UTS : Pouille et Gasquet ont apprécié les nouvelles règles

UTS : Pouille et Gasquet ont apprécié les nouvelles règles©Media365

Aurélien CANOT, publié le lundi 15 juin 2020 à 10h45

Les deux Français Richard Gasquet et Lucas Pouille ont fait part de leur satisfaction à l'issue de la première journée de l'Ultimate Tennis Showdown, où des règles très différentes de d'habitude sont mises en place.

Mission accomplie pour Patrick Mouratoglou et l'Ultimate Tennis Showdown. L'entraîneur français de Serena Williams souhaitait faire souffler un vent nouveau et proposer aux joueurs quelque chose de totalement différent par rapport à ce qu'ils ont l'habitude de connaître, et il a atteint son objectif. Au lendemain de la 2eme journée de ce tournoi exhibition d'un tout nouveau genre (la 1ere journée, initialement prévue samedi, a été repoussée à lundi en raison de la pluie) disputé sur les courts de l'académie Mouratoglou de Sophia-Antipolis, tous les participants (Dominic Thiem n'intégrera cette mini-ligue fermée que le week-end prochain) s'accordent à dire que l'UTS a réussi ses débuts. « Sincèrement, ça m'a plu, c'était sympathique, apprécie notamment dans L'EquipeRichard Gasquet, seul joueur français en lice à s'être imposé dimanche (contre le Belge David Goffin, à la mort subite) C'est nouveau. Le format était parfait. C'était intense comme il faut. Pour une reprise, on ne peut pas faire cinq sets. C'était marrant, sympa à jouer, vraiment agréable. En ce moment, il n'y a pas de compétitions, c'est le meilleur truc que l'on puisse faire. Il y a zéro doute. Les conditions excellentes, le central est beau. Je ne peux rêver mieux que d'être ici. Dès que j'ai eu Patrick au téléphone, j'ai sauté sur l'occasion. »


Pouille : «  Au début, c'était un peu bizarre... »

Lucas Pouille a beaucoup aimé lui aussi. L'ancien numéro 1 français a, certes, subi la loi du vétéran espagnol Feliciano Lopez, mais cela n'a pas empêché le Nordiste de passer un très bon moment, même s'il avoue qu'il lui a fallu un peu de temps pour se prendre au jeu et se faire aux règles. Et, en particulier, ces fameuses cartes joker. « C'est un format différent avec un rythme différent. Au début, c'était un peu bizarre d'utiliser les cartes au bon moment. J'ai mis un peu de temps à m'adapter. »


Pouille : «  Le format est vraiment super »

Le rythme, beaucoup plus rapide qu'habituellement (les joueurs n'ont le droit qu'à quinze secondes entre les points), a lui aussi un peu décontenancé Pouille, mais là encore, il a vite pris le pouls de ce concept totalement novateur. « Il y a une grosse intensité, ça enchaîne sans arrêt, c'est ce qui fait que c'est prenant, note le 58eme mondial.  Il se passe toujours quelque chose, c'est le but de se format-là, c'est très ludique. J'ai pris beaucoup de plaisir (...) Le format est vraiment super : on peut revenir à n'importe quel moment avec les cartes et ça rend le jeu hyper drôle et attractif. »


Pouille : «  Le tennis doit véhiculer encore plus d'émotions »

Mais pas non plus de là à imaginer pour Pouille une révolution totale du tennis pour ne plus proposer que ce genre de tournoi. « Non, un changement aussi radical, je ne pense pas, car on tuerait l'histoire de notre sport », estime le joueur français dans les colonnes de L'Equipe au lendemain de ce premier round de l'UTS. En revanche, l'intéressé pense que l'ATP gagnerait à puiser petit à petit dans ce genre d'innovation pour rendre le tennis plus attractif qu'il ne l'est actuellement. « Il y a forcément des choses à améliorer et à amener, comme donner plus de liberté aux joueurs (...) Je pense que c'est très important pour le tennis de véhiculer encore plus d'émotions. » L'UTS se poursuivra ce lundi à 16h00 pour lui, avec un match contre son compatriote Elliott Benchetrit.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.