ATP - Cincinnati : La bulle sanitaire désoriente Roberto Bautista Agut

ATP - Cincinnati : La bulle sanitaire désoriente Roberto Bautista Agut©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 21 août 2020 à 20h00

Alors qu'une bulle sanitaire a été mise en place autour du Masters 1000 de Cincinnati et l'US Open à Flushing Meadows, Roberto Bautista Agut a confié son sentiment et une certaine désorientation.

Roberto Bautista Agut s'est dit comme désorienté. L'Espagnol, qui sera tête de série numéro 8 à l'occasion du Masters 1000 de Cincinnati qui démarre ce samedi, s'est récemment confié à la radio Cope sur ce qu'est la vie dans la bulle sanitaire mise en place par la Fédération Américaine de tennis autour tant du tournoi habituellement organisé dans l'Ohio mais délocalisé à New York que de la levée du Grand Chelem qui démarrera le 31 août prochain. « On ne peut pas faire plus qu'aller de l'hôtel au club et vice versa, et donc finir dans sa chambre. Ils ont tout bien pensé, tout est prêt », a déclaré le 12eme joueur mondial. Si ses déplacements sont limités, Roberto Bautista Agut assure que tout est fait pour que les joueuses et les joueurs soient dans les meilleures disposition. « Dans l'hôtel, en bas, il y en a beaucoup choses : une salle de jeux vidéo, une salle de réveil, une très bonne salle de sport, une salle extérieure avec des tables et de la musique live l'après-midi », résume l'Espagnol.

Bautista Agut : « Cela ressemble à un autre tournoi »

Le natif de Castellón de la Plana voit tout de même du positif dans ce tournoi soumis à un protocole sanitaire strict, qui pourrait valoir à ceux qui en enfreignent les règles une élimination d'office. « C'est bien que l'on recommence, c'est un moyen pour vérifier que le circuit peut aller de l'avant, avec des mesures différentes et en s'adaptant aux conditions sanitaires qui sont proposées », assure Roberto Bautista Agut. Mais le vainqueur de la Coupe Davis en 2019 avec l'Espagne regrette le manque d'ambiance autour du tournoi, ce qui lui fait penser qu'il n'est pas à l'US Open mais ailleurs. « Nous nous préparons pour l'US Open mais nous ne sommes pas à Manhattan, mais dans un hôtel de Long Island qui n'a jamais été sur la liste des hôtels, assure l'Espagnol qui salue les efforts mis en place pour que le tournoi puisse bien avoir lieu. La vérité est que cela ressemble à un autre tournoi, mais l'USTA a fait du très bon travail. » Un US Open qui se déroulera à huis clos, une ambiance singulière à plus d'un titre pour le tennis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.