favori sur le papier.

Un test effectué par l'ATP

Après sa victoire contre Kyrgios, Fritz a pourtant étonné en se lâchant sur la règle autorisant les échanges entre joueur et entraîneur durant les rencontres. L'ATP teste effectivement depuis quelques semaines cette nouvelle disposition permettant à un joueur et son coach d'échanger, du moins sans interférer avec le jeu des adversaires. Et cette règle, Taylor Fritz est complètement contre !


Fritz : « C'est une règle stupide »

« Je n'ai pas parlé à Mike (Russell) et il ne m'a pas parlé une seule fois depuis que le coaching est devenu autorisé, a souligné Fritz en évoquant son coach. C'est une règle stupide. Pourquoi ne faisons-nous pas en sorte que le tennis reste un sport individuel ? Le tennis est, selon moi autant mental que physique, et c'est important de comprendre ce qui se passe sur le court par soi-même ». Pour le joueur américain de 24 ans, un joueur doit être capable de se débrouiller seul sur le court. « Je trouve ridicule d'être mentalement absent, de ne pas être capable d'analyser ou de proposer des stratégies sans que quelqu'un vous dise ce qu'il faut faire. Je déteste ça », a lâché Taylor Fritz.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.