Wilander : "Federer, c'est énorme !"

Wilander : "Federer, c'est énorme !"©PANORAMIC, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le samedi 17 février 2018 à 19h08

Mats Wilander, l'ancien numéro 1 mondial, se montre très élogieux envers Roger Federer qui va redevenir numéro 1 mondial à 36 ans et demi.

Tombeur de Robin Haase en quarts de finale du tournoi de Rotterdam, Roger Federer sera donc à nouveau numéro 1 mondial lors de la prochaine publication du classement ATP, lundi. Un nouveau record pour le Suisse qui sera le plus vieux à atteindre ce rang à 36 ans et six mois. Les superlatifs se multiplient logiquement à l'adresse du Bâlois, congratulé notamment par Mats Wilander, ancien numéro un.«Etre numéro 1 à ce moment-là a une saveur particulière, confie Wilander dans L'Equipe, samedi. C'est énorme ! Encore un autre record, être le plus vieux numéro 1 de l'histoire... Etre numéro 1, ça te fait encore plus croire que tu peux gagner des Grands Chelems, c'est mieux en étant numéro 1. C'est aussi simple que ça. (...) Le fait qu'il le redevienne quatorze ans après la première fois est juste incroyable. Pour moi, ça prouve que Roger a cet amour pour le jeu qui dépassé le fait de gagner.»Wilander est surtout impressionné par «ce qu'on ne voit pas» chez le Suisse. «Son plus grand talent ne réside pas dans son service ou son coup droit. C'est son immuable besoin d'amour d'apprendre et cette passion pour le jeu. Il change de raquette, souligne le triple vainqueur de Roland-Garros. Il change de technique de revers. Il change de tactique. Il ne joue plus du tout de la même manière qu'il y a quatorze ans. Il veut apprendre à chaque fois qu'il entre sur le court.»«C'est tellement cool de voir quelqu'un comme lui qui adore autant ce qu'il fait, conclut Wilander. On parle de sa grâce, de la manière dont il bouge sur le court. C'est tellement cool de voir quelqu'un qui adore autant ce qu'il fait. On parle de sa grâce, de la manière dont il bouge sur le court. Mais c'est cette force intérieure, cette part émotionnelle, fragile et invisible, qui le place loin devant tout le monde. Depuis douze mois, Roger est devant. Il a battu l'an dernier Nadal quatre fois de suite. C'est le meilleur. De loin» Bel hommage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.