ATP - Cincinnati : Auger-Aliassime au rendez-vous, tout comme Norrie et Rublev

ATP - Cincinnati : Auger-Aliassime au rendez-vous, tout comme Norrie et Rublev©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, Media365, publié le mercredi 17 août 2022 à 20h41

En deux manches, Félix Auger-Aliassime s'est qualifié pour les huitièmes de finale du Masters 1000 de Cincinnati aux dépens d'Alex de Minaur. Andrey Rublev et Cameron Norrie ont également validé leurs billets.



Félix Auger-Aliassime démarre fort à Cincinnati. Le Canadien, tête de série numéro 7, s'est qualifié pour les huitièmes de finale sans grande difficulté aux dépens d'Alex de Minaur. Le 9eme mondial a pris l'ascendant d'entrée avec le break pris sur le premier jeu de service de l'Australien, qui n'a pas su répliquer dans la foulée. « FAA » a eu une opportunité de doubler la mise mais sans parvenir à la saisir. Au moment de conclure ce premier set, le Canadien a tremblé. Sans complexe, Alex de Minaur a su mettre en difficulté son adversaire mais la réussite l'a fui quand il a eu une balle de débreak. Félix Auger-Aliassime, lui, n'a pas eu de scrupules pour convertir sa première balle de set. Un avantage que la tête de série numéro 7 du dernier Masters 1000 préparatoire à l'US Open a su confirmer en début de deuxième manche. Convertissant deux de ses trois premières balles de break, le Canadien a pu très vite mener quatre jeux à rien. Alex de Minaur, à l'orgueil, a effacé un de ses deux jeux de service de retard... pour mieux se faire breaker de nouveau dès le jeu suivant. Menant alors cinq jeux à deux, Félix Auger-Aliassime a scellé le sort de la rencontre à la première opportunité (6-3, 6-2 en 1h18'). Miomir Kecmanovic ou Jannik Sinner, tête de série numéro 10, sera sur son chemin en huitièmes de finale.

Rublev s'est sorti du piège Fognini

Sixième dans la hiérarchie, Andrey Rublev a également répondu présent lors de son entrée en lice à Cincinnati. Opposé à Fabio Fognini, le Russe a subi en début de match, concédant en premier le break. Mais, après avoir manqué une balle pour se relancé puis écarté une balle de set en faveur de l'Italien, le 8eme mondial a pu recoller à cinq jeux partout et emmené son adversaire au jeu décisif. Un tiebreak longtemps indécis mais c'est bien Fabio Fognini qui a saisi sa chance pour virer en tête. La deuxième manche, quant à elle, a vu les deux joueurs avoir l'opportunité de breaker l'autre mais la réussite n'a pas été au rendez-vous et c'est logiquement qu'un jeu décisif est venu une nouvelle fois départager les deux joueurs. Si Fabio Fognini a été le premier à prendre un point sur le service de son adversaire, l'Italien a ensuite vu Andrey Rublev enchaîne cinq points de suite pour revenir à une manche partout. Le dernier set a été accroché mais un temps seulement. Mené deux jeux à un sans break, le Russe a alors embrayé pour remporter cinq jeux de suite et sceller le sort de la rencontre (6-7, 7-6, 6-2 en 2h27'). Taylor Fritz, tête de série numéro 11, ou Nick Kyrgios sera sur son chemin.


Norrie a fait respecter la hiérarchie face à Murray

Opposé à son aîné Andy Murray, Cameron Norrie a su faire fi d'un début de match compliqué. Après s'être échangé les breaks lors des deux premiers jeux, les Britanniques se sont neutralisés mais c'est bien l'ancien vainqueur de Wimbledon qui a pris l'ascendant. Breakant son adversaire pour mener cinq jeux à trois, Andy Murray a empoché le premier set à sa deuxième opportunité. Un ascendant que le 47eme mondial n'a pas su confirmer lors du premier jeu de la deuxième manche, avec une balle de break manquée. A force d'insister, Cameron Norrie a fait céder son compatriote pour mener cinq jeux à deux et servir pour égaliser à un set partout. A l'orgueil, Andy Murray a eu trois balles de débreak, sans toutefois parvenir à les convertir. Dans la foulée, le 11eme mondial a remporté sa mise en jeu et prolongé la rencontre. Une dernière manche qui a une nouvelle fois vu Andy Murray avoir l'occasion de prendre le service de Cameron Norrie mais sans pouvoir en tirer parti. La tête de série numéro 9 a eu moins de scrupules pour breaker et servir pour le gain du match à cinq jeux à quatre. Une opportunité a été suffisante pour Cameron Norrie, qui s'impose (3-6, 6-3, 6-4 en 2h38'). Casper Ruud, tête de série numéro 5 ou Ben Shelton sera son adversaire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.