UTS : le programme de ce samedi

UTS : le programme de ce samedi©Media365
A lire aussi

Mathieu Canac, Media365, publié le samedi 25 juillet 2020 à 11h00

Après le sacre de Matteo Berrettini face à Stefanos Tsitsipas lors de la première édition, l'Ultimate Tennis Showdown est de retour !


Groupe A : Feliciano Lopez - Alexei Popyrin, 18 h 00

Barcelone, 13 avril 1998. Feliciano Lopez, 16 ans, joue son premier match sur le circuit principal. Alexei Popyrin, lui, n'est pas encore pas né. Il n'est même pas dans le ventre de sa mère. Sa naissance arrive l'année suivante, en août. Plus de deux décennies après, les deux hommes séparés d'une génération s'affrontent sur les courts de l'Ultimate Tennis Showdown. Si l'Espagnol, 54e mondial, est mieux classé que l'Australien, 103e à l'ATP, il ne part pas nécessairement favori.  Un mois et demi  en arrière, lors de la première édition de l'UTS, la cape rouge n'était pas parvenu à stopper les balles. Après un duel serré, "El Torero" avait perdu la corrida trois quarts-temps à un face à "The Sniper" : 13-11 14-17 14-13 15-12.

Groupe A : Grigor Dimitrov - Richard Gasquet, 20 h 30

A la rentrée des classes, il y a toujours des nouvelles têtes. Celles que les autres regardent. Observent. Mais Grigor Dimitrov, qui rejoint le casting de l'Ultimate Tennis Showdown pour cette deuxième édition, n'est pas là pour rigoler au fond de la salle, près du radiateur, et se faire des copains. Assis au premier rang - 19e mondial, joueur le mieux classé de la phase de poule -, il fait office de favori. Comme Richard Gasquet. En l'absence de Matteo Berrettini, Stefanos Tsitsipas et David Goffin, le Français est le seul des quatre derniers demi-finaliste à être encore présent. S'il n'est plus "que" 50e du classement ATP, "The Virtuoso" affiche un bilan positif face au Bulgare - 5 victoires à 3 - et il a l'avantage d'être rodé au format des matchs. De quoi pouvoir espérer "bizuter" le petit nouveau à coups de revers.


Benoît Paire - Dustin Brown (groupe B), 21 h 45

Lors de l'UTS 1, entre trickshots, blagues, punchlines et clashs avec les arbitres, Benoît Paire a brillé. Comme une lanterne. Une lanterne rouge. Dernier de la première édition, "The Rebel" a un compte à régler avec son adversaire du jour. Ce "satané" Dustin Brown, qui lui était passé devant suite à l'ultime journée de la phase régulière pour lui refiler la place de la "honte". Certes, leurs résultats n'ont pas fait rêver. Mais leurs styles de jeu, eux, si. Maîtres du spectacle, des amortis et autres tweeners, le Français et "The Artist" on fait pleuvoir les coups de génie ces dernières semaines. Dans leur duel précédent, Paire s'était imposé trois quarts-temps à un. 18-19 17-14 18-15 21-12, après une rencontre où l'imprévisible était à prévoir à chaque début de point.

Corentin Moutet - Fernando Verdasco (groupe B), 23 h 00

Au Moyen-Âge, la main gauche était perçue comme celle du diable. En un sens, Corentin Moutet et Fernando Verdasco sont en effet "diaboliques". Avec leurs pattes gauches, ils peuvent faire vivre l'enfer à leurs adversaires. Le Français grâce à ses variations, son toucher, ses trick shots de sorcier et ses contres ; l'Espagnol par sa puissance et sa capacité à générer des angles dignes de faire cauchemarder n'importe quel professeur de mathématiques. Moutet, 21 ans, et Verdasco, 36 ans, se sont affrontés une fois sur le circuit ATP. C'était en début d'année, en quart-de-finale du tournoi de Doha, pour une victoire de Moutet 6-4 4-6 6-4. Alors qu'"El Fuego" va découvrir les règles novatrices de la compétition, "The Tornado" y est déjà accoutumé. Showman dans l'âme, le Tricolore avait réussi les points les plus spectaculaires de la première édition !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.