UTS : Un deuxième succès pour Dustin Brown

UTS : Un deuxième succès pour Dustin Brown©Media365
A lire aussi

Mathieu Canac, publié le samedi 11 juillet 2020 à 18h44

Alors qu'il pointe à la dernière place de l'Ultimate Tennis Showdown, Dustin Brown a pris le meilleur sur Alexei Popyrin et peut encore espérer céder la lanterne rouge à Benoît Paire.

Dès l'entame, "The Artist" a sorti les pinceaux pour étaler toute sa palette et en faire voir de toutes les couleurs à Alexei Popyrin. Entre changements de rythme - frappe surpuissante après deux slices -, amortis, volées en toucher et trick shots, Dustin Brown a écœuré son adversaire dans le premier quart-temps. Résultat : 21-10. Pas de quoi, cependant, écraser définitivement le talent de son adversaire. Dès le début du deuxième round, "The Sniper" a réglé la mire. Menant rapidement 5-0, il a dans un premier temps été rejoint, 5-5, avant de reprendre les rênes pour ne plus les lâcher. 18-13 pour l'escogriffe australien. "J'ai essayé de me détendre, explique-t-il à la fin de la manche. Il faut que je sois heureux sur le court, ça aide mon jeu."De quoi, en revanche, ne pas vraiment donner le sourire à Brown.


Le réveil de l'Artiste


Mais le joueur au bonnet n'en a pas perdu pas son fair-play. "Yeah, too good", a-t-il lâché à 2-0 contre lui, sur un gros coup droit adverse, en début de troisième acte. Et, cette fois encore, Popyrin a rapidement creusé l'écart pour mener 11-5. Malin, il a ensuite utilisé les règles pour gérer son avance. Quand Brown a sorti sa carte "le coup gagnant vaut 3 points" afin d'essayer de revenir, Popyrin a volontairement manqué son retour en voyant l'Allemand suivre sa première balle au filet. Bilan de l'opération : un seul point perdu, au lieu du triple, et une manche finalement remportée 17-15. Lancé, le jeune homme de 20 semblait ne plus pouvoir s'arrêter. Jusqu'à mener 8-4 dans l'ultime quarts-temps. Là, son aîné a fait parler la poudre. Utilisant judicieusement ses cartes, Brown a enchaîné 10 points consécutifs. Score finale : 18-11. Deux "sets" partout. Place à la mort subite. Le premier à gagner deux échanges de suite s'impose. Et dans ce combat de nerfs, Popyrin a craqué. Avec une double faute en guise d'ultime point, "The Sniper" s'est tiré une balle dans le pied.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.