UTS : Spectaculaire, Paire commence par une victoire face à Brown

UTS : Spectaculaire, Paire commence par une victoire face à Brown©Media365
A lire aussi

Mathieu Canac, publié le samedi 25 juillet 2020 à 22h59

Vainqueur de Dustin Brown 3 quarts-temps à 1 (20-15, 21-13, 16-19, 21-15), Benoit Paire, satisfait de son jeu, a évolué à un très bon niveau pour prendre la tête du groupe B.

Pouvait-il en être autrement avec Benoît Paire, c'est sur un ton cocasse que le match a débuté. Sur le premier point, pas encore dans le bain, "The Rebel" s'est quelque peu arrêté après que le service de son adversaire a touché la bande du filet. Or, à l'Ultimate Tennis Showdown, le "let" n'a jamais existé. Mais le Français n'a pas eu à regretter cette étourderie. S'il a d'abord été mené 4-0, il a su réagir. Puis prendre l'avantage. Au coude-à-coude avec Dustin Brown jusqu'à 10-9, Paire, créatif et offensif, s'est ensuite envolé. Jusqu'à mener 17-11 avant de finalement s'imposer 20-15.



Dans le deuxième acte, le spectacle est encore monté d'un cran. D'abord accroché par son adversaire, Paire a su faire la différence grâce à une bonne utilisation de ses cartes. Notamment "le coup gagnant compte triple". Avec cette dernière, il a pu passer de 12-9 en sa faveur à 15-9. Relâché par cette avance confortable, il a ensuite déroulé en s'autorisant quelques facéties dont il a le secret. Au final, un score fleuve : 21-13. "Je joue un très bon tennis, confie-t-il, casque sur les oreilles, aux commentateurs. Je sers très bien, et j'ai même confiance en mon coup droit (son pointfaible). "

Face à "The Rebel" dans un excellent jour, "The Artist" n'a rien lâché



Mais Dustin Brown n'est pas homme à laisser tomber. Dans la troisième acte, aucun des deux hommes n'a réussi à prendre une avance décisive. Tout s'est joué dans les derniers instants. "Tu es en bonne position, il y a 15-15 à une min 34 de la fin, mais il te reste ta carte 'le prochain point compte double', explique Morgan Bourbon, entraîneur de Benoît Paire, lors d'un temps-mort demandé par son poulain. Bouge bien les jambes. Tu gagnes ce quart-temps, et c'est terminé. " Élève attentif, Paire utilise la fameuse carte, valable pour deux échanges, à 16-16. Seul hic, il envoie un revers "facile" dans le filet, et prend ensuite un "retour-laser" de Brown. 18-16 pour l'Allemand, qui a  ensuite conclu sur un ace. 19-16.

Bien qu'agacé, le Français ne s'est pas écroulé. Même si, il est vrai, la pression n'était pas celle d'un tournoi du Grand Chelem, il s'est montré solide mentalement. Se détachant dès le début de l'ultime quart-temps, le joueur à la barbe fournie n'a jamais desserré l'étreinte. Au point de mener 9-4, puis 18-12. À 21-14, sur l'ultime point du match, il a ainsi pu se permettre une dernière excentricité. Histoire de prouver à ses détracteurs qu'il sait jouer avec sa tête.

UTS2 (week-ends du 25-26 juillet et 1er-2 août)
Groupe A
1 - Richard Gasquet (FRA) : 1 victoire, 0 défaite, 4 sets gagnés, 0 perdu
2 - Feliciano Lopez (ESP) : 1 victoire, 0 défaite, 3 sets gagnés, 1 set perdu
3 - Alexei Popyrin (AUS) : 0 victoire, 1 défaite, 1 set gagné, 3 sets perdus
4 - Grigor Dimitrov (BUL) : 0 victoire, 1 défaite, 0 set gagné, 4 sets perdus

Groupe B
1- Benoit Paire (FRA) : 1 victoire, 0 défaite, 3 sets gagnés, 1 set perdu
2- Dustin Brown (ALL) : 0 victoire, 1 défaite, 1 set gagné, 3 sets perdus
Fernando Verdasco (ESP)
Corentin Moutet (FRA)

>>> Chaque joueur dispute trois matchs. Le vainqueur de chaque groupe se qualifie pour les demi-finales et rejoint ainsi Alexander Zverev et Félix Auger-Aliassime, d'ores et déjà qualifiés pour le dernier carré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.